L’Algérien Mourad Debbabi à la tête d’une chaire de cybersécurité de l’Université Concordia

L’ancien diplômé en informatique de l’université de Constantine,  Mourad Debbabi,  vient d’être désigné à la tête d’une nouvelle chaire pour mener des recherches sur la sécurité des réseaux électriques intelligents à l’université Concordia.

mourad_debbabi

 Mourad Debbabi, le Mr Cyberscécurité de la même université est aussi vice-doyen de la recherche et des études supérieures à la Faculté de génie et d’informatique. Il « a été nommé titulaire principal de la Chaire de recherche industrielle principale CRSNG-Hydro-Québec-Thales sur la sécurité des réseaux électriques intelligents et les attaques cyberphysiques : détection, prévention, atténuation et remise en état », annonce l’université montréalaise dans un communiqué.

« Je collabore activement avec l’industrie depuis quelques années en vue de mettre sur pied ce programme de recherche. Je suis donc enchanté d’avoir maintenant les moyens de concrétiser ce que nous avons envisagé, déclare Mourad Debbabi. Cet apport renforcera le travail déjà reconnu de l’équipe de spécialistes en cybersécurité de Concordia et nous permettra d’affirmer notre leadership dans ce secteur d’activité, tant à l’échelle nationale qu’internationale. »

A ce titre, son équipe bénéficiera d’une subvention d’un peu plus de 2 millions de dollars canadiens pour mener ses recherches.

Elle est formée « d’environ 25 chercheurs, professeurs, diplômés, postdoctorants et experts de l’industrie ».

Par Samir Ben  Contactez moi

———————– Prière de prendre note que tout commentaire qui contient des insultes, des propos racistes, islamophobes ou anti-sémites sera systématiquement refusé. Signalez-le moi. Cet espace doit demeurer un lieu de débat contradictoire basé sur le respect de tout un chacun. ——————————

copyright – 2012-2016 – Samir Ben

Advertisements

One Response to L’Algérien Mourad Debbabi à la tête d’une chaire de cybersécurité de l’Université Concordia

  1. Mustapha dit :

    Mr Debbabi vient malheureusement allonger la longue liste d’experts algériens de haut niveau qui sont au service exclusif de l’économie occidentale.

    Pendant ce temps, les tenants du régime sanguinaire d’Alger se contentent d’intensifier la répression contre la liberté de parole des algériens. En effet, l’assassinat de Mohamed Tamalt en est la parfaite illustration.

    Aujourd’hui, il n’est plus à démontrer, que la seule raison d’être de la racaille qui dirige l’Algérie c’est de transférer le système de prédation et de corruption à leur descendance.

    Cependant, avec la diminution des revenus pétroliers, la politique d’austérité et l’érosion du pouvoir d’achat suite à la réduction des subventions, comment les salariés de 18000 DA et moins vont-ils vivre à partir de janvier?

    Enfin, pour ceux qui continuent de parler de l’État, Ouyahia chef de cabinet du président a dit aux journalistes:

    «il faut affamer son chien pour le faire obéir»

Laisser un commentaire

Entrer les renseignements ci-dessous ou cliquer sur une icône pour ouvrir une session :

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l’aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment ce contenu :