Montréal : Le Centre culturel algérien organise une journée sur le développement personnel

Les chemins du succès passent par le développement personnel. Telle est l’approche des organisateurs de la journée Where’AAC (qui veut dire Où es-tu ? quand c’est prononcé en algérien) qui se tiendra ce samedi 14 octobre à Montréal.

Organisé par le Centre culturel algérien (CCA) de Montréal, une association indépendante à ne pas confondre avec les centres culturels relevant de la diplomatie algérienne, la journée est destinée principalement aux membres de la diaspora algérienne de Montréal qu’ils soient immigrants de fraiche date ou installés depuis longtemps au Canada.

« Les principaux objectifs de cette journée visent à aider les participants à apprendre à mieux se connaître afin d’évoluer efficacement dans leurs carrières, acquérir des méthodes de développement personnel pour s’affirmer dans leur environnement socio-professionnel et développer des compétences en terme de communication interpersonnelle et de savoir-faire (soft skills) », peut-on lire dans les documents de présentation de cette journée.

« Tout le monde se rejoint quand il s’agit de développement personnel. Qu’on soit médecin, ingénieur ou quelqu’un qui a fait des études en littérature », explique Youcef Redjouani en charge du projet Where’ACC au sein du CCA et informaticien de formation et de métier.

Pour Adel Ghlamallah, président du CCA, le choix du thème de cette journée n’est pas le fruit du hasard. « Il y a un an, nous avons lancé un sondage sur le site et la page facebook du CCA. On avait posé la question suivante : quels sont les thèmes qui vous intéressent?   Au top il  y a eu le développement personnel et la communication ».

Les conférences et ateliers prévus seront animés par « des conférenciers auxquels tout le monde peut s’identifier » assure-t-il.

Pas moins de six conférenciers, quatre hommes et deux femmes sont au programme. Ils viennent du Canada et d’Allemagne et sont tous d’origine algérienne.

On reconnaîtra rapidement dans le lot Rayene Bouzitoun, la jeune membre du Conseil jeunesse du Premier ministre canadien et qui fait le buzz là où elle passe.

Les autres conférenciers sont :  Sarah Dahmani ( diplômée en sciences de l’environnement qui a dirigé une entreprise d’économie sociale à Montréal),  Ghani Kolli, entrepreneur et conférencier en entreprenariat arrivé  à Montréal en 2011.

Aboubakr Sahli, consultant sénior, formateur et chef auditeur dans le domaine de la Qualité, l’hygiène, la sécurité et l’environnement (QHSE).

Dali Chabaane, un chasseur de tête dans le domaine technologique et l’ingénierie. Et enfin, et non le moindre,  Ismail Chaib patron de TESOBE (une Startup dans le domaine financier en Allemagne).

 

Plus de détails sur : http://ccacanada.org/evenements/journee-de-conferences-d-ateliers-et-de-reseautage-sur-le-developpement-des-competences-p

Par Samir Ben  Contactez moi

———————– Prière de prendre note que tout commentaire qui contient des insultes, des propos racistes, islamophobes ou anti-sémites sera systématiquement refusé. Signalez-le moi. Cet espace doit demeurer un lieu de débat contradictoire basé sur le respect de tout un chacun. ——————————

copyright – 2012-2017 – Samir Ben

Advertisements

Laisser un commentaire

Entrer les renseignements ci-dessous ou cliquer sur une icône pour ouvrir une session :

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l’aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment ce contenu :