Québec : Les islamistes sont derrière la campagne contre la charte de la laïcité

A moins de deux semaines des élections législatives dans la province canadienne du Québec, le gouvernement sortant tente de ramener le débat autour de son projet de loi sur la laïcité – connue sous le nom de la charte des valeurs québécoises.

Ali Kaidi, un des membres fondateurs de Association québécoise des Nord-Africains pour la laïcité (AQNAL)

Ali Kaidi, un des fondateurs de l’Association québécoise des Nord-Africains pour la laïcité (AQNAL)

 

Un enjeu qui serait payant pour le Parti québécois (PQ). Celui-ci tente d’obtenir une majorité pour avoir les coudées franches dans l’application de son programme. A moyen ou long terme, il pourrait lancer un troisième référendum sur l’indépendance de la province et sa séparation du Canada.
Dans la série d’entretiens avec les Algériens du Québec et l’élection du 7 avril (à ne pas confondre avec celle du 17 avril en Algérie), le militant laïc Ali Kaidi s’est prêté au jeu des questions-réponses.
Il est convaincu que « les islamistes sont derrière cette compagne contre la charte de la laïcité » au Québec. Car l’islam politique est « idéologiquement, contre toutes formes de laïcité ; républicaine ou ouverte, elle ne lui est qu’un cheval de Troie pour arriver à ses fins ».
Pour ce membre fondateur de l’Association québécoise des Nord-Africains pour la laïcité (AQNAL), « la charte de la laïcité est une opportunité qui s’offre aux immigrants pour s’imposer en tant que citoyens ». D’autant plus que, dans le cas des musulmans, « l’islam est une religion qui n’impose aucun signe aux croyants ou croyantes. C’est une religion qui peut se pratiquer dans l’intimité et sans le recours à un intermédiaire », rappelle-t-il p.
Amoureux des débats avant d’être un défenseur de la laïcité, Ali Kaidi estime qu’il est important d’arrêter « d’accuser les autres qui ont des opinions distinctes de racistes et de xénophobes et cesser par la même occasion d’arborer la sempiternelle posture victimaire ».

 

Quels sont les objectifs de l’Association québécoise des Nord-Africains pour la laïcité (AQNAL) dont vous êtes l’un des membres fondateurs?

AQNAL est une association qui regroupe des citoyens et des citoyennes qui croient aux vertus de laïcité, en l’occurrence la neutralité de l’Etat, l’égalité et la liberté de conscience et de religion.
La cible du discours d’AQNAL est la promotion de la citoyenneté. Ce faisant, les personnes qui s’identifient à ce discours refusent d’être identifiées par leur appartenance religieuse. Elles veulent être identifiées par leur appartenance à la cité, c’est-à-dire par leur citoyenneté. Notre but est d’empêcher que les problèmes sociaux de notre communauté se transforment en problèmes identitaires et par ricochet religieux, comme les islamistes le préconisent sournoisement.
En fait, nous pensons que l’immigrant revendique un travail digne de ses compétences, par conséquent des espaces pour pratiquer et exprimer son appartenance religieuse est le dernier de ses soucis.
D’autant plus, faut-il le rappeler, que l’islam est une religion qui n’impose aucun signe aux croyants ou croyantes. C’est une religion qui peut se pratiquer dans l’intimité et sans le recours à un intermédiaire.
Avec AQNAL, nous voulons dire à la société d’accueil que les immigrants provenant de l’Afrique du Nord sont multiples, ils ne sont pas tous musulmans ; il y a parmi eux des juifs, des chrétiens et aussi des athées. Cependant, nous sommes convaincus que c’est la laïcité qui nous rassemble. C’est pour ces raisons qu’AQNAL soutient la charte de la laïcité.

 

La charte des valeurs québécoises, qui est un des enjeux des élections du 7 avril, est-elle nécessaire au Québec ? N’y a-t-il pas déjà séparation entre l’État et la religion ?

Certes, il n’y a pas de crise et il n’ y a aucune urgence, mais cela n’empêche pas de penser que cette charte est nécessaire. Grâce à elle, les institutions de l’Etat seront au diapason avec le principe de séparation entre l’Etat et la religion.
À mon sens, si l’on n’interdit pas les signes religieux, le principe de séparation entre les deux n’aura aucun sens; car dans ce cas, il n’y aura pas une grande différence entre une église, une mosquée et une synagogue d’une part, et les institutions de l’Etat de l’autre.
C’est pour cette raison, pensons-nous, qu’il est nécessaire au personnel incarnant l’Etat d’être neutre et d’éloigner les signes indiquant l’appartenance religieuse de chacun et de chacune pendant l’exercice du service public.

 

Y a-t-il un danger islamiste ou intégriste au Québec?

D’abord, je tiens à préciser que le danger intégriste n’est pas islamiste seulement; l’islamisme en fait partie. Le retour de la religiosité est un phénomène mondial qui concerne toutes les religions.
Ce n’est pas par hasard, à mon sens, que nous constatons les islamistes en état d’alerte dans ce contexte des élections. Ils sont à l’origine d’une mobilisation contre le PQ sans précédent au niveau de la communauté musulmane.
Ils sont en train d’utiliser les ressources des immigrants non pas pour se positionner contre le programme économique et social du PQ, ce qui serait compréhensif et acceptable, mais seulement pour s’opposer à ce parti parce qu’il est l’auteur et le promoteur d’un projet de société laïc qui ne correspond pas aux aspirations des immigrants islamistes. En réalité, ils sont contre l’interdiction du port de l’un de leurs signes idéologiques.
Du reste, je trouve que c’est légitime qu’ils s’y opposent. Mais le problème est qu’ils se cachent derrière des principes auxquelles ils n’ont jamais cru comme la liberté de conscience et de religion, la laïcité fût-elle positive ou ouverte.
Cependant, ce qui est condamnable dans leur démarche est l’utilisation des structures communautaires destinées pour l’intérêt de tous les immigrants et immigrantes de toutes obédiences politiques et croyances. Ils exploitent des moyens censés être apolitiques, du moins non partisans, et agissent comme si tous les musulmans et musulmanes partagent leurs thèses idéologiques.
Leur mot d’ordre est de ne pas laisser passer le PQ parce qu’il propose une charte de laïcité qui cible les musulmans, les musulmanes plus précisément.
Ce qui est ironique dans la mesure où leur manipulation politique travaille en faveur des islamistes; car, en réalité, la charte de la laïcité légifère pour la neutralité de l’Etat et le respect de la liberté de conscience et de religion.
En principe, elle doit être davantage la revendication des minorités religieuses que de la majorité. Tout bien pensé, si nous laissons les personnes travaillant dans les institutions de l’Etat exprimer leurs appartenances religieuses, comme les islamistes et les libéraux le revendiquent, l’Etat québécois non seulement perdra sa neutralité, mais il aura l’apparence d’une institution catholique.
Toutefois, il ne faut pas oublier que la quasi-majorité du personnel de l’Etat n’appartient pas aux minorités religieuses. Ainsi, contrairement à ce que les islamistes pensent, la charte de la laïcité est un moyen politique et juridique qui protège les minorités religieuses contre une éventuelle hégémonie d’une seule religion, en l’occurrence la religion catholique, la religion de la majorité des Québécois et des Québécoises.

 

La charte ne va-t-elle pas créer plus d’exclusion en congédiant et en fermant la porte du travail à certaines femmes musulmanes?

On peut voir la situation sous cet angle, mais cela suppose que l’islam est si dogmatique, si exigeant envers les croyants et croyantes musulmans qu’il leur demande de sacrifier leur travail, de mettre leur vie en péril donc pour un simple signe religieux.
Cependant, le voile au sein de la communauté des oulémas est l’objet de discussions. D’ailleurs, beaucoup d’entre eux ne le voient pas comme une exigence religieuse. Il ne faut pas oublier aussi qu’historiquement le voile islamique a fait son apparition dans certains pays dans les années quatre-vingt seulement, notamment après la révolution islamique d’Iran.
Nos femmes, nos mères et nos sœurs étaient musulmanes sans porter ce voile. Peut-on dire d’elles qu’elles sont moins musulmanes que les femmes qui le revendiquent aujourd’hui au Québec? Évidemment, non. Elles sont aussi musulmanes que les femmes et les hommes qui défendent le voile. La seule différence que nous estimons fondamentale à ce propos, est que les premières, contrairement à ces dernières, ne faisaient pas de la politique.
La religion qu’elles pratiquaient n’était pas polluée par la politique comme est le cas des femmes qui revendiquent le voile aujourd’hui. L’islam politique est en train de contenir l’islam et de le remplacer graduellement.
Cette montée en force des islamistes contre la charte de la laïcité est l’une des expressions de cette confusion entre islam et islam politique que les islamistes tentent d’imposer.

 

Le débat sur la charte semble avoir donné carte blanche au discours islamophobe et d’exclusion. Qu’en pensez-vous ?

Pour moi, islamophobie est une nouvelle phobie inventée, défendue et promue par des islamistes dans le but d’empêcher la critique et le débat sur des questions sociétales qui ont des relations avec la religion.
Ainsi, après avoir fermé le débat à l’intérieur de la communauté musulmane en accusant toute critique venant des musulmans eux-mêmes d’apostasie, les voilà maintenant qui essayent avec tous les moyens de fermer toute critique provenant de l’extérieur en l’accusant d’islamophobie.
Il n’y a pas d’exclusion. Le débat par définition implique des opinions différentes, voire opposées. Il faut arrêter d’accuser les autres qui ont des opinions distinctes de racistes et de xénophobes et cesser par la même occasion d’arborer la sempiternelle posture victimaire.
Aujourd’hui, on est face à un débat sur une question importante qui engage l’avenir du Québec, il faut que chaque immigrant prenne ses responsabilités de citoyens et participer au débat et expose ses idées sur la question.
En général, la victimisation est une stratégie qui exprime un refus de débat et un manque d’arguments. Combien de grands intellectuels musulmans, croyants ou non croyants, ont été assassinés, censurés, exilés, apostasiées dans les terres dites d’islam depuis que l’islamisme a le vent en poupe? Étaient-ils islamophobes, avaient-ils peur de l’islam ou des islamistes ? Poser la question, c’est y répondre.
Cela étant dit, pour moi la charte de la laïcité est une opportunité qui s’offre aux immigrants pour s’imposer en tant que citoyens; car elle fait de la religion une question qui relève de l’ordre de l’intime où la liberté de conscience s’exerce sans contraintes ; elle ouvre la voie à la citoyenneté, par conséquent elle offre une opportunité pour revendiquer une intégration citoyenne qui prend en considération les valeurs universelles des immigrants et non par leurs particularités religieuses.
Ces valeurs sont celles de la laïcité, de l’égalité, de la liberté mais aussi celles de nos connaissances scientifiques, de nos expériences professionnelles et de nos expériences de la vie quotidienne. Malheureusement, toute cette richesse est éclipsée par la religion comme si l’immigrant est un être humain unidimensionnel, ne réfléchit que dans le cadre stricte dicté par la religion.
Ce n’est pas anodin que certaines femmes revendiquent le voile comme une identité. Par ailleurs, revendiquer cette identité religieuse comme certaines femmes le font renvoie immédiatement, à mon sens, au cœur de l’idéologie islamiste; car selon celle-ci, la religion est l’identité du musulman et de la musulmane.
Les islamistes dans leur majorité pensent que le musulman naît avec cette identité, par conséquent il est condamné à ne pas l’abandonner, ce qui, faut-il le rappeler, ne résiste même pas à une analyse minimaliste.
En fait, pour ces raisons et bien d’autres, je suis convaincu que les islamistes sont derrière cette compagne contre la charte de laïcité.
Je viens d’un pays qui a expérimenté l’idéologie islamiste, j’ai vu comment les islamistes se sont accaparés la société et l’espace public ; j’ai vu aussi comment les libertés ont reculé graduellement à cause de l’hégémonie de leur idéologie.
On peut me dire que l’Algérie n’est pas le Québec, heureusement d’ailleurs et je ne peux que souhaiter à notre pays un Etat aussi démocratique et libre que celui que les québécois ont bâti, mais je pense que l’islam politique, dans son ensemble, instrumentalise la religion pour des fins politiques et, par la même occasion, – ce que l’on néglige souvent de signaler- exploite la politique pour des fins religieuses.
L’islam politique fait cela de la même façon ici ou ailleurs dans le monde. Je le rappelle encore : idéologiquement, il est contre toutes formes de laïcité ; républicaine ou ouverte, elle ne lui est qu’un cheval de Troie pour arriver à ses fins.

 

Les enjeux pour la communauté ne sont-ils pas ailleurs (travail, éducation des enfants…) ? Et les nouveaux arrivants ne doivent-ils pas se tenir à l’écart du débat sur l’indépendance puisqu’ils n’ont pas émigré pour ça ou contre ça ?

Certes, les enjeux de notre communauté sont d’abord d’ordre social: l’immigrant veut gagner sa vie dignement, il veut une bonne éducation à ses enfants; mais cela, à notre avis, ne doit pas l’empêcher d’avoir des idées sur des questions politiques comme la souveraineté et de les exprimer publiquement.
Il ne faut pas ignorer que la majorité des immigrants sont des universitaires, donc ils ont un niveau intellectuel qui les incite à se mêler des grandes questions politiques comme la souveraineté et la laïcité.
D’ailleurs, je me demande pourquoi le débat sur la laïcité n’a pas provoqué chez les musulmans l’envie de manifester leur opinion sur les questions éthiques comme mourir dans la dignité [un projet de loi qui autoriserait l’euthanasie sous certaines conditions, NDLR].
En ce qui concerne la question de l’indépendance du Québec, on ne peut pas affirmer que tous les immigrants provenant de l’Afrique du Nord sont des fédéralistes, des souverainistes ou sans opinion.
Il ne faut pas ignorer que ces immigrants partagent avec la société d’accueil l’un des fondements de l’identité québécoise, à savoir la langue française.
Personnellement, je pense qu’il faut que l’immigrant participe à tous les débats politique, sans limites et ouvertement, s’il veut vraiment s’imposer en tant que citoyen.
Toutefois, j’estime que le débat sur la souveraineté tel qu’il est posé aujourd’hui est loin d’intéresser les immigrants nouvellement installés seulement.
Par contre, ceux qui ont la citoyenneté et qui sont ici au Québec depuis de nombreuses années, il est de leur intérêt d’y participer et de donner leurs avis sur cette question; car celle-ci les concerne aussi; leur avenir et celui de leurs enfants en dépendent énormément.

 

Le PQ vient de présenter quatre candidats d’origine algérienne Poteaux ?

Je ne suis pas d’accord avec vous sur cette façon de qualifier ces candidats. Vos propos expriment un certain mépris à leurs égards et une stigmatisation.
Car la situation est loin d’être facile pour tous les candidats et candidates à ces élections.
En fait, la situation de ces quatre candidats est semblable à celle de soixante-dix pour cent (70%) des candidats et candidates qui sont dans leur majorité des Québécois et des Québécoises dits de souche.
Ces candidats d’origine nord-africaine ont du courage politique qu’il faut saluer. En plus de leur engagement pour la laïcité, on peut ne pas partager leurs opinions, mais on ne peut cependant dire qu’ils ne connaissent pas la situation des immigrants.

 

Quel commentaire faites-vous sur le peu de candidats d’origine maghrébine au Parti libéral du Québec ?

Ce n’est pas étonnant de la part de ce parti. J’ai écrit deux articles sur le site KabyleUniversel sur leur position envers la charte dans lesquels j’ai signalé leur cafouillage sur cette question.
D’ailleurs, dans l’un de mes articles ainsi que dans l’intervention d’AQNAL au parlement, j’ai insisté sur le paradoxe inhérent à la position de ce parti. D’un côté, il fait appel aux femmes voilées pour rejoindre son parti, de l’autre, il exclut la seule femme musulmane dans l’Assemblée.
Pour moi et pour beaucoup d’immigrants, le geste des libéraux démontre qu’ils sont inclusifs pour les islamistes et exclusifs pour les femmes laïques.
Pour conclure, je saisis la tribune qui m’est offerte, et je vous en remercie, je lance un message aux laïcs immigrants provenant de l’Afrique du Nord de mettre en valeur leur citoyenneté et de s’engager dans les débats publics.

 

Bio Express :
« Ali Kaidi, doctorat en philosophie, a enseigné la philosophie à l’Université d’Alger, entre 1996 et 2011. Il a obtenu son doctorat en philosophie en 2011. Il publie depuis deux ans des articles qui traitent des questions philosophiques et politiques dans kabyleuniversel.com. Il est connu dans sa communauté pour son militantisme en faveur de la laïcité et de la démocratie en Algérie, son pays d’origine, et au Québec.

Il est l’un des organisateurs de la manifestation pour la laïcité et la liberté de conscience du 3 aout 2013. Cette manifestation s’est organisée devant le consulat d’Algérie à Montréal pour protester contre la persécution des non-jeûneurs en Algérie par la police pendant le mois de ramadan» (source Page web de AQNAL : http://pages.videotron.com/laicite/AQNAL.html)
En 2013, il crée avec Akli Ourdja, l’Association québécoise des Nord-Africains pour la laïcité (AQNAL).

Sur le net :

 

Le site Kabyle universel…
Le site de AQNAL..

 

Par Samir Ben  Contactez moi

———————– Prière de prendre note que tout commentaire qui contient des insultes, des propos racistes, islamophobes ou anti-sémites sera systématiquement refusé. Signalez-le moi. Cet espace doit demeurer un lieu de débat contradictoire basé sur le respect de tout un chacun. —————————————————–LES COMMENTAIRES DOIVENT ETRE SIGNES (PRENOM, NOM et VILLE). LES COMMENTAIRES ANONYMES NE SERONT PAS PUBLIES – MERCI ——————————

copyright – 2012-2014 – Samir Ben

 

Advertisements

25 réponses à Québec : Les islamistes sont derrière la campagne contre la charte de la laïcité

  1. Pierre Cloutier - Montréal dit :

    Bien expliqué. Bien résumé. Bien dit. Homme intelligent et qui a réfléchi. Des immigrants comme cela, amenez-en à la pelle. Je l’ai dit souvent sur ce forum : ceux et celles qui nous aiment et nous respectent, on les aime et on les respecte. Ceux et celles qui nous détestent, que pouvons-nous faire? Rien. Absolument rien.

    • @ cloutier
      hahahahhaha,  »des immigrants comme cela, amenez-en à la pelle» Je vous croirais presque!
      La MAJORITÉ des immigrants sont comme Ali Kaidi! Arrêtez de vous voiler la face et de faire croire que vous êtes étonné de ce que vous avez lu! SVP
      Les immigrants algériens, notamment, ont pour la majorité fui le terrorisme, le fanatisme et l’insécurité. Arrivés ici ils ont été confrontés à la discrimination crasse et injuste et la  »MAJORITÉ » ont galéré et galèrent encore pour un emploi!
      Pour la blague nous disons entre nous non pas je suis  »algérien » mais je suis un  »GALÉRIEN » nous avons déplacé la lettre G juste pour exprimé à quel point nous avons et sommes ostracisés même si nous n’avons plus de preuve à donner quant à notre maîtrise de la langue de Voltaire, nos connaissances (beaucoup sont détenteurs de diplômes de second cycle d’ici), et notre capacité à combler les emplois dans divers domaines!
      Vous repasserez, et SVP, ne laisser pas planer le doute et la suspicion quand à la  »MAJORITÉ » des immigrants qui sont réellement ici pour s’intégrer, en essayant de faire croire que ceux qui sont ici par choix et pour faire partie de cette société ne sont en fait qu’un nombre infime!

      • Athmane dit :

        Bonjour Athmane

        Comme votre commentaire n’est pas signé (Prénom, Nom et Ville), il ne peut être publié.
        Pourriez-vous le renvoyer signé ou donner un prénom et un nom.

        Merci d’avance pour votre compréhension

    • Abder benali Montréal dit :

      Le Grand Charles aurait dit :  »Je vous ai compris ! ».

      Mme Marois va chialer après les élections.

      René lui était un homme et il a su se retenir

      Abder benali
      Montréal

    • Ali Mekhfi - Lafayette - LA - USA dit :

      Vous ne cesserez jamais de m’etonner,mon cher monsieur. Des immigrants comme celui-la, ayant le complexe du colonise, sur que vous les aimez. Ils ne sont que des beni oui-oui et font bien leur boulot d’arabes de service. Si je n’avais pas vecu au Quebec et que je n’etais pas Algerien, je vous aurai applaudi.

    • Atawe dit :

      Bonjour Atawe

      Comme votre commentaire n’est pas signé (Prénom, Nom et Ville), il ne peut être publié.
      Pourriez-vous le renvoyer signé ou donner un prénom et un nom.

      Merci d’avance pour votre compréhension

  2. Younes dit :

    Bonjour Younes

    Comme votre commentaire n’est pas signé (Prénom, Nom et Ville), il ne peut être publié.
    Pourriez-vous le renvoyer signé ou donner un prénom et un nom.

    Merci d’avance pour votre compréhension

  3. Martin André - Montréal dit :

    Merci M.Ben pour avoir divulgué cette entrevue. Je fais partie de ceux qui souhaitent l’intégration par le travail de tous les immigrants.Heureusement, je connais des Maghrébins qui ont de bons emplois et leurs femmes ne portent pas le voile comme elles ne le pottaient pas à Rabbat, à Tunis ou à Alger.

    • Abder benali - Montréal dit :

      Martin,

      On est pas contre la laïcité mais, pour le multiculturalisme comme il se pratique partout au Canada et aux USA.

      PÖvre Martin…

      (^_^)

      .

      Abder benali
      Montréal

  4. Bachir Yassine - Varsovie (Pologne) dit :

    Le Quebec s’est Lepenise avec les souverainistes . Ils ont echoue
    sur tout les plans ; alors ils essayent de radicaliser les gens contre les musulmans . Malheuresement il ya parfois des Maghrebins qui
    qui trahissent leur communaute et les principes meme du Canada .
    Franchement , je ne vois d’islamistes au Quebec . Il ya des personnes orthodoxes dans toutes les communautes juives , musulmanes et autres .
    Mr Kadi ressaisisez-vous ! S’il ya un combat a mener c’est contre la segregation dont est victime votre communaute . Un taux de chomage quatre fois plus eleve que la moyenne ; alors que cette meme communaute est plus diplomee et instruite que le reste de toutes les autres communautes .
    H’Chouma !

    J’ai vecu il ya 30 ans a Montreal . Maintenant je suis tres bien installe a Varsovie et je n’ai jamais eu envie de revisiter le Quebec .

  5. Ali dit :

    Bonjour Ali

    Comme votre commentaire n’est pas signé (Prénom, Nom et Ville), il ne peut être publié.
    Pourriez-vous le renvoyer signé ou donner un prénom et un nom.

    Merci d’avance pour votre compréhension

  6. Karim Amazigh - Laval dit :

    Bonjour,
    Merci Ben pour l’entrevue (interview) , seulement laissons cet pro-ouyahia rendre service à Ma-Roi , au Drain-ville et PKP
    Karim Amazigh, musulman algérien pour un Québec Libéral

  7. Tarek Thameur - Longueuil dit :

    Si tout ce beau discours était vrai Mr Ali Kaidi, pourquoi alors ce valeureux Parti Québécois qui ne cherche que notre bonheur et la neutralité de l’Etat, a-t-il invité le secteur privé à appliquer le principe d’interdiction du « voile » ( car c’est de cela uniquement qu’il s’agit, ne nous « voilons pas la face), même si il n’y sont pas astreint ?

    Si vous m’apportez une réponse convaincante, je suis prêt à vous croire pour le reste.

    Autrement, c’est juste du moulinage d’air.

    L’approche démagogique de certains Laïcs est étrangement similaire à celles pratiquée par ceux-là même qu’ils attaquent. On appelle cela le « procès d’intention ». Cette approche est de plus en plus en vogue il parait. On vous condamne pour ce que vous pourriez faire et non pour ce que vous avez fait…

    Dites-moi Mr Ali Kadi, comment cette charte empêcherait-elle un homme « islamiste » de travailler dans l’Etat ? Va-t-on le passer au Scanner RMN pour voir comment il pense? vu qu’il ne porte pas de voile. ? Ne serait-ce pas plus pernicieux que d’avoir affaire à quelqu’un qui affiche son appartenance ?

    La femme a toujours été la victime dans l’Histoire… On condamne l’intégriste, car il opprime la femme au nom de la religion, mais personne ne condamne le Laïc qui ne fait pas mieux, en refusant à ce que la femme vive sa religion comme elle le « croit », et s’intègre dans la société en contribuant positivement avec ce qu’elle a dans la tête, pas avec ce qu’elle a sur la tête.

    Si la religion n’est pas une chose importante dans votre vie, c’est votre choix. Mais respectez au moins le choix des autres. N’est-ce pas là le principe même de la Liberté ?

    Cordialement.

    • Pierre Cloutier - Montréal dit :

      Ok. Je comprends votre point de vue, mais j’ai une question à vous poser : si l’État permet à ses employés de porter des signes religieux OSTENTATOIRES au travail, êtes-vous prêt à admettre que des non-croyants puissent se pointer aussi au travail en manifestant OSTENSIBLEMENT leur non-croyance ou leur athéisme par des messages sur des chandails, des casquettes ou des macarons, comme et à titre d’exemple : ‘Dieu n’existe pas » ou « Je suis athée et fier de l’être » etc.? Et parmi les croyants, n’allons-nous pas assister à une surenchère entre les diverses religions qui va créer un climat malsain et qui va favoriser en bout de ligne les catholiques, encore majoritaires au Québec? N’allons-nous pas assister à des guerres de religion au travail?

      • Chacun est libre et il y a déjà ce genre de ”revendications” écrites, et manifestes voir même ”INSULTANTES” et dégradantes.
        Je vous fais remarquer que tous les tatouages, les percings… etc… SONT des signes OSTENTATOIRES et vous n’allez pas me faire croire qu’ils ne sont des signes de revendications d’appartenance à un groupe ou à une philosophie…Il y a juste une différence ceux qu’on veut éradiquer sont RELIGIEUX donc complétement inadmissibles pour certains. Personne n’est dupe! La religion est bannie de la vie des québécois dits de ”souche”, et ils n’admettent tout simplement pas qu’il n’en soit pas de même pour les autres communautés.

  8. Tarek Thameur - Longueuil dit :

    De un, cela ne me dérange pas personnellement que vous soyez athée ou croyant. Combien même vous l’afficheriez sur la place publique. D’ailleurs les gens affichent « ostentatoirement » leur athéisme maintenant dans leurs propos et comportements de tous les jours. C’est presque devenu branché de le faire.

    De deux, vous comparez deux choses différentes dans l’essence et dans la portée. La femme qui porte son voile ne le fait pas pour « déranger » les autres, ni pour « afficher » sa religion, il se trouve qu’elle le fait parce que c’est demandé par son Dieu de le faire. En tous cas, elle est convaincue de cela.

    L’athée qui arborera un T-shirt le ferait uniquement par provocation.

    Du coup, le débat est faussé. Et c’est là la source de la confusion.
    Si la femme musulmane refuse d’enlever son voile, ce n’est point pour irriter le Laïc, mais tout simplement par obligation religieuse.

    Je sais que vous n’avez pas l’habitude de ce genre de propos, car certains veulent cantonner le voile au titre d’apparat culturel ou folklorique. Du coup, il serait facile à la femme de « s’émanciper » et de rejoindre le camp des modernistes. Hélas ce n’est pas aussi facile. La Croix, on peut la mettre dans sa poche ou sous sa chemise. Le voile, on ne peut pas le ranger le temps d’un party ou d’une fiesta.

    Des fois, quand je vois l’acharnement que portent certains au voile de la femme, j’en viens presque à croire que l’homme occidental ne peut survivre sans regarder la chevelure féminine. Une de moins à admirer c’est déjà de trop ?

    Quant à la guerre des religions, permettez moi d’en douter. Je suis dans un milieu professionnel où chrétiens orthodoxes, chrétiens catholiques, juifs et musulmans se côtoient, que dis-je, s’aiment cordialement. Et quand je dis s’aiment, je pèse mes mots.

    • Pierre Cloutier - Montréal dit :

      Avec respect, je ne partage absolument pas votre opinion lorsque vous affirmez que les gens affichent « ostentatoirement » leur athéisme dans leurs propos et comportements de tous les jours. Êtes-vous sérieux? Expliquez-moi plus en détails. Vous voulez-dire que vous pouvez savoir si une personne que vous croisez sur la rue est croyante ou non, même si vous ne lui adressez pas la parole? Ok, On va faire un test. Pouvez-vous me dire parmi les 5 personnes suivantes qui est croyant et qui ne l’est pas? 1 – Pauline Marois – 2 : François Legault 3 – Philippe Couillard 4 – Françoise David et 5 : Amir Khadir. Et vos voisins?
      Pour le voile, j’ai posé la question très directement sur ce forum et on m’a répondu que le voile n’était pas une obligation religieuse prévue par le Coran et qu’il était le symbole non pas de l’islam « ordinaire » ou de la rue, mais celui de l’islamisme ou de l’islam politique? On m’a dit aussi que le voile islamique n’existait pas dans les pays du Maghreb avant les années 80. Je suis tout mêlé à force d’avoir des réponses contradictoires. Est-ce qu’une femme musulmane cesse d’être musulmane et de croire en Allah si elle ne porte pas le voile? Par exemple : est-ce que les hôtesses de l’air d’Air Algérie cessent d’être musulmanes et croyantes parce qu’on leur demande de ne pas porter le voile?

      • Tarek Thameur - Longueuil dit :

        Monsieur Cloutier, Je vais finir par croire que vous ne lisez que ce que vous voulez lire. Ce qui est bien dommage.
        Je pense que vous faites dans la digression volontaire, puisque vous me faites dire ce que je n’ai pas dit.

        Personne ne peut voir ce qui se passe dans le cœur des uns et des autres, et je ne suis pas ici pour juger quiconque. Tout comme personne n’a le droit de me juger. Mais les Laïcs se permettent de le faire allègrement. Ils jugent les autres et leur intentent des procès d’intention au nom de la Laicité.
        Le discours de Mr Ali Kaidi est probant, puisqu’il a taxé toute personne musulmane s’opposant à « la charte des péquistes » d’Intégriste (ou au mieux de piètre mouton manipulé ). Ceux qui ne sont pas avec nous sont forcément contre nous… C’est petit comme raisonnement je trouve. On retombe dans le schéma du tout noir et du tout blanc.

        Vous constaterez que j’ai sciemment appelé cette charte “charte des Péquiste”, car l’appeler charte des valeurs est assez méprisant pour ceux qui ne partagent pas forcément ces « valeurs » d’exclusion.
        J’ai toujours cru en des valeurs plus universelles.
        Parlons maintenant de mon commentaire sur les athées qui s’affichent.

        Il serait malhonnête de dire que certaines personnes n’affichent pas leur athéisme, voire leur haine à tout ce qui a trait au religieux.

        Vous vous rappelez sûrement du placard publicitaire sur les bus de Montréal qui disait :” « Dieu n’existe probablement pas. Alors cessez de vous inquiéter et profitez de la vie »
        Pourtant, personne n’est sorti dans les rues pour crier au loup.
        Et pour parler des athées que je connais, oui j’en connais beaucoup. Certains le vivent bien, mais d’autres affichent une agressivité à tout ce qui a trait à la religion. Donc vous conviendrez que je parle en connaissance de cause.
        Aussi, Le fait de prendre des raccourcis aussi dangereux que malhonnêtes en associant voile et intégrisme est aussi outrageant que le fait de voir les intégristes associer Laicité et apostasie.

        La laicité a été dévoyée de son objectif primaire, qui était de retirer l’Eglise des choses politiques. Aujourd’hui, elle est devenue hélas une nouvelle religion. Elle s’est substituée à l’Eglise, et a fait de la religiophobie son dogme.
        On est passé de l’inquisition catholique à une version d’inquisition Laïque. Dans le premier cas, l’Eglise ne s’en cachait pas. Dans l’autre, c’est fait de manière insidieuse.

        Pour la question que vous aviez posée au sujet du voile, vous aviez reçu des réponses des uns et des autres. Dont la mienne. Maintenant le but n’est pas d’entamer un débat théologique sur l’interprêtation que font les Exégètes sur l’obligation de son port. Le plus important est de reconnaitre l’existence de l’avis (majoritaire il faut le savoir) qui statue sur son obligation. Avis qui est suivi par bon nombre de femmes musulmanes.

        Maintenant, qu’une femme musulmane décide de ne pas le porter pour quelque raison que ce soit, c’est son choix. Et personne ne peut l’accuser d’être non musulmane. En Algérie, les femmes voilées et non voilées cohabitent dans l’harmonie. Il est d’ailleurs très commun de voir deux filles déambuler dans la rue, l’une avec un voile et l’autre tête nue.

        Il est de ce fait malhonnête de reconnaitre le droit aux unes et d’en renier le droit à celles qui veulent vivre en harmonie avec leur foi.

        Arrêtons de diaboliser le voile et la porteuse de voile. Cette vision rétrograde ne se retrouve hélas que dans les pays francophones.

        Je suis récemment revenu des USA et j’ai vu des femmes voilées travailler à l’Aéroport. Personne ne semblait y prêter la moindre attention. Je ne pense pas que le Québec soit plus Démocrate ou Laïc que les USA…

        Tout ceci pour dire que ce débat vaseux sur le voile fut importé de France, avec tout ce qu’il implique comme idées
        stigmatisantes. Malheureusement, le PQ en a fait son fonds de commerce, avec l’aide de nos chers compatriotes laïcs qui leur servent de faire-valoir, êtant considérés comme des experts en la matière…

        Cordialement

      • Pierre Cloutier - Montréal dit :

        Ok. Pourquoi la laïcité serait-elle si terrible que cela ici au Québec, alors qu’elle est appliquée en Turquie, pays musulman, depuis 1923 et que personne n’a jamais rien dit?

        L’Islam n’est nullement incompatible avec la laïcité. Voir ici : http://www.google.fr/webhp?nord=1#nord=1&q=la%C3%AEcit%C3%A9+et+pays+musulmans

        Il y a plusieurs pays, semble-t-il, à majorité musulmane qui sont laïcs. Il y a aussi beaucoup de musulmans qui sont laïcs.

        Pourquoi les péquistes seraient des gros méchants alors qu’Ataturk, le fondateur de la Turquie moderne, était laïc jusqu’au bout des doigts et qu’il a interdit le port du voile dans la fonction publique?

        D’autre part, pourquoi interdit-on aux hôtesses de l’air d’Air Algérie de porter le hijab dans leur travail et que personne ne s’en offusque? Ce qui est bon pour minou ne devrait-il pas être bon pour pitou?

  9. Pierre Cloutier - Montréal dit :

    Je ne pense pas qu’il est exact de dire que la religion est bannie de la vie des québécois de souche. Il y a encore une grande majorité de québécois et québécoises dits de « souche » – quelle mauvaise expression – qui sont catholiques et beaucoup vont encore à la messe. Je le sais. J’habite près d’un petit village en région et ce n’est pas du tout pareil qu’à Montréal.

    Mais même si c’était le cas, où est le problème. La laïcité est-elle une chose si terrible que cela pour les musulmans? Alors pourquoi la Turquie, pays musulman, a-t-elle adoptée la laïcité depuis 1923 et que personne ne s’en plaint?

    D’autre part, ceux et celles qui ont des tatouages appartiennent à quel groupe exactement? Et ceux et celles qui ont des « piercings »?
    Sont-ils des adeptes de Aristote, Platon, Kant. Marx Ou Hegel?

    • Abder benali Montréal dit :

      Canada : à Edmonton, les policières musulmanes ont désormais un hijab officiel

      http://www.france24.com/fr/20131209-canada-edmonton-alberta-police-femmes-voile-islam-hijab

      Un uniforme comprenant un hijab pour les policières de confession musulmane a été dévoilé par la police d’Edmonton, au Canada anglophone. Cette décision tranche avec le débat qui agite le Québec, prêt à légiférer contre le port du foulard.

      L’initiative n’émane pas de la communauté musulmane mais de la direction de la police d’Edmonton (Alberta, ouest du Canada) elle-même. Le service de police de la ville (SPE) a dévoilé, vendredi 6 décembre, une tenue pour les policières musulmanes avec un voile assorti à l’uniforme .

      Après avoir étudié plusieurs prototypes de voile, le SPE a opté pour un voile islamique qui a reçu quelques ajustements en accord avec la communauté musulmane de la ville, rapporte le journal local « Metro Edmonton ».

      Objectif de cette démarche, qui devrait entrer en application dans les prochaines semaines : refléter la diversité culturelle de la ville et attirer plus de femmes dans les effectifs de la police. Le conseiller municipal de la ville, Scott McKeen, y voit une « manière de dire à […] la communauté musulmane d’Edmonton ‘non, vous n’avez pas à être isolés, vous êtes une partie de nous' ».

      « Bien qu’il y ait plusieurs interprétations quant à la signification du hijab, le police dit respecter le choix des musulmanes portant le voile », peut-on lire dans un communiqué.
      Edmonton compte 43 600 personnes de confessions musulmanes sur une population de 795 600, selon les données de « Statistique Canada » datant de 2011. L’État de l’Alberta représente la troisième communauté musulmane la plus importante du Canada, après celles de l’Ontario et du Québec.

      Le voile autorisé dans la police de Toronto depuis 2011

      Cette initiative, qui a fait grincer des dents les nationalistes sans toutefois provoquer de débats passionnels au Canada, n’est pas une première en soi. Le port du voile dans la police de Toronto est autorisé depuis 2011. Aujourd’hui, la capitale de l’État de l’Ontario entend étendre cette mesure à d’autres secteurs du service public. Une campagne a notamment été lancée pour autoriser le port du voile pour le personnel hospitalier.

      Texte par Ségolène ALLEMANDOU

    • L’expression que vous jugez comme étant mauvaise est l’expression que les québécois utilisent pour se définir. Je n’ai rien inventé!  »Pure laine » de  »souche » Voyons M. Cloutier!

      Je n’ai pas dit que je connaissais le groupe auquel ils appartiennent! RELISEZ ce que j’ai écrit. MERCI!
      Dans ma réponse je commence par: CHACUN EST LIBRE
      Et à aucun moment je parle de problème non plus.
      Je me rends compte que vous répondez sans avoir pris le temps de comprendre ce que vous lisez. Les échanges d’opinions ne sont pas un ring, l’endroit qui permet d’être vainqueur si on sait comment et où frapper!
      La majorité des québécois ne vont plus à la messe, vous êtes de mauvaise foi. Vos églises sont toutes transformées ou encore fermées. Je vis ici depuis 35ans vous ne pouvez pas me m’induire en erreur et me raconter n’importe quoi.

      Philosophie de vie, M. Cloutier, signifie  »JUSTE » un choix de vie aussi simple que cela. Je n’ai jamais fait allusion aux grands penseurs et philosophes que sont Aristote, Platon, Kant ou Hegel ni à leurs œuvres.

  10. Cwein dit :

    Bonjour Cwein

    Comme votre commentaire n’est pas signé (Prénom, Nom et Ville), il ne peut être publié.
    Pourriez-vous le renvoyer signé ou donner un prénom et un nom.

    Merci d’avance pour votre compréhension

  11. Tarek Thameur - Longueuil dit :

    @ Mr Cloutier pour sa réponse à ma dernière intervention.

    « Ok. Pourquoi la laïcité serait-elle si terrible que cela ici au Québec, alors qu’elle est appliquée en Turquie, pays musulman, depuis 1923 et que personne n’a jamais rien dit? »

    Le problème n’est pas dans la Laïcité en tant que concept ou idéologie, mais plutôt dans l’interprétation que certains en font.
    Au risque de me répéter, la Laïcité ne signifie nullement l’exclusion des signes religieux de la sphère publique, ce qui serait considéré comme de « l’inquisition inverse », mais plutôt l’interdiction de l’ingérence de la religion dans les choses politiques.

    Qui vous a dit que personne n’a jamais protesté contre cette interdiction en Turquie ? Ce n’est pas parce que une loi est appliqué qu’elle est forcément bonne.

    Pour information, la Turquie a amendé en 2008 cette article de la constitution pour abolir l’interdiction du voile dans la fonction publique. Ce qui n’est que justice pour les millions de femmes turques, qui ont élu le gouvernement en place à plus des 2/3 des suffrages. C’est cela la démocratie non ? Ou est-ce juste à sens unique ?

    D’ailleurs, Mr Ataturk ne représente pas pour moi un modèle de la Laïcité, mais beaucoup plus un fervent adepte de « l’occidentalisation ». Ce qui est différent : Il avait même interdit aux hommes de porter le Fez, coiffe traditionnelle de Turquie, dénuée de toute portée religieuse ; et l’a substitué par le chapeau occidental ou la casquette.

    « L’Islam n’est nullement incompatible avec la laïcité. »

    En effet, pour autant que l’on n’empêche pas la personne de vivre sa foi comme l’exige sa religion.
    Empêcher une femme voilée d’exercer dans la fonction publique (le plus grand employeur) réduit drastiquement ses chances d’intégrer le marché du travail (surtout que Mme Marois entend voir le secteur privé lui emboiter le pas. Ce que certains font déjà, sans se faire prier). On encouragera de ce fait la ghettoïsation et le communautarisme, qui sont justement les pépinières de l’intégrisme.
    Un rejet entraine un autre rejet.

    « D’autre part, pourquoi interdit-on aux hôtesses de l’air d’Air Algérie de porter le hijab dans leur travail et que personne ne s’en offusque? Ce qui est bon pour minou ne devrait-il pas être bon pour pitou? »

    C’est un choix que Air Algérie a fait, et que je respecte. D’autres compagnies aériennes à l’instar de Egypt Airways ou Emirates airlines ne semblent pas avoir de problèmes à avoir des femmes voilées dans l’équipage. Entre nous, Je préfère être servi par une hotesse voilée souriante et professionnelle que par une hotesse sans voile à l’air renfrogné ( hotesses de air Algérie).

    Mais ceci ne change en rien au fond du débat.

    Je considère que mon intervention a fait le tour de la question sur le sujet. Aussi, je vous salue Mr Cloutier.

  12. Dr. Cherif Ghalizani - Florida dit :

    Apres le voile, la laicite, quels pourront etre les contributions des candidats du Parti Quebcois et meme des autres partis politiques. Le Quebec baigne t il dans le domaine et le progres de la science pure..? Au lieu de se chamaillr sur le voile, la langue francaise et la laicite au Quebec,,,ne serait ce pas plus productive pour cette Province de debattre ou va la science pure au Quebec…? Indirectement peut etre que Mathieu Perrault avec son article sur les Prix Nobel du Quebec et des Ameriques et de l Europe depuis 1901 veut faire reflechir les Quebecois sur l avenir de cette Province.

    Mathieu Perreault
    La Presse
    Dix personnes ayant étudié ou enseigné dans des universités québécoises ont gagné le prix Nobel. De ce nombre, l’Université McGill a la part du lion, avec huit lauréats, alors que l’Université de Montréal en a un et que l’Université de Sherbrooke et l’UQAM s’en partagent un autre. McGill a ajouté deux noms à sa récolte cette année. L’un des trois lauréats du Nobel de médecine, Jack Szostak, y a fait son baccalauréat en biologie. L’un des trois lauréats du Nobel de physique, Willard Boyle, y a fait ses baccalauréat, maîtrise et doctorat . Voyons les prix Nobels dans les autres continents
    Les prix Nobel allemands.
    Sur les 80 Allemands ayant à ce jour obtenu le prix Nobel, 68 l’obtinrent dans la catégorie médecine ou sciences de la nature. Le tout premier Nobel de physique fut attribué à Wilhelm Conrad Röntgen en 1901. Parmi les autres lauréats allemands, Robert Koch, Max Planck, Albert Einstein, Werner Heisenberg et Otto Hahn ont acquis une réputation allant au-delà de leur discipline. Christiane Nüsslein-Volhard (médecine), Horst L. Störmer, Herbert Kroemer, Wolfgang Ketterle, Theodor Hänsch, Peter Grünberg (tous Nobel de physique), Gerhard Ertl (chimie) et Harald zur Hausen (médecine) sont les plus récents lauréats allemands.Les prix Nobel allemands de médecine et de sciences de la nature

    En France 25 Prix Nobel en science pures depuis 1901

    .Aux USA

    143 Prix Nobel dans les sciences pures depuis 1901. Les maghrebins auraient leur place dans cet environnement scientifique au lieu de rester a laver la vaisselle et faire chaiffeur de taxi dans la belle Province…

Laisser un commentaire

Entrer les renseignements ci-dessous ou cliquer sur une icône pour ouvrir une session :

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l’aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment ce contenu :