Concert de Lounis Ait Menguellet à Montréal (photos)…

Le phototographe Montréalais Mohand Belmellat a immortalisé le concert donné ce samedi par Lounis ait Menguellet au Théâtre Saint-Denis. Une brise venant des des montagnes de Kabylie a traversé le quartier latin hier soir.

Lounis Ait Menguellet – Concert au Théâtre Saint-Denis – Montréal – 03 mai 2014 – (c) Mohand Belmellat

Lounis Ait Menguellet – Concert au Théâtre Saint-Denis – Montréal – 03 mai 2014 – (c) Mohand Belmellat

 

Lounis Ait Menguellet - Concert au Théâtre Saint-Denis - Montréal - 03 mai 2014 - (c) Mohand Belmellat

Lounis Ait Menguellet – Concert au Théâtre Saint-Denis – Montréal – 03 mai 2014 – (c) Mohand Belmellat

 

Lounis Ait Menguellet – Concert au Théâtre Saint-Denis – Montréal – 03 mai 2014 – (c) Mohand Belmellat

Lounis Ait Menguellet – Concert au Théâtre Saint-Denis – Montréal – 03 mai 2014 – (c) Mohand Belmellat

Lounis Ait Menguellet - Concert au Théâtre Saint-Denis - Montréal - 03 mai 2014 - (c) Mohand Belmellat

Lounis Ait Menguellet – Concert au Théâtre Saint-Denis – Montréal – 03 mai 2014 – (c) Mohand Belmellat

 

La troupe de danse kabyle Tafsut - Concert de Lounis Ait Menguellet - Théâtre Saint-Denis - Montréal - 03 mai 2014 - (c) Mohand Belmellat

La troupe de danse kabyle Tafsut – Concert de Lounis Ait Menguellet – Théâtre Saint-Denis – Montréal – 03 mai 2014 – (c) Mohand Belmellat

 

Toile du peintre Kamel Benidjer - Lounis Ait Menguellet - Concert au Théâtre Saint-Denis - Montréal - 03 mai 2014 - (c) Mohand Belmellat

Toile du peintre Kamel Benidjer – Lounis Ait Menguellet – Concert au Théâtre Saint-Denis – Montréal – 03 mai 2014 – (c) Mohand Belmellat

 

Lounis Ait Menguellet - Concert au Théâtre Saint-Denis - Montréal - 03 mai 2014 - (c) Mohand Belmellat

Lounis Ait Menguellet – Concert au Théâtre Saint-Denis – Montréal – 03 mai 2014 – (c) Mohand Belmellat

 

Lounis Ait Menguellet - Concert au Théâtre Saint-Denis - Montréal - 03 mai 2014 - (c) Mohand Belmellat

Lounis Ait Menguellet – Concert au Théâtre Saint-Denis – Montréal – 03 mai 2014 – (c) Mohand Belmellat

Par Samir Ben  Contactez moi

———————– Prière de prendre note que tout commentaire qui contient des insultes, des propos racistes, islamophobes ou anti-sémites sera systématiquement refusé. Signalez-le moi. Cet espace doit demeurer un lieu de débat contradictoire basé sur le respect de tout un chacun. —————————————————–LES COMMENTAIRES DOIVENT ETRE SIGNES (PRENOM, NOM et VILLE). LES COMMENTAIRES ANONYMES NE SERONT PAS PUBLIES – MERCI ——————————

copyright – 2012-2014 – Samir Ben

31 réponses à Concert de Lounis Ait Menguellet à Montréal (photos)…

  1. Je crois que le mieux à faire est d’informer le public sur le cas de l’émigré qui , par négligence, s’est retrouvé en cellule.
    Quant à ce chanteur,il n’y a pas le feu à la baraque pour parler de lui…vous en faites un montre, un géant alors que c’est un triste inconnu.
    Je ne sais pas en quoi vous êtes fait
    Dans une demeure on pleure un décès et le voisin d’à côté fait du tapage qui ressemble à de la musique.

    Pitié pour les souffrants !

    • Choky dit :

      Tu n’aurais pas un 1/1000 ème du potentiel intellectuel de ce géant, un véritable régal de la poésie.Il est inconnu pour toi car tu es un inculte enfermé dans ta bulle d’ignorant.Les gars qui se retrouvent en prison par négligence sont de ton espèce ya Moh bab el oued.Ait-Menguellet chante l’amour, l’ouverture sur le monde, le civisme et toutes les belles valeurs qui éduquent les peuples, va déverser ton venin ailleurs gros serpent sans cervelle.

      • Mohand dit :

        Merci Choky pour ta réponse pour cet invertébré de Bab-El- Oued. Mais quelle mouche l’a piquée pour s’attaquer gratuitement à un artiste comme Menguellet?Tu lui a dis ce qu’il devait entendre…L’odeur des poubelles de BEO lui manquent, apparemment !

    • Tu es un triste inconnu, on peut parler de l’emmigré sans tomber sur la culture, tout a sa place pour celui qui a le coeur large et sincere. Ait menguelat est loin detre inconnu pour les gens de culture qui ne sont meme pas kabyles.

    • Triste inconnu…pourkoi tant de haine pour cet homme qui je suis sûre, vous n’avez jamais pris la peine d’écouter
      ,

    • latraversee dit :

      pardon n’ta wlid bab el wed? tu dois être surement parmi les nouveaux arrivants (???), moi je suis né au cœur de la casbah a bir jabbah. le kabyle coule dans mon sang jarjar est ma source. tenir des propos bas ( d’un grand penseur, poete, philosophe). excuse moi, mais tu as une absence totale de la culture algerienne. a la casbah y avait deux monuments de la chanson algerienne (lounis ait menguellet et el anka(paix a son ame)

      un couplet d’une chanson de lounis le grand maître, suffit à te donner une leçon de la vie qui vaut plus que tes 24 ans d’études.

      quand lounis ait menguellet chante tout le monde se tait.

      comme le dit un autre grand izem rebelle notre fierté lounes matoub (paix a son ame) et qui est toujours vivant dans nos cœurs. LE RACISME EST UNE FORME DE FAIBLESSE. ET VOUS VOUS ÊTES FAIBLES ET JALOUX.

      continuez à écouter  »comme il a dit lui avec son verre de wisky » ca vous reflète

      et pour celui qui est en cellule il aurait plus besoin de vous a ses cotés pas besoin de remplir cette page par des critiques sur sa vie privée.

      ternmirt et merci au journal el watan de montreal

    • Kabycad dit :

      Tu es un vrai produit de l’école algérienne qui fabrique des tangos à la chaîne. Pauvre de toi, tu ne fais même pas faire la différence entre un moment poétique exceptionnel et une information (si s’en est une). Si tu ne le sais pas, tu es au Canada, Un pays de droit. Si tu ne connais pas la place d’Ait Menguellet dans le cœur des Berbères, je te conseille de lire le dernier article de l’écrivain Yasmina Khadra s’il t’arrive de lire.

    • mohamed_blida dit :

      bonjour a tous,

      ca fait 12 ans que je vis au canada et a chaque fois que je vois la reaction de ces incultes, ignard, intolerants, ignorant comme ce aghyoule de bab el oued , je comprends pourquoi les quebecois nous aiment pas.

      comment aimer des gens plein de haine, un discours haineux, des gens au coeur noir qui ramene toute sa merde de bab el oued dans ce pays magnifique.

      Je ne vais pas m etaler sur les ecart abyssale qui separe ce grand poete a ce hmar inculte arriver du bled avec sa barbichette d intolerant, le soir cherche a for… avec de grosse quebecoise et apres il va a la mosquee pour laver ses sales pecher… ya on vous connais ya si halim, ya khassartou lebled ou jite hna pour faire de l inquisition ya hmar.

      mohamed de st michel

      • Nora Alioua dit :

        Vie ta vue magnifique pleinement et laisse bab el oued tranquille elle n’a pas besoin de toi ni elle a cherchée de tes nouvelles, soit sure que ton absence de 12 ans n’a laissee aucun vide pour l’algerie, les rues d’Alger son vraiment plein plein de gens, de voitures, de commerces,…

        Vie ta vue magnifique et laisse les autres tranquille.

        Bonne vue.

        Nora Allioua. Montréal.

    • mouloudia dit :

      ya halim,qu’est ce que tu préfères que je fasse,venir t’apporter des bananes puisque tu es en cage ou bien plaider pour toi auprès du Bon Dieu pour qu’il te tires de cette prison.Ne t’en fait pas le public et tout le monde est déjà avec toi,à cause de cette négligeance faite et à ton age.

  2. Nanou dit :

    Comme je l ai dit auparavant, vos pseudo articles/ n ont aucun sens, mais c est el watan… Ce chanteur est un grand pour ceux qui le comprennent., mais ça va un petit résumé suffirait.

    • et ben vos pseudos opinions ne comptent pas pour ceux qui comprennent Ait menguelat et ceux qui prennent la peine de le comprendre et encore ceux qui ont du respect pour les autres, au dela de leur petites personnes qui ne comprend pas….

    • latraersee dit :

      juste pour vous Nanou.

      un petit résumé comme vous le dites ! juste un petit.

      Le Phénix des Neiges LOUNIS AÏT MENGUELLET par : Yasmina Khadra

      L’écrivain et directeur du Centre culturel algérien de Paris, Yasmina Khadra, rend hommage à un des maîtres de la chanson algérienne, Lounis Aït Menguellet

       »Si je devais mettre une figure sur l’Algérie de nos prières, je m’inspirerais de celle de Lounis Aït Menguellet : la figure de l’enfant du pays. Tout, chez cet artiste emblématique, m’apaise et me réconforte dans mon algérianité. Son charisme droit sorti de la sagesse ancestrale, sa hauteur étincelante de neiges djurdjuraennes, son amour indéfectible pour les siens font de son chant une rédemption.

      Je crois avoir adhéré à cet homme avant même de le rencontrer. Je ne comprenais pas ses paroles, mais je me reconnaissais dans ses chansons, et sa voix de chantre tranquille m’insufflait un sentiment de plénitude comme lorsque le vent du désert balaie mes angoisses. Lounis Aït Menguellet est un havre de paix, une oasis féerique qui transcende, à elle seule, ces espaces mortifères que sont devenus nos silences tandis que nos rêves menacent de s’effilocher au gré des désillusions. Il sait dire ce que nous taisons par crainte d’être entendus : notre fierté égratignée, nos joies chahutées, nos aspirations laminées.

      Plus qu’un barde, Lounis est ce refus viscéral de céder devant l’adversité, l’impératif devoir de renouer avec la beauté au cœur même des laideurs abyssales qui ont failli nous défigurer. Lorsqu’il chante, Lounis, les aigreurs retiennent leur souffle car, d’un coup, nous sommes en phase avec ce que nous croyons avoir perdu de vue, à savoir le goût de la fête.

      Qui a dit que nous étions morts et finis ? Quand bien même nos colères se voudraient amarres, un mot de Lounis, et déjà nous sommes ailleurs, loin des chaînes de nos frustrations et de nos galères mentales. Lounis ne chante pas, il apprivoise la vie, nous la restitue dans ce qu’elle a de plus grisant et de plus tentant ; subitement, nous avons envie de tout avoir, de tout mériter, les instants de bonheur comme les moments de folie, et nous sommes heureux d’être là, dans cette salle qui devient, au fil du répertoire, une grande maison familiale où toutes les complicités sont permises et où personne n’est jamais esseulé.

      Nous redevenons, le temps d’un concert, ce que nous sommes d’abord : des Algériens en liesse. Dieu a créé notre pays un jour de grande jouissance, et s’il arrive à certains de gâcher ses festins, d’autres sont là pour nous faire recouvrer, une à une, l’ensemble de nos ivresses. Parmi ces derniers, Lounis Aït Menguellet que l’on ne remerciera jamais assez pour l’immense faveur qu’il nous fait : de continuer d’aimer la vie malgré tout. Béni soit cet homme par qui l’éveil aux bonnes choses arrive, béni soit sa musique et sa grande générosité. Une nation ne s’enorgueillit que par la verve de ses idoles, et Lounis en est l’une des plus belles que notre fierté ait connues.
      Il est la preuve vivante que, chez nous, au bled comme partout où l’âme algérienne frémit, rien n’est tout à fait perdu.

      Yasmina khadra

      • mouloudia dit :

        Content de vous lire,monsieur Y.Khadra,ici par votre impression même sur des paroles que vous n’avez pas compris,ni apprises.C’est pourquoi vous etes et resterez pour moi un grand MONSIEUR et un grand écrivain.Que DIEU donne bcp de bon sens à notre société divisée

      • nora dit :

        Yasmina n’est plus directeur il est limogé. Ton info Son dernier titre traite les algeriens de singes.

        Nora Allioua. Montreal.

  3. Tayeb dit :

    Lounis Ait Menguellet restera un grand pour l’éternité

  4. Ait menguellat, u grand homme et un grand artiste, une ame indefectible pour son pays et la kabylie en particulier….si les autres algeriens prenaient la peine de comprendre les paroles, il ya des traductions, ils seraient etonnés de passer a cote dune poesie et dun contenu solide dans ses chansons

  5. Ait menguellat, un grand artiste un grand poète et surtout un grand monsieur, oui l’Algerie gagnerait a faire connaitre les chanteurs kabyles avec des paroles magnifiques et sinceres

  6. DAHMANE dit :

    Ait Mnguellet restera a jamais le philosophe kabyle du 21eme siecle ,l’histoire gardera de lui sa simplicite dans la memoire collective de ceux qui le comprennent et l’écoutent religieusement
    qui fait sa grandeur

  7. Tarek Thameur - Longueuil dit :

    Ait Meguellet est le charles Aznavour de l’Algérie.
    Ses Poèmes sont poignants.

    Arrêtons de rabaisser ceux que nous ne pouvons atteindre…

  8. Mohand dit :

    halim_wlid_bab_el_oued a eu sa dose…laissez-le en paix maintenant, moi y compris!

  9. latraersee dit :

    Voici une traduction d’Amghar Azemni (le vieux sage)

    Le monde n’es-il pas pris de démence ?
    L’erreur surpasse la rectitude ;
    Où s’arrêtera la tragédie
    Lorsque des hommes en arrivent à tuer leurs semblables ?
    Le ciel même a subi un changement ;
    Nous l’apprîmes de ceux qui se souviennent encore.
    Vieux, nous voulons savoir
    Ce qui aujourd’hui est en train de voir le jour.
    Nous voyons le temps comment il est bâti ;
    Démoli, nulle trace de lui.
    Ce que nous estimons être bon,
     » A chaque fois que nous nous lavons,
    Nous reprenons nos saletés.
    Comment voulez-vous qu’il vous écoute,
    Celui qui a subi un lavage de cerveau ?
    (…) Vieux, nous voulons savoir
    Ce qui aujourd’hui est en train de voir le jour. «  »Ce qui advient, même si c’est d’une autre façon,
    C’est déjà produit jadis.
    Rien de nouveau n’a eu lieu.
    Le toit du ciel recouvre la terre ;
    Il la regarde depuis qu’elle est là.
    Il observe les jours qui font les siècles.
    Il sait ce qui est déjà arrivé et ce qui arrive.
    Il a vu des hommes tuer leurs semblables,
    Et ceux qui, dans l’erreur, continuent leur chemin.
    (…) La justice est une parole en l’air ;
    Un membre forcé de la famille.
    L’arbitraire a toujours mené le monde.
    Lorsqu’il a pris place parmi vous,
    Il est bien sustenté par la peur « .Ceux qui aspirent à la paix,
    N’en trouvent nulle trace.
    Ceux qui en jouissent,
    N’en connaissent pas la valeur.  »
     » Avec de l’eau propre, tu t’en vas te laver.
    L’eau sera salie, et tes mains seront nettoyées.
    Vous salissez ceux qui vous souhaitent propreté.
    Vous lâchez la bride de ceux qui sont tordus.  »
    On nous ordonne de l’abandonner, car  »altéré. »

  10. latraversee dit :

    Kateb Yacine rend hommage à Lounis Aït Menguellet :

    « Et comme l’ignorance engendre le mépris, beaucoup d’Algériens qui se croient Arabes – comme certains s’étaient crus Français – renient leurs origines au point que le plus grand poète leur devient étranger :

    J’ai rêvé que j’étais dans mon pays
    Au réveil, je me trouvais en exil
    Nous, les enfants de l’Algérie
    Aucun coup ne nous est épargné
    Nos terres sont devenues prisons
    On ferme sur nous les portes
    Quand nous appelons
    Ils disent, s’ils répondent,
    Puisque nous sommes là, taisez-vous !

    Incontestablement, Lewnis AT MANGUELLET est aujourd’hui notre plus grand poète. Lorsqu’il chante, que ce soit en Algérie ou dans l’émigration, c’est lui qui rassemble le plus large public ; des foules frémissantes, des foules qui font peur aux forces de répression, ce qui lui a valu les provocations policières, les brimades, la prison. Il va droit au cœur, il touche, il bouleverse, il fustige les indifférents :
    Dors, dors, on a le temps, tu n’as pas la parole.
    Quand un peuple se lève pour défendre sa langue, on peut vraiment parler de révolution culturelle »

    Kateb Yacine (Extrait de « Les ancêtres redoublent de férocité »).

    • mouloudia dit :

      Merci à »latraversee » pour la traducton et pour l’hommage reproduit de l’ecrivain K.Yacine.Je pense surtout à la relève de cette poésie engagée sans vouloir aucunement la disparition de Mr A.Menguelat et je prie DIEU pour qu’il prolonge sa vie et sa santé.Mais la relève de ce style de chants capable d’élever notre société matérialiste et infantilisée par des chansonnettes m’inquiète un peu,beaucoup.L’idéal serait l’existence de plusieurs Menguelat pour faire prendre conscience aux jeunes et moins jeunes des richesses de notre langue et aussi de réagir aux injustices;à commencer par les luttes intestines qui

      desservent notre amazighité(chaouis-mzab-targui-chenoui etc
      Ce qui nous manque,c’est la solidarité,la tolérance,l’union.ET cela date malheureusement depuis les romains et autres envahisseurs

  11. Citizen dit :

    Chers compatriotes, vous êtes bien chanceux à Montréal de pouvoir aller écouter ce grand artiste, symbole éternel de la chanson kabyle. Je mourrais d’envie d’aller le voir, mais comme j’habite à Toronto, ce n’était pas possible. J’espère que j’aurai un jour l’occasion de le voir ainsi que d’autres artistes kabyles et algériens.

  12. Nora Alioua dit :

    Bon dieu, vous n’etes pas du tout democrate et pourtant vous etes au canada, halim wlid bab el oued est au canada et il est libre de penser ainsi, vous avez deviez le sujet du concert et de culture kabyle et vous etes tous mis contre halim, ait menguellete est assez cultivé et bien instruit et s’il a besoin d’un avocat il est assez riche pour engager un bâtonnier et cents avocats.

    Nora Alioua. Montreal.

    • abdenour dit :

      Nora
      SVP relisez votre commentaire du Mai 9 et vous vous rendrez compte que vous vous contradisier. A bon entendeur.

  13. mellah hocine dit :

    Droles de citoyens qui veulent faire avancer l’Algerie. Des commentaires à la limite de l’inculture et de l’insulte pour certains.
    C’est pour celà que 50 ans après l’indépendance, on fait du sur-place ou même en regression.
    Tu es kabyle, tu es arabe, tu es chaoui, tu es d’alger, tu es de tizi, tu es de mascara, tu es, tu es….. Voilà toute la division de ce pauvre peuple qui ne veut pas avancer.
    AIT MENGUELLET est et restera un grand parmis les grands.

    • Mohamed dit :

      Malheureusement c’est la triste vérité, nous algériens sommes divisés en clans et en bandes , que ça soit au pays ou ailleurs . Je suis venu voir par hasard pour lire les commentaires des intervenants et qu’est-ce que je trouve? les 3/4 des commentaires sont des insultes d’un coté comme de l’autre. Et même si les consignes de  »Samir Ben » en haut de la page sont claires , et bien, les algériens ne peuvent pas s’empêcher de s’insulter et de se haïr en le montrant bien à la face du monde.

Laisser un commentaire

Entrer les renseignements ci-dessous ou cliquer sur une icône pour ouvrir une session :

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l’aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment ce contenu :