La police canadienne abat un jeune Algérien recherché pour meurtre

La police canadienne a abattu vendredi dernier Abderrahmane (Adam) Bettahar, 21 ans d’origine algérienne, près de la ville d’Edmonton en Alberta lors d’un échange de tirs dans lequel un policier a été blessé.

Adam Bettahar faisait l’objet d’un mandat d’arrestation pan-canadien pour le meurtre de son ex-petite amie Nadia El-Dib âgée de 22 ans.

Le corps sans vie de cette dernière a été retrouvé aux premières heures dimanche dernier à l’arrière d’une maison à Calgary où vivait Adam Bettahar. Cellui-ci avait pris la fuite après le meurtre.

La même jour, le service de police de cette ville de l’ouest canadien l’a formellement accusé de meurtre au premier degré.

Vendredi dernier, après cinq jours de cavale, Adam Bettahar a été reconnu par un patrouilleur sur une autoroute près d’Edmonton à 300 kilomètre au nord de son lieu de résidence.

Après une course poursuite qui a permis l’immobilisation du véhicule que conduisait Adam Bettahar, un échange de tirs entre lui et les policiers s’est soldé par sa mort.

Adam Bettahar aurait tué Nadia El-Dib après leur récente rupture. « Ma sœur ne voulait plus de lui et il était trop insistant. Elle lui a dit à maintes reprises que c’était fini entre eux », selon la sœur de la victime qui est issue d’une famille libanaise Druze connue dans sa communauté à Calgary .

Selon des proches de sa famille, Adam Bettahar est né à Montréal. Ses parents sont originaires de Chlef (Algérie). Ses parents ayant divorcé, il vivait avec sa mère au Canada après le retour de son père en Algérie. Sur sa page Facebook, il montrait un attrait pour les armes de poings et les voitures de luxe.

 

Funérailles de Nadia El-Dib – Calgary – 1er Avril 2018.

« Nous voulons que les gens se rappellent de Nadia la battante qui aimait la vie. Les femmes ont encore de nos jours peur de finir comme ma sœur après une rupture. Il faut éduquer et outiller les femmes pour y faire face. », a déclaré la sœur de l’étudiante qui aspirait à devenir avocate.

 

Par Samir Ben  Contactez moi

———————– Prière de prendre note que tout commentaire qui contient des insultes, des propos racistes, islamophobes ou anti-sémites sera systématiquement refusé. Signalez-le moi. Cet espace doit demeurer un lieu de débat contradictoire basé sur le respect de tout un chacun. ——————————

copyright – 2012-2018 – Samir Ben

Advertisements

3 Responses to La police canadienne abat un jeune Algérien recherché pour meurtre

  1. Hassina dit :

    La police Canadienne abat un jeune Algérien, pourquoi l’étiquette de s origines fait toujours surface, il n’avait que 2 ans quand ses parents ce sont installes, il ne connaît rien de son pays d’origine, le Canada est son pays

    • Sid dit :

      Absolument d’accord avec vous chère madame. Je demande a ceux qui publient ce genre d’information. SVP cessez de mettre des étiquettes sur les personnes. S’il est citoyen canadien, dites seulement un jeune canadien de 21 ans et cela suffit. Sans culpabiliser le pays d’origine ou les algériens qui n’ont rien avoir avec lui. Le tort revient à cette personne et non à ses origines.

  2. mim dit :

    Du dénigrement permanent pour un site qui prétend parler des algériens, ce qui a poussé le régime dz à censurer tsa: http://www.dzfoot.com/2017/10/23/non-a-la-censure-de-tsa-109182.php
    Ce n’est pas le moment, ni le lieu compte tenu de la diabolisation.
    Cordialement.

Laisser un commentaire

Entrer les renseignements ci-dessous ou cliquer sur une icône pour ouvrir une session :

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l’aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

w

Connexion à %s

%d blogueurs aiment ce contenu :