Le Canada veut encore plus d’Algériens (*)

(*)Le Premier ministre canadien Justin Trudeau vient de signer un décret exécutif non publié qui ouvre les portes à plus d’immigration algérienne.

Les demandes d’immigration des Algériennes et Algériens seront traitées dans les 15 jours, y compris les week-ends, à partir de la date du dépôt de dossier. Ce dernier sera allégé : il suffit d’avoir fait des études secondaire et d’un casier judiciaire vierge. Donc, plus besoin de prouver ses ressources financières, ses études universitaires ainsi que sa bonne santé.

Les candidats seront reçus par la nouvelle ambassadrice canadienne Patricia Mccullagh selon ses disponibilités. Cette dernière leur offrira du sirop d’érable en guise de bienvenue. Une séance photo est prévue. Elle sera dirigée son mari, le photographe Martin Broomfield.  Les plus chanceux auront droit à un selfie avec le Premier ministre canadien, une fois arrivés au Canada.

Selon une source anonyme du ministère canadien de l’immigration, les candidats sélectionnés sur la base du premier arrivé premier servi, seront accueillis dans la nouvelle extension de l’ambassade canadienne.

Celle-ci a récupéré une partie de la propriété de SNC-Lavalin qui lui est adjacente. Cette compagnie l’a offert gratuitement dans une sorte d’opération de communication pour améliorer son image auprès du public algérien après des histoires de corruption.

SNC Lavalin a promis qu’elle prendrait en charge les trois premiers mois de résidence au Canada des candidats reçus (logement,nourriture, loisir et le mariage pour les célibataires).

L’argent sera prélevé des caisses de la compagnie montréalaise qui a réalisé un chiffre d’affaires de plus de 6 milliards de dollars les 10 dernièrs années en Algérie. L’ambassade canadienne a recruté du personnel local pour faire face aux prévisions.

Une source canadienne à Ottawa a affirmé à Elwatan.com que cette décision a été prise avec la bénédiction de la reine Elisabeth II, le canada étant une monarchie constitutionnelle, pour différentes raisons : Les Algériens ont démontré depuis toujours leur capacité d’adaptation aux rigueurs de l’hiver canadien et au monde du travail. Ils occupent tous des postes de responsabilité et ont un revenu annuel moyen de plus de 250 000 dollars. Le taux de chômage étant insignifiant et tout le monde trouve du travail dans son domaine.

Le gouvernement algérien a accepté cette nouvelle politique du Canada à la seule condition qu’il sera permis aux pêcheurs algériens d’aller pêcher la morue sur les côtes atlantiques canadiennes.

(*)Le lecteur aura compris de lui-même que tout ceci n’est qu’un poisson d’avril et que rien de tout ce qui a été écrit plus haut n’est vrai ! (La version initiale de ce post a été publiée pour la première fois le 1er avril 2013)

Par Samir Ben  Contactez moi

———————– Prière de prendre note que tout commentaire qui contient des insultes, des propos racistes, islamophobes ou anti-sémites sera systématiquement refusé. Signalez-le moi. Cet espace doit demeurer un lieu de débat contradictoire basé sur le respect de tout un chacun. ——————————

copyright – 2012-2018 – Samir Ben

Advertisements

One Response to Le Canada veut encore plus d’Algériens (*)

  1. Bonjour, monsieur moi je suis un algérienne résident permanent au Québec, esque. Vraiment votre article sur l’immigration, et ce n’est pas poissons. D’avril.

Laisser un commentaire

Entrer les renseignements ci-dessous ou cliquer sur une icône pour ouvrir une session :

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l’aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

w

Connexion à %s

%d blogueurs aiment ce contenu :