Mort d’une fillette à Edmonton : Le père, un Algérien, plaide coupable d’homicide involontaire

 C’est la chronique d’un projet d’émigration qui tourne à l’histoire d’horreur. Un jeune père Algérien a plaidé coupable mardi dernier devant un tribunal d’Edmonton pour homicide involontaire après la mort de l’une de ses jumelles de 27 mois. Il a aussi plaidé coupable pour négligence et « omission de fournir les moyens nécessaires à l’existence » pour l’autre jumelle.

cimetiere_edmonton

Le procès de sa femme qui est accusée au même titre que lui devait avoir lieu ces jours-ci mais a été reporté pour plus tard en raison de ce plaidoyer de culpabilité qui change la donne de l’affaire.

Ingénieur mécanicien en Algérie, l’homme de 36 ans risque une peine pouvant aller jusqu’à huit ans de prison en plaidant coupable. Des sources proches de l’homme, qui ne peut être identifié sur ordre de la justice pour protéger ses autres enfants, affirment que s’il avait plaidé l’innocence, il aurait risqué jusqu’à 15 ans.

Ce plaidoyer de culpabilité a surpris plus d’un dans la petite communauté algérienne de l’Alberta dans l’ouest canadien. Lors d’une visite que lui a rendue El Watan dans la prison d’Edmonton en 2013, l’immigrant algérien en voulait un peu à ses avocats qui cherchaient plus à trouver des ententes avec les procureurs que de prouver son innocence.

Pour les observateurs, un plaidoyer de culpabilité ferait économiser au gouvernement et au système judiciaire un procès couteux d’un côté. Et Il éviterait une issue incertaine pour l’accusé, de l’autre. L’homme connaitra sa peine dans les prochaines semaines.

 

Bébé M

 L’immigrant originaire de la ville de Annaba dans l’est algérien est arrivé au Canada en 2008 avec sa femme enceinte de leur premier garçon. En 2010, naissent les deux jumelles.

Par une soirée de mai 2012, les services d’urgence se dépêchent au domicile du couple après avoir reçu un appel du père qui travaille de nuit dans un atelier.

« L’une des jumelles présentait plusieurs blessures et l’autre s’était retrouvée en arrêt cardiaque, selon la police d’Edmonton. Les secours avaient réussi à réanimer cette dernière, qui semblait avoir subi un sévère coup à la tête », rapportaient les médias à l’époque. Elle a été branchée à un respirateur artificiel dès son arrivée à l’hôpital. L’identité de la petite fille ne pouvait être dévoilée. Les médias la désignent par bébé M.

Les médecins ont été intrigués par le poids des deux jumelles et ont émis la thèse qu’elles auraient été victime de malnutrition. L’une pesait 5,9 kg et l’autre 7,2 kg. Des enfants de leur âge, 27 mois, pèsent habituellement près de 11,8 à 12,2 kg.

Lors de l’audience de mardi dernier, le procureur a rappelé que les petites filles n’ont pas été vues par un médecin pendant 13 mois. Lisant l’acte d’accusation devant le père en pleurs, il a rappelé que bien que la maison familiale était bien entretenue, la chambre des petites l’était moins.

Les policiers avaient remarqué le manque de jouets pour les fillettes et avaient de la difficulté à s’expliquer la malnutrition de ces dernières quand le frigo familial ne manquait de rien.

Au moment de l’arrivée des policiers au domicile du couple, le frère de trois ans et demi se portait bien. Il sautait même sur le sofa quand ses sœurs étaient pâles et ne pouvaient pas se mouvoir.

Ces détails ont desservi le couple dans l’opinion publique albertaine. Les réactions sur les médias sociaux ont été sans appel et les préjugés sont remontés à la surface – la place des filles chez les musulmans.

Quelques jours après l’intervention des services d’urgence, les parents ont été arrêtés et accusés de « de voies de fait graves, de négligence criminelle ayant causé des lésions corporelles et de manquement au devoir de fournir les choses nécessaires à l’existence ».  Sous la pression de l’opinion publique, la justice leur a refusé la liberté conditionnelle.

Le débranchement de bébé M qui était en état de « mort cérébrale virtuelle » a été préconisé par les médecins. Les parents s’y sont opposés arguant qu’en tant que musulmans et par amour à leur fille, ils ne pouvaient pas accepter. Une bataille juridique s’en est suivie mais les parents ont été déboutés.

« Même si les parents de M pensent que leur décision est motivée par des croyances religieuses et l’amour de M, je demeure avec la crainte que leur décision soit peut-être en fait motivée par un intérêt personnel [si la fillette meurt, ils risquaient une accusation pour meurtre, NDLR]», avait statué une juge de l’Alberta.

Un détail dans son jugement est toutefois passé inaperçu. La juge ne reconnaissait pas, implicitement, la foi musulmane de bébé M qui « est trop jeune pour avoir fait elle-même ses propres engagements religieux ». Finalement, bébé M a été débranchée en septembre 2012 et elle est morte dans les heures qui ont suivi.

Ses parents ont été autorisés à lui rendre une dernière visite avant. Toutefois, ils ne devaient pas être ensemble ni laissés seuls avec leur fille. Ils ont pu assister menottés à son enterrement au cimetière musulman d’Edmonton. Après le décès de bébé M, une nouvelle accusation pour homicide a été portée contre les deux parents.

L’ambassade d’Algérie à Ottawa suivi de près cette affaire. Elle avait dépêché à Edmonton un diplomate pour leur fournir une aide consulaire.

 

Les autres enfants du couple

La sœur jumelle de bébé M ainsi que son grand frère ont été confiés par les services de protection de l’enfance à une famille d’accueil.

Plus tard et après et après une rude démarche, ils ont été adoptés par une famille marocaine d’Edmonton.

Selon des sources proches du couple, aucune famille algérienne ne s’est proposée pour accueillir les deux enfants. Ces derniers ont reçu la visite de l’ambassadeur algérien ainsi que sa femme.

L’autre bataille des deux parents serait de récupérer les enfants à leur sortie de prison. Mais ce sera très difficile et ils pourraient même ne plus être autorisés à les revoir avant l’âge de 18 ans. Il leur faudra alors toute une vie pour rebâtir les liens brisés avec leurs enfants.

Par Samir Ben  Contactez moi

———————– Prière de prendre note que tout commentaire qui contient des insultes, des propos racistes, islamophobes ou anti-sémites sera systématiquement refusé. Signalez-le moi. Cet espace doit demeurer un lieu de débat contradictoire basé sur le respect de tout un chacun. —————————————————–LES COMMENTAIRES DOIVENT ETRE SIGNES (PRENOM, NOM et VILLE). LES COMMENTAIRES ANONYMES NE SERONT PAS PUBLIES – MERCI ——————————

copyright – 2012-2014 – Samir Ben

29 réponses à Mort d’une fillette à Edmonton : Le père, un Algérien, plaide coupable d’homicide involontaire

  1. aichachihani dit :

    C’est un drame . Il n’y a que Dieu qui puisse atténuer leurs douleurs! Que le tout puissant puisse les aider à surmonter cette terrible épreuve !

  2. nora dit :

    Allah ykoun maahoum. Cela peut arriver a tt le monde. Je suis frustrée contre cette immigration et cette justice pas juste.
    Nora ALIOUA. Alger-Montréal.

  3. IDIR dit :

    Que La Justice Soi Ferme.

  4. Une prière spéciale ce vendredi pour cette pauvre famille d immigrants algériens d Edmonton au Canada. Peut être orgainser un comité d aide a ces pauvres gens perdus au fin fond du Canada loin de leurs parents et amis au pays..En ce vendredi jour de prière que Dieu leur vienne en aide.

  5. rami dit :

    Il faut faire confiance a la justice canadienne, s’ils ont commis des négligences, ils doivent payer.

  6. Salah dit :

    Bonjour: Je ne sais par ou commencer cela m’a vraiment choque en lisant cette douleureuse nouvelle. Je sais comme on l’a dit dans les commentaires que la justice Canadienne est la pour regler ce probleme et ils sont competents bien sur mais une aide morale ou financiere a cette famille est obligatoire de notre part en tant qu’Algeriens de sang et de notre fierete. Je suis base a l’etranger mais je vis a Calgary. J’aimerai avoir les coordonnes du monsieur pour lui rendre visite et voir ce qu’il faut faire. Tout ce que je ferai cela sera fi Sabil ALLAH rien de profit. Et encore en ces moments ils ont besoin d ‘un soutien morale lui et sa femme ainsi que ces enfants malgre qu’ils sont bien traites par cette famille marocaine. ALLAH INA OUARKOUM

  7. citoyen7 dit :

    un systeme qui euthanasie des enfants ou les débranches contre le gré de leur parents . c’est un acte criminel et de manque de respect aux parents de la victime. surement que cela coute cher a l’hopital ou y a pas de place vu le manque de medecins au canada. c’est un acte qui mérite jurisprudence. y a des cas de canadiens vieux grabataires que les medecins refusaient de débrancher alors que leur parents en demandaient et qui en a fait débat et joutes oratoires, alors que dans le cas de cette fillette on s’est précipité à la débrancher,, voila un délit criminel manifeste. et là on charge les traditions des musulmans , de l’Arabe , de l’immigrant qui ne nourrit pas ses enfants. je trouve que l’affaire est trop grave, des deux cotés. mais que dire,,,, koulou nafssine dhaikatou al mawt,
    in li allah , wa ina ilayhi radji3oun

    • Garfy dit :

      si le petite a été débranchée, c’est sans doute que les dégâts auraient été irréversibles –
      Tout le monde sait qu’après une grossesse et un accouchement il y a une période de dépression et des jumelles, ce n’est pas facile à assumer –
      Je ne leur cherche pas d’excuse, mais le déracinement et la dépression sont peut être la cause de ce grand malheur et quoiqu’il en soit, ils vivent un cauchemar et ont besoin d’assistance – et de prières
      la psycho-généalogie sera difficile à assumer pour les deux petits.

  8. Ahmed-Khodja El Hachemi dit :

    C’est le problème de toutes les communautés Algériennes vivant a l’étranger.Au moindre problème familial les enfants sont placés dans une famille d’accueil souvent d’une autre religion et d’une autre culture.A la fin ces enfants sont déracinés ne sachant pas a quelle société ils appartiennent.Certe l’immigration a des avantages ,mais beaucoup d’inconvénients .

  9. Ahmed Mostefai dit :

    Oui M. Ahmed Khodja il y a des problèmes avec la communauté Algérienne ici au Canada et ce, principalement car la plupart cherchent à impacter des « traditions » héritées de l’ère médiévale complètement incompatibles avec la culture locale.

  10. Ahmed Mostefai dit :

    Voilà deux bébés dont la courbe de poids est en retard de prés de 40 % et des traumatismes ayant entrainé la mort. Il n’y a eu aucun suivi médical et pour cause, il y a des signes cliniques qui permettent d’affirmer l’abus d’enfants. La seule compassion à avoir est celle envers les enfants; les parents doivent répondre de leurs actes inexcusables et je trouve complètement déplacé le recours à la religion dont ils ont fait preuve car c’est seulement l’utiliser pour s’en sortir; et nous, Algériens, nous devrions nous souvenir où nous a mené et nous mène encore l’utilisation déviante de la religion.

  11. khallyphah dit :

    En ces temps difficiles, cela peut arriver à n’importe qui. Mais pourquoi les jumelles ont subi un tel sort ? Il n’y a que Dieu tout puissant qui le sait…

  12. J’avais une confiance aveugle dans la justice canadienne mais je vois par experience qu’elle est faillible comme toute les justices du monde et si on tombe sur un juge qui a des préjugés sur les musulmans ou autre immigrants cela devient lus difficile. ceci dit on ne connait pas cette affaire mais le fait qu’aucune famille algerienne ne sest manifesté nous prouve aussi que les algériens sont un peuple avec un manque de solidarité flagrant. Allah idjib elkhir aux pauvres enfants.

  13. citoyen7 dit :

    lire svp…. ceci , cela donnera plus d’éclaircissement sur le passé et le présent de citoyens de ce pays. que dire des immigrants arabo musulmans comme nous. qui réclamerai quoi que ce soit. désormais on peut pas dire être et avoir été. l’exemple est là intact et manifeste.

    sources: RDI

    Violence contre les femmes autochtones : le rapporteur de l’ONU réclame une enquête

    http://ici.radio-canada.ca/nouvelles/societe/2013/10/15/009-autochtones-rapporteur-onu-crise-femmes-enquete.shtml

  14. aichachihani dit :

    On ne sait pas ce qui s’est passé exactement , sauf qu’il y a eu une perte d’une fillette et la destruction d’une famille entière ! Les parents , sont condamnés à passer de longues années derrière les barreaux avec leurs conscience tourmentée , par une justice influencée par les médias et la rue. Les autres enfants souffriront aussi.
    Cette situation peut arriver à n’importe qui d’entre nous . Ne serait ce que par manque de médecin de famille!
    Alors les charognards des forums, les donneurs de leçons , retenez vous , arrêtez de spéculer sur la religion et je ne sais pas quoi d’autres, pour étayer vos thèses macabres.
    Puisse Dieu le tout puissant , les tires de cette impasse et les aide à se reconstruire!

    • Ahmed Mostefai dit :

      Pourquoi traiter de charognards ceux qui ont un avis différent sans même connaitre de qui il s’agit? Pouvons nous échanger des idées et des vérités et non des insultes?

      • aichachihani dit :

        Je regrette si vous vous êtes senti visé, mais il faut avouer que c’est une histoire horrible qui peut arriver à vous comme à moi!
        Il est malheureux de constater que si un compatriote se trouve dans de sales draps , une catégorie des nôtres , s’acharnent sur lui pour le charger encore plus! Laissons ça à la justice qui le considère ,d’ailleurs comme innocent jusqu’à sa condamnation. Moi ce qui m’a touché c’est son histoire : une famille d’immigrants pleine d’espoir qui débarque au canada en 2008 ( comme moi, peut être qu’on était dans le même avion!) pour assurer l’avenir des ses enfants , dont le foyer est égayé par des jumeaux ( un don du ciel . J’ai des jumeaux et je sais la joie qu’ils procurent) et qui enfin de compte voit sa vie basculer dans un désastre indescriptible ! Il faut se mettre à sa place pour comprendre: sa famille est irrémédiablement détruite , même s’il sort de prison et arrive à la rassembler . Soyons indulgents avec lui , ne nous substituons pas à la justice !
        Je regrette mais c’est mon avis!

      • Ahmed Mostefai dit :

        Que ce soit un désastre, cela ne fait aucun doute. Qu’une telle histoire puisse vous arriver à vous ou à moi, je ne le crois pas. Dans tous les manuels de pédiatrie l’on retrouve un chapitre dédié à l’abus d’enfants et apparemment c’est le cas ici. Le fait de ne pas avoir de médecin de famille comme deux millions de citoyens du Québec (beaucoup moins en Alberta) ne dispense pas d’utiliser les urgences ni n’autorise la négligence et encore moins les traumatismes. Cela ne veut pas dire qu’il faut cautionner l’euthanasie ni que je méprise ceux qui viennent de mon pays que jamais je ne cesserai d’adorer. Il s’agit là simplement d’un avis de professionnel de la santé issu des différents systèmes de santé en Algérie et en fonction actuellement au Canada.

    • mahi dit :

      Bien exprimé aicha

  15. Ben Ali de Mtl dit :

    Quelle tristesse.

    Est ce que Ben a essayé de contacter M. l’Ambassadeur ?
    Je serai curieux de savoir ce qu’il en pense.

    .

  16. KS dit :

    Pour ma part je prierai pour mes défunts parents Allah Yarhamhoum. Des parents, comme la majorité, qui ont soutrait la nourriture de leurs bouches pour la donner à leurs enfants, dont ils ont en fait des hommes et femmes respectable. Dieu merci.
    Ces parents d’Edmonton ne sont simplement pas dignes et je me demande pourquoi certains blâment les autorités Canadiennes qui ont simplement agis en tant qu’autorités……ils le font avec tout le monde: immigrant ou pas!

  17. mourad dit :

    tout à fait d accord avec le dernier commentaire
    ces gens ont perdu un enfant suite à sa mort
    qui peut vivre ou survivre à ça
    personne à part ce couple ne sait vraiment ce qui s est passé
    ces gens vont perdre leurs enfants restants
    les faire pour ne pas les voir grandir voire même les voir dévier ou encore partir,

    des prières
    des lettres, messages, ou chaine de soutien
    ou encore une collecte d argent

    mais pas de jugement
    y en a d autres pour le faire

  18. Arezki dit :

    Quand on s’installe ailleurs, il faut accepter les lois du pays d’accueil, sinon à l’avance on s’installe pas, on ne peut prendre que le bien du pays d’accueil, mais aussi son mal, c’est comme le mariage  » pour le meilleur et pour le pire ». Ce qui s’est passé c’est un constat, chacun l’appréciera à sa propre façon, mais ce que moi personnellement j’ai retenu c’est cette solidarité de cette famille marocaine qui a recueilli les enfants et non des compatriotes algériens…et on continue encore et encore a envenimer nos relations. C’est un geste de fraternité clair et limpide de nos frères marocains. Chapeau bas.
    Un Algérien résidant en France.

    • pokemon dit :

      Moi personnellement je vis au canada, à Montréal, mais je viens d’avoir connaissance de cette affaire malheureuse de cette famille algériennes,le plus grand problème c que cette famille est installé a Edmonton a 4000 km de Montréal, et les nouvelles ou infos sont maigres, le plus grand problème c’est le manque de communication d’algériens entre eux, l’ambassade ou consulat aurait due lancer des appels aux algériens installés au canada pour les mobiliser, malheureusement on apporte nos divisions d’Algérie et on fait perdurer le même comportement à l’étranger, pour ce qui concerne nos frères marocains il faut comprendre une chose dans le temps on était toujours un seul peuple et de la politique on récolte que du mal, ici au canada nous les maghrébins on a aucun problème entre nous, pas de frictions politiques entre nous. et je salue cette famille marocaine de ce geste.

  19. rafika dit :

    je suis désolée pour ces enfants qui ne cessent de subir le tort des parents,je ne suis pas entrain d’accuser ces derniers mais le poids est énorme et le prix à payer est inconcevable , allah ykoun maahoum !

  20. sid-ahmed dit :

    Et les petites jumelles dans tout cela, parent négligeant avec leur fille n est ce pas un crime contre l humanité. Islam n a jamais fait de différence entre garçon ou fille. je suis abasourdis de constater qu il y a des gens qui pensent au pauvre parent ils n ont eu que ce qu il méritent c est a dire le même sort qu un criminel,
    Lah yesstour wey yahfadna

    • hamdani dit :

      Peut être ils étaient négligeant , il fallait prendre les filles chez le médecin car en général ( enfin pas toujours, quand c,est des jumeaux , un des deux est toujours moins bien portant que l’autre ) mais j’en suis sur que il ne voulaient pas faire de mal a leurs filles ….Cette histoire n’a rien a avoir avec le fait qu’ils soient musulmans , en Algerie on ne favorisent pas les garçons au contraire les papa algériens aiment beaucoup les filles….
      C’est vrai qu’il ya des gens négligeant et c,est par ignorance ,

      un jour une famille algérienne s’est installée dans mon quartier juste en face de chez moi et dés la premier semaine , la madame laissait sa petite fille de 2 ans aller au parc avec son frère de a peine 8 ans , jusqu’au jour ou je lui dis qu’il etait trop jeune pour surveiller sa petite sœur au parc , elle m’a répondu que en algerie il le faisait et qu’il etait responsable , alors je lui ai expliqué que ic c,est différant et qu.elle pouvait avoir des problèmes ….et depuis même si le parc est en face , la madame accompagne toujours ses enfants….
      En Algérie les gens sont ou plutôt étaient ( car ca change un peu avec la nouvelle génération ) un peu négligeant , je connais des familles qui prennent rarement leurs enfants chez le médecin , mais cela ne veut pas dire qu’ils ne les aiment pas et qu’ils veulent s’en débarrasser….
      Que le bon dieu soit avec eux et leurs donne le courage de surmonter tout ça .

  21. Ben Ali de Mtl dit :

    Soyez indulgent,

    On ne connait pas l’histoire exacte de cette famille.
    Faut dire qu’en Alberta ou dans plusieurs provinces anglophones ils n’ont pas le filet social ‘mur à mur’ comme au Québec. Si Monsieur doit subvenir au besoin de ses 3 enfants et de sa femme en plus de lui même, cela fait 4 bouches à nourrir. En plus du grand froid et de de la toute petite communauté algérienne en Alberta…

    Pensez-y et surtout soyez indulgent.

    Si Ben ou directement le consulat pouvait ouvrir un compte nous permettant d’aider financièrement, non seulement cette famille algérienne mais aussi et surtout la famille marocaine qui a à charge pour le moment les autres enfants si je comprends bien, ce serait ce qu’il y a de plus positif que nous puissions faire dans l’immédiat je crois.

    Merci pour votre bon cœur.

    .

  22. hamdani dit :

    Histoire a dormir debout ….un jeune couple algérien qui s’occupe bien du garçon mais pas des filles , car les musulmans préfèrent les garçons , c,est quoi ça on est en 2014 ….nos parents n.ont jamais et au grand jamais fait la différence entre garçons et filles , les canadiens ne connaissent pas les algériens …. il ya qq chose qui n’est pas vrai dans cette histoire , enfin que le bon dieu soit avec ce couple , ils ont perdus leurs enfants peut être bêtement , je suis de tout cœur avec eux …
    Nadia.

Laisser un commentaire

Entrer les renseignements ci-dessous ou cliquer sur une icône pour ouvrir une session :

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l’aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment ce contenu :