Nabila Ben Youssef, humour laïque

L’humoriste québécoise Nabila Ben Youssef  a fini hier soir le rodage montréalais de son spectacle Islamophobe malgré moi. Elle compte le poursuivre en région avant de le présenter devant un large public plus tard en 2016.

NabilaBenyoussef

Quand il s’agit d’islamophobie au Québec, on peut soit être comme le chroniqueur Mathieu Bock-Côté  et l’évacuer d’un revers de la main parce qu’elle serait un concept frauduleux ou choisir d’être comme Adil Charkaoui qui en fait un business exclusif. Nabila préfère une troisième voie : en rire !

L’humoriste d’origine tunisienne est montée hier soir sur scène au théâtre Sainte-Catherine malgré l’attentat qui a touché sa Tunisie natale la veille et qui l’a ébranlée. « Il faut montrer à ces barbares qu’on n’a pas peur d’eux », pouvait-on lire dans son message d’invitation à ses fans sur Facebook.

Mais sur les planches, la vie reprend le dessus et Nabila a enchaîné les blagues et les vannes dont elle seule détient le secret. Tout le monde y passe : musulmans, catholiques et juifs.

Elle s’est attaquée frontalement au projet de loi 59, dont certains auraient aimé qu’il criminaliserait toute critique de la religion. Une aberration pour celle qui s’est libérée de la sienne en immigrant au Québec il y a 20 ans.

Elle imagine que les peines de ceux qui s’attaqueraient à la religion seraient 1 000 coups de fouet ! « Tant qu’à y être. Pourquoi ne pas aller en Arabie Saoudite: ni hiver, ni élections partielles… » envoyant à terre la centaine de spectateurs pris d’un rire collectif.

L’humoriste, pédagogue, insistait lors de son spectacle sur la différence entre musulman et islamiste. « Je suis islamistophobe pas islamophobe » disait-elle en se moquant de ceux qui viennent sur sa page Facebook lui demander de renvoyer chez eux tous les musulmans du Québec.

Elle y voit le résultat de l’image du musulman dans les média. « A force de taper sur le même clou, les médias rendraient Mahomet lui-même islamophobe !», lance-elle à une salle acquise où on pouvait voir l’ancien conseiller municipal d’Hérouxville, André Drouin ou la présidente du Mouvement laïque québécois, Lucie Jobin.

Continuant dans la pédagogie, Nabila prend le temps d’expliquer, pas justifier, les dérives de l’islam : « L’islam est en pleine crise d’adolescence ». C’est la dernière religion arrivée sur le marché et finirait nécessairement par devenir adulte.

Comme c’est un spectacle de rodage le but est de tester l’effet des blagues en direct devant le public. Ainsi, après l’histoire de l’adolescent qui hésiterait entre un cours de poterie ou d’islam radical en entrant au CEGEP (Maisonneuve?!), elle s’amuse de la fréquentation des églises au Québec qui serait du même ordre que les visites des petits enfants aux personnes âgées dans un CHSLD. Une blague qui a laissé planer un malaise dans l’assistance pendant quelques secondes. On se demanderait si le public est vraiment prêt à rire de tout !

Rire pour faire rire ? non merci, disait-elle en début d’année au quotidien La Tribune (Sherbrooke) en réponse au journaliste qui lui demandait pourquoi elle n’est plus liée à Juste pour rire: « ce que je fais, ce n’est pas juste pour rire  : c’est aussi pour réfléchir ! »

Visitez le site web de Nabila Ben Youssef ….

Par Samir Ben  Contactez moi

———————– Prière de prendre note que tout commentaire qui contient des insultes, des propos racistes, islamophobes ou anti-sémites sera systématiquement refusé. Signalez-le moi. Cet espace doit demeurer un lieu de débat contradictoire basé sur le respect de tout un chacun. ——————————

copyright – 2012-2015 – Samir Ben

Advertisements

Laisser un commentaire

Entrer les renseignements ci-dessous ou cliquer sur une icône pour ouvrir une session :

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l’aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment ce contenu :