Air Canada annonce le vol Montréal-Alger sans escale

septembre 28, 2016

Air Canada vient d’annoncer par voie de communiqué le lancement à partir du 26 juin 2017 d’un vol direct entre Montréal et Alger à raison de quatre vols par semaine.

 

Comme diraient les Jamaïcains : « Ya Mon! ». Plus tôt dans la journée, l'appareil Airbus 319 aux couleurs d'Air Canada rouge a pris son envol pour la Jamaïque depuis Toronto, marquant le début des opérations pour la ligne aérienne qui offrira des vols pour des vacances en Europe et dans les Caraïbes au départ de Toronto et Montréal. (Groupe CNW/Air Canada rouge)

La compagnie canadienne privilégie la haute saison, pour le moment, puisque le programme annoncé s’étalera jusqu’au 27 octobre 2017.  « Misant sur le succés d’Air Canada à Casablanca, le service à destination d’Alger sera le seul vol sans escale exploité par un transporteur canadien entre Montréal et cette ville d’Afrique du Nord, établissant Air Canada comme un joueur de premier plan dans le marché important et grandissant entre le Canada et l’Algérie. Ce sera notre deuxieme destination en Afrique, ce qui fait d’Air Canada l’un des rares transporteurs internationaux qui exploitent des vols à destination des six continents habités », affirme Benjamin Smith, président de la division Transport de passagers d’Air Canada.

 

La nouvelle liaison saisonnière sera assurée par Air Canada Rouge, la filiale low cost de la compagnie canadienne. La desserte se fera au moyen d’appareils Boeing 767-300ER de 282 places avec trois options de confort, selon la même source : la classe économique;  la place Préférence, offrant plus d’espace pour les jambes; et Premium Rouge, offrant plus d’espace personnel et un service supérieur. La vente des billets n’est pas encore ouverte.  A rappeler qu’Air Canada dessert déjà Alger à partir de Montréal via Francfort (Allemagne) en paretenariat avec Lufthansa. De son côté, Air Algérie a une ligne directe depuis juin 2007.

(Mise à jour : 30.09.2016)

Questions à John Reber, porte-parole d’Air Canada

Air Canada pourrait maintenir le vol Montréal-Alger après le saison estivale 

 

Vous lancez une ligne qui est exploitée par Air Algérie depuis près de 10 ans, pourquoi ce retard ?
Comme toute décision d’entreprendre une nouvelle liaison aérienne, cela dépend de la disponibilité des avions et il faut ensuite exploiter le service avec le bon type d’appareil adapté au marché pour assurer son succès commercial.
Avec la récente expansion du parc aérien d’Air Canada et la création de notre filiale Air Canada Rouge, nous pouvons maintenant aller de l’avant.

Le lancement effectif de la ligne attend l’approbation du gouvernement canadien? Y a-t-il un point en particulier qui bloque ?

Il n’y a rien particulier à signaler, car nous avons les droits pour cette liaison. Nous attendons la mise à jour de la documentation avant de lancer la mise en vente des billets.
D’un autre côté, nous sommes en train de compléter les démarches [auprès des autorités algériennes, NDLR] afin d’avoir le droit de vendre les billets en Algérie, et nous n’attendons pas de problème à ce niveau.

Vous avez opté pour votre branche Low Cost pour cette ligne, pour quelles raisons ?
Nous avons créé notre filiale Air Canada Rouge surtout pour desservir les destinations où il y a une forte demande chez les gens qui veulent rendre visite à leur famille, en vacances, quand les gens cherchent le meilleur rapport qualité-prix pour cela, et souvent de façon saisonnière. Air Canada Rouge est la solution parfaite et son succès en témoigne.

Sur le plan des prix, avez-vous prévu des promotions ?
De façon générale, nous procédons aux promotions pour stimuler le marché au besoin, mais les promotions ne sont jamais annoncées à l’avance.

Y a-t-il un plan pour étendre les vols au-delà de la période estivale ?
Cela dépendra de la demande du marché et du rendement de la desserte. Comme fait preuve de notre nouvelle liaison Montréal-Casablanca, en effet, c’était un grand succès après seulement la première saison, et nous y retournerons en avril 2017 de façon permanente pour offrir un vol toute l’année.

Par Samir Ben  Contactez moi

———————– Prière de prendre note que tout commentaire qui contient des insultes, des propos racistes, islamophobes ou anti-sémites sera systématiquement refusé. Signalez-le moi. Cet espace doit demeurer un lieu de débat contradictoire basé sur le respect de tout un chacun. ——————————

copyright – 2012-2016 – Samir Ben


Un salon pour les Maghrébins du Québec

septembre 26, 2016

Une communauté de près de 300 000 personnes se devait d’avoir son propre salon sans une ville aussi cosmopolite que Montréal. C’est chose faite depuis deux ans.

 salonMaghreb.jpg

Le deuxième Salon du développement Canado-Maghrébin se tiendra les vendredi 30 septembre et samedi 1er octobre au Palais des Congrès de Montréal.

Loin de tout folklore que peuvent suggérer les regroupements communautaires, ce salon organisé par le Conseil des Maghrébins au Canada, un organisme qui a l’âge du salon qu’il chapeaute, veut « réunir dans un même lieu les principaux intervenants pour développer et promouvoir les intérêts des maghrébins au Canada.»

Il « sera l’occasion parfaite pour souligner le multiculturalisme de la société canadienne et l’importance de l’intégration linguistique, sociale et professionnelle de la communauté maghrébine », expliquent les organisateurs.

Le salon se déclinera en quatre pavillons : Associations et organismes gouvernementaux, Culture et tourisme,  Entrepreneuriat, emploi et service et finalement Éducation et formation.

Site du Salon : http://saloncanadomaghrebin.ca/

Par Samir Ben  Contactez moi

———————– Prière de prendre note que tout commentaire qui contient des insultes, des propos racistes, islamophobes ou anti-sémites sera systématiquement refusé. Signalez-le moi. Cet espace doit demeurer un lieu de débat contradictoire basé sur le respect de tout un chacun. ——————————

copyright – 2012-2016 – Samir Ben

Un salon pour les Maghrébins du Québec


Montréal : Tamazgha Monde TV, le nouveau programme télévisé en tamazight

septembre 18, 2016

Tamazgha Monde TV est le nouveau programme en tamazight qui sera lancé à partir du 24 septembre sur Ici, la télévision multi-ethnique de Montréal.

tamazghamondetv

Une soirée de lancement a été organisée hier avec la participations de plusieurs artistes kabyles de Montréal.

Son promoteur, Malik Mezidi qui a fait ses preuves dans l’immobilier, vient combler ainsi un vide laissé par un autre programmé qui a été diffusé sur la même chaîne en 2014  – Tamazgha TV du journaliste Mourad Mahamli.

Tamazgha Monde TV diffusera samedi à 10:30 et mardi à 16:30 sur Ici.  Cette dernière est disponible chez les grands cablo-distributeurs de la région de Montréal ( 16 et 616 sur Videotron, 216 et 1216 chez Bell et 584 chez Cogeco).

A noter aussi que la chaine de droit francais, Berbere TV, est disponible au Canada chez Bell.

Plus d’informations : https://www.facebook.com/tamazghamondetv/?fref=ts

ou http://www.tamazghamondetv.com

Par Samir Ben  Contactez moi

———————– Prière de prendre note que tout commentaire qui contient des insultes, des propos racistes, islamophobes ou anti-sémites sera systématiquement refusé. Signalez-le moi. Cet espace doit demeurer un lieu de débat contradictoire basé sur le respect de tout un chacun. ——————————

copyright – 2012-2016 – Samir Ben


Radicalisation : Le Canada intéressé par l’expérience algérienne dans la formation des imams

septembre 6, 2016

Le directeur du Centre de prévention de la radicalisation menant à la violence de Montréal (Canada), Herman Okomba-Deparice s’est dit intéressé par l’expérience algérienne dans la formation des imams pour lutter contre la radicalisation violente à la veille de sa participation à la conférence internationale sur « la démocratie comme vecteur de déradicalisation » qui se tient demain 7 septembre et après-demain à Alger.

herman-deparice-okomba

« Je suis ici pour apprendre de l’approche algérienne de la lutte à la radicalisation violente. Notamment, pour ce qui et de la formation des imams, les programmes de prévention en milieu scolaire. Une approche algérienne qui fait la promotion d’un islam de tolérance pour renforcer le vivre ensemble », a-t-il affirmé à El Watan.

Le directeur du centre montréalais reconnait que les enjeux de déradicalisation sont différents entre l’Algérie et Montréal mais dit que « toutefois, il est important que le Canada et l’Algérie travaillent ensemble pour mieux lutter contre les discours polarisants. Cette collaboration doit se nourrir du savoir faire des uns et des autres ».

L’Algérie est un grand pourvoyeur en immigrants dont une partie des jeunes pourrait aux yeux de certains être à risque de radicalisation.  Rien de plus faux pour Herman Okomba-Deparice. «  Il n’y a pas de lien entre l’immigration et le risque de radicalisation, explique-t-il.  Par contre, l’expérience de l’Algérie dans la lutte contre l’extrémisme violent démontre clairement que l’éducation et l’équilibre entre l’approche sécuritaire et préventive sont les antidotes face à cette menace ».

Le directeur du Centre de prévention de la radicalisation menant à la violence a eu quelques rencontres avec des responsables algériens où il a pu constater « la détermination des autorités à lutter contre la radicalisation violente » et d’ajouter que « l’Algérie puise dans son histoire et sa population pour faire face à l’extrémisme violent.  Mes rencontres ont été donc très riches en apprentissage », a-t-il conclu.

« Créé en mars 2015 par la Ville de Montréal et avec la mobilisation de ses partenaires des milieux communautaires et institutionnels, le Centre de prévention de la radicalisation menant à la violence (CPRMV) est un pionnier en la matière au Canada et en Amérique du Nord. Il est le premier organisme indépendant à but non lucratif ayant comme objectif la prévention des phénomènes de radicalisation menant à la violence, ainsi que l’accompagnement des personnes touchées par cette réalité », peut-on lire dans sa fiche de présentation. Il fonctionne avec des fonds publics.

Par Samir Ben  Contactez moi

———————– Prière de prendre note que tout commentaire qui contient des insultes, des propos racistes, islamophobes ou anti-sémites sera systématiquement refusé. Signalez-le moi. Cet espace doit demeurer un lieu de débat contradictoire basé sur le respect de tout un chacun. ——————————

copyright – 2012-2016 – Samir Ben