A Fredericton, dans l’Est canadien…

Après quelques jours à Fredericton, me voilà enfin face à un Algérien ! Si à Montréal, il y a de fortes chances d’en croiser un ou une  à tout coin de rue, ils sont plus de 90 000 !, la probabilité dégringole à presque zéro dans la capitale du Nouveau Brunswick dans l’Est canadien.

Centre-Ville de Fredericton la capitale du Nouveau Brunswick

Centre-Ville de Fredericton la capitale du Nouveau Brunswick

 

« Cinq familles, soit près d’une trentaine d’Algériens vivent à Fredericton, ville administrative et universitaire », me dit Azzedine D. qui y vit depuis 2003.

Contrairement aux Algériens qui émigrent au Québec car francophone, il a choisi d’aller directement au Nouveau Brunswick. Deux raisons l’ont poussé à choisir cette province d’un peu plus de 750 000 habitants sur les 35 millions que comptent le Canada : elle est bilingue et les procédures d’émigration prenaient moins de temps que pour le Québec.

Ancien mécanicien de la SNTV, il a foncé avec femme et enfant et s’est installé à Fredericton, l’anglophone.  Deux enfants plus tard, et bien que la province ne soit pas l’une des plus riches, il l’a préférée à ce qu’il a vu à Montréal.

« Je suis resté une semaine à Montréal.  Deux petites mésaventures mineures sur place et l’image d’échec que dégageaient quelques uns des nôtres m’ont convaincu de ne pas rester », me confie-t-il. Maintenant, il est chauffeur de bus scolaire et accessoirement chauffeur de taxi.

Autre parcours. Karim M. est chercheur-enseignant au département de science physique à l’Université du Nouveau Brunswick à Fredericton depuis 2001. Après des études à l’Université des sciences et de la technologie Houari Boumediène de Bab Ezzouar (Algérie), il part étudier en France puis aux Etats-Unis à l’Université de Californie Berkeley.

En tant qu’immigrant, il conseillerait aux Algériens d’opter pour Moncton où il y a plus d’opportunités de travail en dehors de la fonction publique ou de l’enseignement à l’université.

Nos deux Algériens rendent toutefois visite à Montréal à près de 1 000 km pour préparer le ramadan. Ils se ravitaillent dans le Petit Maghreb sur la rue Jean Talon.

 

Une mosquée ouverte sur son voisinage

Vendredi est jour de prière pour les musulmans de Fredericton, les pratiquants du moins. Leur nombre peut atteindre les 500 avec les étudiants durant l’année scolaire.

Fredericton_Mosquee

Mosquée de Fredericton – Nouveau Brunswick

Le prêche se fait en anglais pour les différentes nationalités qui composent la communauté. On y croise le kamis (l’unique!) et le pantalon taille basse.

Ce vendredi le prédicateur, un bénévole parmi d’autres prédicateurs, parle de religion et de culture. On est à des années lumières des  »Alayha Nahya…. » des années 1990 !

Je rencontre Mohamed N.. Il est originaire d’Afghanistan. Membre de l’ordre des ingénieurs du Nouveau Brunswick, il a fondé sa propre compagnie de génie conseil.

Il m’explique dans un arabe classique que cette mosquée est trop petite pour la communauté et qu’elle se trouve dans un endroit difficile d’accès qui longe une route à grande circulation.

La communauté veut construire une nouvelle mosquée. Et pas question de minaret ! « Nous voulons nous intégrer dans notre environnement. Nous voulons qu’elle soit ouverte sur le voisinage ». Neighborhood friendly !  Le mot est dit.

 

Par Samir Ben  Contactez moi

———————– Prière de prendre note que tout commentaire qui contient des insultes, des propos racistes, islamophobes ou anti-sémites sera systématiquement refusé. Signalez-le moi. Cet espace doit demeurer un lieu de débat contradictoire basé sur le respect de tout un chacun. —————————————————–LES COMMENTAIRES DOIVENT ETRE SIGNES (PRENOM, NOM et VILLE). LES COMMENTAIRES ANONYMES NE SERONT PAS PUBLIES – MERCI ——————————

copyright – 2012-2014 – Samir Ben

8 réponses à A Fredericton, dans l’Est canadien…

  1. ibrahim dit :

    salut .comment faire pour immigré au canada. quelle est les démarches qui suivre pour immigration .quelle est les sites officiel de immigration merci

    • nora dit :

      Si tu es bien stable, famille, boulot, maison, voiture, reste chez toi tu es un petit roi mais sinon évite le canada c’est une tornade éternelle. Reflechis bien et demande aupres des immigrants sicères et de confiance, tu sauras la vérité.

      Nora. Montréal.

    • rodesir dit :

      Si ta vie ou ce que tu envisages de faire se résument à :
      1. stable ( 11 mois à Blida , 15 jours sans ton épouse qui part voir sa famille , 15 jours, toujours chez le même frère, en France
      2. famille,( présence à toutes les fêtes familiales , visite à tous les malades , les pèlerins, les circoncis , …etc de la famille et de la famille des voisins )
      3. boulot, ( même activité sans rien changer ni le mobilier de ton bureau , ni tes méthodes de travail qui datent de … )
      4.maison : belle maison avec tout le confort à l’intérieur , on discutera plus tard du confort exterieur .
      5.voiture, » que tu considéreras comme ton bijou de luxe à bien montrer partout
      Alors reste là ou tu es ! d’autant plus que les lois pour l’octroi de la citoyenneté canadienne vont etre rallongées .
      ….Mais si tu penses que ta vie ou ce que tu envisages de faire se résument à :
      1. stable : ( tu sors avec ton epouse , tes copains et leurs épouses, tu pars en vacances un peu partout et decouvre d’autres contrées differentes, sorties regulieres ( attention ca coute du fric ! bien sur ) , tu utilises tes week ends pour te detendre ( car le vendredi pas de priere , tu travailles )
      2. famille,: une fois tous les trois ans , tu fais une visite eclair en passant par l’espagne , et une heure de skype par mois pour les nouvelles et garder un minimum de contact naturel.
      Si tu crois par contre faire trois heures par semaine de skype et regarder la TV orientale en venant ici , sans t’interesser au Hockey, au cinema Canadien , aux chanteurs Canadiens , à la cuisine thai , .. etc . ou t’y interesser à mi temps ..tu peux ne pas te deplacer , tu as deja tout là bas !!! On ne peut pas etre au Canada à mi temps !!!
      3. boulot, ( progression continuelle , meme si tu commence tres bas , les methodes changent TOUT le temps , tu sauteras d’un lieu et d’un boulot à l’autre , garder le meme travail plus de 5 ans est mal vu , …. ) Meme si c’est un magasin , il doit tout le temps changer !!!
      4.maison : belle maison avec tout le confort à l’intérieur , et suffisement de confort à l’exterieur ( voir internet pour voir ce que tu aimes ou non
      5.voiture, » que tu considéreras comme un outil , un peu comme la tondeuse ou la souffleuse !!!
      DONC , A toi de voir !!!

    • Algerien menfi malgre lui dit :

      Ya kho laisse tomber ce projet le canada n’est q’un piege, tu vas tout perdre et tu ne gagne rien, si tu as de la chance tu gagne des gadgets americain, et tu nauras plus de place en algerie, idem pour tes enfants nees et grandis au canada, ils n’auront plus jamais de place en algerie, leurs places est au canada(graine canadienne fraiche), tente plutot l’europe au moins tu souffriras seulement une periode, ici c’est lexil eternel, comme ta dit el oukht nora les algeriens du canada ne crash pas la verite profonde via skype, demande des gens sinceres et clair d’esprit. Bonne chance.

      Mohamed boukaabache. Montreal.

  2. Ali Mekhfi dit :

    Comment un diplome de Berkeley s’installe a Fredericton, une petite ville pas plus grande que le quartier de Hussein Dey meme si c la capital du N.B. Comment laisse-t-on Oakland et San Francisco pour s’installer dans une ville pareille ou le froid est polaire six mois par annee. Mr Ben, trouvez autre chose de plus serieux et de plus credible pour remplir votre article et non des insanities pareilles. Meme les universitaires originaires de cette ville refuse d’y rester.

  3. jamal dit :

    J’ai vecu 4 annees a montreal et je me suis taille pour aller vivre aux etats unis.Je ne suis ni diplome de barkley ni meme universitaire mais vivre au canada est tout simplement horrible hormis la colombie brittanique.Je suis aux etats unis depuis 20 ans deja et croyez moi que je ne regrette pas mon choix.Vivre 6 mois sous un monteau n’est pas mon genre.

  4. Citizen dit :

    Cela fait plusieurs années que je vis au Canada. J’ai d’abord vécu à Montréal, ensuiste à Ottawa et maintenant à Toronto. Je connais le Nouveau Brunswick et presque toutes les provinces canadiennes. La seule province que je ne connais pas est la Colombie Britannique que je souhaiterai visiter un jour. C’est partout pareil, la vie est ennuyante et monotone surtout en hiver. Il est très important d’être bien entouré de sa famille, ses proches et ses amis quand c’est possible. Pour cette raison, je trouve qu’à Montréal, on éprouve moins de nostalgie et d’ennui, à cause de la communauté maghrébine qui d’ailleurs me manque beaucoup. Depuis que je suis à Toronto (plus de 2 ans), je n’ai pas trouvé une seule boucherie ou magasin maghrébin. Je fais mes courses (viandes surtout) chez des Pakistanais et des Afghans malgré moi. Il y a une très forte commaunauté asiatique et indienne ici à Toronto..
    A Ibrahim, j’aimerais pourvoir vous aider et répondre à votre question, mais je n’ai aucune idée comment ça marche à partir de l’Algérie. Si quelque’un peut l’aider, ça serait appreciable.

  5. minos dit :

    Bonjour,

    Je cherche un Algérien habitant au nouveau Brunswick pour établir un contact. Je suis entrain de faire les démarches EE, je viens d’avoir une touche avec cette province. J’aimerais avoir un retour d’expérience d’une personne vivant dans cette province.

    Bien à vous.

Laisser un commentaire

Entrer les renseignements ci-dessous ou cliquer sur une icône pour ouvrir une session :

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l’aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment ce contenu :