Elections au Québec : « Les candidats d’origine algérienne ne sont pas des poteaux(*)»

Le Québec est en pleine campagne pour les élections du 7 avril. Le débat est polarisé autour de la charte des valeurs québécoises qui va interdire le voile dans la fonction publique. L’indépendance de la province reste aussi un enjeu, quoique ce ne soit pas dans l’immédiat.

Farid Salem, membre d'origine algérienne du Parti québécois.

Farid Salem, membre d’origine algérienne du Parti québécois.

A l’image de l’opinion publique, les Algériens du Québec (ou les Québécois d’origine algérienne) sont eux aussi divisés. Une saine division, faut-il le souligner.

Entrevue avec Farid Salem. Il est d’origine algérienne et membre du parti Québécois (nationaliste) depuis une vingtaine d’année. Il fait partie des Algériens qui ont fui le pays pendant la décennie noire et qui ont refait leur vie au Québec, seule terre d’asile accueillante à l’époque. Cet entretien sera suivi par d’autres de membres de la communauté aux opinions divergentes.

 

Le Parti québécois vient de présenter quatre candidats d’origine algérienne, trois femmes et un homme. Poteaux ?

Ce sont des militant(e)s et citoyen(n)es qui ont osé se présenter pour montrer à la nouvelle génération que tout est possible. Vous avez oublié que nous avions aussi des poteaux (*) au Nouveau parti démocratique (NPD) lors des élections fédérales de mai 2011. Trois Algériens (deux femmes et un homme). Ils se sont présentés dans des régions à 100% Québécois de souche et ils ont été élus. …Cherchez la discrimination ou le racisme du Québécois !

La charte des valeurs québécoises est-elle nécessaire au Québec ? N’y a-t-il pas déjà séparation entre l’État et la religion ?

Il y a effectivement séparation grâce à la lutte des femmes et des hommes pendant les années 60, lors de la révolution tranquille. Plus récemment, l’Assemblée nationale a procédé en 1998 à la création des commissions scolaires linguistiques à la place des commissions scolaires religieuses. Tout ceci ca n’a pas été facile et c’est pour cela qu’avec la charte c’est la continuation d’un long travail déjà commencé pour protéger l’espace public.

Y a-t-il un danger islamiste ou intégriste au Québec ?

Non, mais il y a lieu de prévoir que de subir un fait accompli. C’est ce qui est bien au Québec. On n’attend pas le danger, on le prévoit pour le bien surtout de la majorité de confession musulmane.

 

La charte ne va-t-elle pas créer plus d’exclusion en congédiant et en fermant la porte du travail aux musulmanes qui portent le foulard ?  

Non jamais. Au contraire. Quand tout le monde connaîtra les règles du jeu ils et elles  vont s’y adapter y compris les Québécoises de confession musulmane. En plus, quand la charte va être adoptée, il y aura une période de transition et d’accompagnement. Nous sommes dans un pays démocratique qui défend les droits de tout le monde y compris ses minorités

Les derniers mois, le débat sur la charte semblait avoir donné carte blanche au discours islamophobe et d’exclusion. Qu’en pensez-vous ?

je ne suis pas d’accord. Il n’y a pas plus pacifique que le peuple québécois. La preuve?  Qui est sorti au Canada quand le Liban a été attaqué par Israël? C’est bien  à Montréal que 500 000 citoyens sont sortis pour protester contre cette invasion. Qui a régularisé les sans-papiers Algériens devant le refus du Parti libéral fédéral de les entendre ? C’est bien le PQ qui a réglé le problème pour  90 %  d’entre eux. Nous avons une belle page d’histoire commune entre l’Algérie et le Québec. Beaucoup parmi les leaders québécois qui ont été politisés dans les années 60 grâce à notre lutte de libération ont une grande sympathie envers nous.

La charte est venue pour remettre les choses au point concernant la place de la religion dans l’espace public. On n’a jamais interdit à quelqu’un de faire sa prière, de créer une mosquée, de fêter etc. Il y a plus de 50 croyances religieuses au Québec et il n’y a que certains des nôtres qui déchirent leur chemise sur la voie publique ….Les autres sont tous en mode silence. Pourquoi ?

Les enjeux pour la communauté ne sont-ils pas ailleurs (travail, éducation des enfants…) ? et les nouveaux arrivants ne doivent-ils pas se tenir à l’écart du débat sur l’indépendance puisqu’ils n’ont pas émigré pour ça ou contre ça ?

Oui exactement. C’est pour cela qu’il faut être à l’intérieur du système pour que nous soyons écoutés. Le seul réseautage et lobby qui ne coute pas cher sont dans l’adhésion à un parti politique. Avec notre niveau de politisation nous pouvons aller loin et bien défendre notre communauté. Malheureusement, nous ne sommes pas présents comme il se doit dans les différents partis. Rester sur le perron sans prendre le train ne ferait que du mal à la communauté. Les communautés qui  sont actives et en mode silence influent le plus sur les décisions ! En conclusion, il faut laisser nos problèmes et nos habitudes  algéro-algériennes avant de venir …..ou du moins  se mettre en mode québécois en arrivant. C’est à dire être à l’écoute, apprendre et continuer à construire ce beau Québec pour laisser de beaux exemples  à la deuxième génération qui arrive.

 (*) Un candidat poteau se présente au nom d’un parti dans une circonscription château-fort d’un autre parti. La victoire est pratiquement impossible. Le parti peut lui voir fait miroiter d’autres avantages pour l’après élection. Il y a parfois des surprises où un candidat-poteau remporte un comté.

 

PS : Nous avons sollicité des entrevues avec les candidats du Parti québécois. Nous attendons toujours la réponse des services de communication du PQ.

Par Samir Ben  Contactez moi

———————– Prière de prendre note que tout commentaire qui contient des insultes, des propos racistes, islamophobes ou anti-sémites sera systématiquement refusé. Signalez-le moi. Cet espace doit demeurer un lieu de débat contradictoire basé sur le respect de tout un chacun. ————————

copyright – 2012-2014 – Samir Ben

21 réponses à Elections au Québec : « Les candidats d’origine algérienne ne sont pas des poteaux(*)»

  1. Pierre Cloutier dit :

    Cela fait du bien de lire cela après tous les messages de haine et de mépris anti-québécois que j’ai lui venant de certains Algriens sur ce forum. Enfin, une personne censée et respectueuse du pays d’accueil.

    • bena dit :

      Mon cher Pierre,

      C’est à ton tour de te laisser parler d’amour….

      ( ^_^)

      il y a un lien entre l’appui à la Charte et le malaise vis-à-vis l’immigration. On pourra dire que ce malaise existe aussi en Europe, mais on compare des pommes et des oranges. Aucun pays européen n’est une véritable terre d’immigration, comme les États-Unis, le Canada et le Québec. Le Québec francophone semble se distinguer, et pas de la bonne façon, du reste du continent auquel il appartient.

      Mais ce qui est unique, c’est qu’un gouvernement ait sciemment choisi de nourrir cette peur de l’immigration, de l’amplifier, de la légitimer, et d’en profiter politiquement.

      C’est la Charte des frayeurs.

      Le sondage CROP que publiait récemment La Presse a montré que les positions sur la Charte des valeurs québécoises se sont cristallisées.

      Si 68% des francophones sont pour l’interdiction du port de signes religieux ostentatoires, 52% d’entre eux toléreraient le crucifix, mais ils seraient beaucoup moins nombreux à accepter la kippa (37%), un hijab (35%), ou le turban sikh (29%). On est donc moins motivé par la laïcité que par la méfiance des religions non chrétiennes.

      On découvre aussi que si les Québécois francophones ont une opinion très positive des Français (95%), des Américains (88%), des Chinois (86%), et des Latinos (84%), l’appréciation chute radicalement pour les sikhs (42%), les Arabes (42%), les hassidiques (37%), et les musulmans (36%). On n’observe pas d’écart semblable chez les répondants non francophones, qui ont une bien meilleure opinion des sikhs (85%), des Arabes (70%), des hassidiques (69%) et des musulmans (72%). Les réponses des partisans de la Charte sont sensiblement les mêmes que celles des francophones.

      L’affirmation «Les immigrants doivent mettre de côté leur culture» reçoit un appui beaucoup plus fort chez les francophones (79%) que chez les non-francophones (47%). L’appui est encore plus fort chez les partisans de la Charte (83%).

      des partisans de la Charte sont sensiblement les mêmes que celles des francophones.

      L’affirmation «Les immigrants doivent mettre de côté leur culture» reçoit un appui beaucoup plus fort chez les francophones (79%) que chez les non-francophones (47%). L’appui est encore plus fort chez les partisans de la Charte (83%).

      Seulement 53% des francophones se disent à l’aise quand ils sont «dans un quartier où habitent beaucoup d’immigrants». Un peu moins chez les partisans de la Charte (51%). Les non-francophones sont très majoritairement à l’aise dans ces quartiers, à 74%.

      59% des Francophones trouvent «qu’il y a trop d’immigrants au Québec», et un peu plus, 61%, chez les pro-Charte. Seulement 32% des non-francophones partagent cet avis.

      Quant à la vraie peur identitaire, «La population immigrante affaiblit l’unité du Québec», elle s’exprime chez 57% des francophones contre à peine 19% chez les non-francophones. Elle est plus forte chez les partisans de la Charte (62%).

      .

      Ton ami Alain Dubuc de La Presse qui publie cela, ce 17 mars 2014.

      http://www.lapresse.ca/debats/chroniques/alain-dubuc/201403/16/01-4748259-la-charte-des-frayeurs.php

      • Pierre Cloutier dit :

        Monsieur Bena,

        Que j’aimerais cela dialoguer franchement et ouvertement avec les gens du Maghreb, mais quand on aborde le thème de la religion, je sens que c’est pratiquement impossible avec certains – je dis certains – musulmans qui sont ultra-croyants et hyper sensibles sur cette question. Moi, personnellement et je parle aussi pour ma famille et mes amis, je n’ai pas l’ombre du début d’un soupçon de racisme en moi. Bien au contraire, je vais toujours à la rencontre des immigrants pour les accueillir et les faire sentir confortables chez nous. Mais pour les musulmans pratiquants, c’est plus difficile à cause du prosélytisme. D’autre part, il faudrait aussi que les immigrants comprennent que nous sommes une société minoritaire en Amérique du Nord menacée de disparaître si nous ne prenons pas les moyens pour nous défendre dans notre culture et notre identité. J’ai 69 ans et dans ma jeunesse j’ai appuyé le FLN de toutes mes forces, comme la plupart de mes amis. Mais j’ai peur de l’islamisme. Est-ce légitime surtout quand on voit ce qui s’est passé dans ce grand pays qu’est l’Algérie, qui était en 1962 le lieu de tous les possibles? J’ai mal à ce pays comme j’ai mal à mon Québec et cela me désespère au plus haut point quand je lis sur ce forum toute cette haine envers nous de la part de certains – je dis certains – Algériens. Pourquoi cette haine? Je ne comprends pas vraiment pas. Expliquez-moi.

      • Ouenza dit :

        @M Cloutier,
        Ce que vous ne comprenez pas ,c’est que 99% des algeriens sont contre l’islamisme ! Ils ont fui l’islamisme! Donc il ne faut pas faire dans l’amalgame ! Si vous avez peur , c’est que vous avez de fausses données sur cette communauté et vos interlocuteurs qui vous informent ne sont pas un échantillon représentatif !
        S’il y a des coups de gueules , c’est surtout à cause d’un certain racisme qu’il rencontre au quotidien!
        Descendez de votre piédestal un moment , et mettez vous dans la peau d’immigrant l’espace d’une journée et vous allez saisir le fil de l’énigme!

      • bena dit :

        Pierre,

        Nous avons à toute fin pratique le même âge.
        Je suis arrivé en ce pays de froidure au temps de l’Expo. Quand je disais aux copains en Algérie que je vis au Canada -ils ne connaissaient pas encore le Québec- que je suis au Canada, ils me prenaient pour un fou. Les Québécois du temps n’avaient aucune idée ou pouvait se trouver l’Algérie. C’était le temps ou l’église régentait toute la vie de ses ouailles : pas de mariage civil, familles nombreuses du temps avec plus de 10 enfants etc…

        Drapeau avec son Exposition Universelle a pu mettre Montréal et le Québec avec sur la ‘mappe’, comme on dit.

        J’ai vu naitre le PQ avec René Levesque, et je le répète, mon mentor. J’ai aimé plusieurs de ses membres, les Godin, Charron avant sa connerie chez Eaton…

        J’ai aimé Monique Leyrac, Pauline Julien, Gilles VIGNEAULT avec ‘Gens du Pays’, Felix Leclerc avec ‘Moi mes souliers…’ ou encore Charlebois avec ‘Un gars bien ordinaire’ sans oublier Ginette Reno et bien d’autres…

        J’allais acheté mes livres chez Gaston Miron, sur la rue Ste-Cath… si je ne me trompe pas puis sur St-Denis à coté des ‘Gâteries’ face au parc face au square St-Louis.

        Les immigrants avaient pour habitude de débarquer dans Cote-des-Neiges en bas. Depuis les choses ont changé. Les Algériens se retrouvent pour une grande majorité dans le Petit-Maghreb aujourd’hui. Ils se sentent mieux acceptés par les Italiens de St-Léonard peut-être é cause de la Méditerranée – La mer qui reliait et relie toujours l’Orient musulman à l’Occident chrétien – peut être pas. (^_^)
        On est entrain de créer un ghetto à mon avis, comme il en existe quelques uns en France.
        Si les musulmans faisaient comme en France, brulaient les voitures et manifestaient à presque chaque année, pour montrer leur mal vivre. Cela arrangerai les affaires du PQ, qui dirai  »je vous l’avais bien dit… »

        On a fait croire aux Maghrébins que dans la Belle Province l’argent se ramassait dans la rue… Cela me rappelle l’histoire de ces deux Calabrais à qui on avait dit que l’argent se ramasse dans la rue à New York. Ayant débarqué la et sorti pour se promener le dimanche l’un dit à l’autre : regarde, y’a un billet de 50$ parterre et l’autre de répondre aujourd’hui c’est dimanche, on commencera à travailler demain… (^_^)

        Ce n’est pas nouveau j’ai un âge certain et aussi loin que je puisse me rappeler on a toujours eu peur de ceux qui n’étaient pas venu au monde dans notre patelin. Patelin veux dire aussi petit que le village et descendants des fondateurs tout les autres étaient des étranges comme il disait a l’époque et ils n’étaient jamais considérés comme partie de la communauté quoi qu’ils fassent pour elle. On a agrandi le patelin mais pas notre mentalité. Juste à se souvenir des gens de la ville de Québec du temps cloisonnés chez eux et qui ne s’ouvraient même pas aux Montréalais et vice-versa.

        Pour paraphraser un certain lesteurbipersonne :
        Pourquoi toute cette xénophobie ?
        Est-ce que ça aide qui que ce soit ?
        Est-ce que c’est une source de « fierté nationale » de diaboliser les Musulmans, les Juifs, les Sikhs, les Anglophones et bien d’autres minorités ethniques et culturelles Québécoises ?
        Le Québec n’appartient pas qu’aux Francophones de souche descendants des premiers colons en Nouvelle-France.
        C’est ce que le PQ essaie de faire croire mais c’est faux
        Il s’est passé bien des choses depuis la fondation de Ville-Marie, les Iroquois et Samuel De Champlain.
        Le Québec a aussi été construit par des Anglophones et des minorités ethniques qui ont eux aussi travaillé fort, fait des sacrifices et payé les taxes et les impôts nécessaires pour que le Québec soit ce qu’il est aujourd’hui .
        De toute façon avec la dénatalité l’immigration n’est plus un choix c’est une obligation.
        Alors pourquoi rendre les choses encore plus difficiles en créant de toutes pièces des tensions interethniques qui en bout de ligne vont finir en ghettos, en exclusion sociale et peut-être même en émeutes comme ce qu’on voit dans d’autres pays où les politiciens adoptent la ligne dure xénophobe et méprisante.

        Une charte qui n’existe que pour une seule raison, obtenir des votes et une majorité pour le PQ, le parti de la chicane et de la division.

        Enfin bref, comme disait Pépin…

        La vie est un cirque.
        “Toujours se battre, jamais s’abattre, mort je me relèverai.”

        (^_^)

    • Yanis dit :

      Anti-québécois, n’exagérant rien monsieur cloutier, les québécois ont une idée fixe sur tout. musulman, immigrés…
      alors tout ceux qui osent vous critiquez ne sont pas censés ni respectueux et on les invites à rentrer chez eux. les messages de haine y’en a à la pelle dans vos forum, journaux comme journal de Montréal. XXXXXXX

      • Pierre Cloutier dit :

        Dans tous les pays, il y a des idiots, des imbéciles et des racistes. Ce n’est pas mon cas. Je ne l’ai jamais été et je ne le serai jamais. Qu’y-a-t-il de si terrible à vouloir faire du Québec un pays laïc. Expliquez-moi, car je ne comprends vraiment pas. Si 99% des maghrébins sont contre l’islamisme, pourquoi tout ce tollé pour le voile qui est le symbole de l’islamisme militant? Il y a là une contradiction que je n’arrive pas à m’expliquer. Si 99% des Magrébins sont contre l’islamisme, ils devraient alors être pour la séparation de la religion et de l’État. Même la Turquie, pays musulman, est un État laïc depuis 1923. Où est le problème alors? Les hôtesses de l’air ne portent pas non plus le hijab et personne ne s’en offusque. Où est le problème?

    • Maâyouf dit :

      @ Cloutier,
      Je vous rappelle que le Québec existe depuis quatre siècles avec sa culture, sa langue et son identité au cas où vous auriez oublié. Le Québec n’est pas un peuple persécuté ou en voie d’extinction comme l’avait si bien souligné et affirmer le président espagnol de la catalan de l’époque, en visite au Québec, durant le mandat de Lucien Bouchard comme premier ministre du Québec. À mon sens, votre crainte que le Québec risque de s’enfoncer dans l’islamisme n’est absolument pas justifiée. Car, les mentalités ont beaucoup évolué depuis la période où l’influence de l’église était omniprésente.

    • Ouenza dit :

      C’était un candidat malheureux du Bloc Québécois en 2008.

  2. Ouenza dit :

    Ces interventions ont été tout le temps méprisantes . Ils sillonnent les forums pour essayer de clouer le bec à ses compatriotes et leur rappeler leur « ingratitude» envers le Québec!
    Il faut reconnaître qu’il a changé le ton au cours de cette entrevue!

  3. sam dit :

    Les algériens qui se présentent comme candidat pour le PQ sont des poteaux, ou ils sont bien naïfs ou ils ont un intérêt quelque part.
    Dire que le PQ représente les valeurs des québécois est archi faux, ce parti est nationaliste, identitaire, pour eux le vrai québécois est blanc et catho-laique, un pure laine comme ils disent.
    Ils peuvent utiliser les immigrants comme candidat poteaux par exemple mais jamais ils ne les considéreront comme partie intégrante de la société québécoise.
    Le PQ prend comme exemple la France, et si on peut juger ce que ce dernier a fait aux harkis en Algérie, rien ne présage de bon.

    • Pierre Cloutier dit :

      Je ne suis pas catho-laïc et personne dans ma famille et mes amis ne l’est. On s’est débarrassé des curés depuis plus de 50 ans, mais on ne peut tout même pas couper toutes les croix plantées sur les montagnes ou à la croisée des chemins de campagne ni débaptiser les villages du Québec, vestiges d’une époque révolue, car tout cela fait partie du patrimoine culturel, comme y disent. La laïcisation se fait lentement et progressivement. On ne fera pas disparaître les églises du jour au lendemain et ce n’est pas non plus demain la veille que les mosquées vont disparaître dans les pays musulmans. Si les croyants pouvaient au moins comprendre que la croyance en un être supérieur est une affaire privée sans qu’on soit obligé de s’afficher publiquement, me semble que ce serait plus simple non? Pourquoi afficher sa croyance ou sa non croyance? On peut croire en ce qu’on veut, mais on n’est pas obligé de le dire à personne. Et pourquoi une croyance serait-elle supérieure en une autre? Dieu n’en n’a rien à cirer.

      • LibrePenseur dit :

        M. Cloutier, vous dites :
        « On s’est débarrassé des curés depuis plus de 50 ans, mais on ne peut tout même pas couper toutes les croix plantées sur les montagnes ou à la croisée des chemins de campagne ni débaptiser les villages du Québec, vestiges d’une époque révolue, car tout cela fait partie du patrimoine culturel, comme y disent. La laïcisation se fait lentement et progressivement. On ne fera pas disparaître les églises du jour au lendemain et ce n’est pas non plus demain la veille que les mosquées vont disparaître dans les pays musulmans. »

        Eh bien, c’est un peu la même chose pour les nôtres. Laissez-leur le temps de s’enraciner au Québec, d’apprivoiser l’exil et son cortège d’incertitudes, d’oublier leurs traumatismes passés. Progressivement, c’est-à-dire en l’espace de 2-3 générations, ils seront « à votre goût »: des immigrants complètement assimilés.

        Mais pour l’heure, ce sont des déracinés (volontaires ou pas, le résultat et la souffrance est la même) et la pratique de leur religion les aide et les empêche de sombrer dans toutes sortes de pathologies.

        Et si le Québec en a assez, qu’il ferme donc totalement la porte aux musulmans. Au moins, le message sera clair!

      • Pierre Cloutier dit :

        Message à libre penseur

        Je comprends parfaitement la souffrance des déracinés et je suis solidaire. On ne veut pas non plus fermer la porte aux gens de confession musulmane. Ce serait complètement idiot. Mais quand on voyage, on voyage léger. On laisse une partie de nous-même en sol natal et on puisse dans les ressources de la terre d’accueil de quoi vivre et survivre. Je respecte l’islam spirituel au plus haut point en autant que cela reste dans le domaine privé, à la maison et dans les lieux de culte. La relation avec Allah ne me concerne pas. C’est le côté politique de l’islam qui fait peur aux québécois. Est-ce que vous comprenez cela? Si oui, on est fait pour s’entendre. Si non, que puis-je faire?

  4. citoyen7 dit :

    quand je vois quelqu un qui n’a pas de quoi manger et il va voter ça me fait penser a un crocodile qui se présente dans une maroquinerie.

  5. Abel dit :

    Bonjour à tous,
    sincèrement le monde va mal, mais une chose est sur quand la porte de la critique est ouverte y’a une lueur d’espoir au fin fond du couloir de ce débat, alors je me présente je suis un citoyen Algérien vivant sur le sol algérien, menant une vie tranquille, d’ici on voit que le Quebec est le pays ou le rêve est permis ou la démocratie règne sur tous les flans, mais a force de vous lire je me dis une chose qu’on peut pas être mieux que chez soi. gardez le sourire et profitez de la vie elle ne dure pas longtemps, et que chacun fait de son mieux pour espérer ou envisager un meilleur lendemain.

    • Pierre Cloutier dit :

      Vous avez raison. L’Algérie est un pays magnifique à qui je souhaite un avenir meilleur et surtout une vraie démocratie. Est-ce possible? Je ne le sais pas. Mais il faut comprendre aussi que si des Algériens sont partis, c’est qu’ils considéraient qu’ils n’avaient plus d’avenir pour eux dans ce pays et dans certains cas, ils avaient peur de perdre leur vie. Se retrouver dans un pays froid comme le Québec, avec des us et coutumes différents, n’est vraiment pas facile, d’autant plus que les conditions économiques se sont détériorées depuis 20 ans. Certains ont réussi, d’autres ont échoué. C’est triste, mais la cie c’est comme cela. Nous, les québécois, on fait ce qu’on peut pour les aider. En tout cas, vous pourrez dire à vos amis algériens qu’ici au Québec il y a de bonnes personnes qui n’ont pas l’ombre du début d’un soupçon de racisme, d’intolérance et de xénophobie. C’est mon cas. Et je vous salue amicalement et je rends hommage à votre beau pays et au courage de toute une génération qui s’est battue pour l’indépendance.

      • bena dit :

        Pierre,

        Je te conseille de lire :

        Ben Ladinde : The Wrong Enemy

        Le New York Times publie sur son site internet un extrait d’un nouveau livre signé par Carlotta Gall, correspondante du journal en Afghanistan de 2001 à 2013, et intitulé The Wrong Enemy: America in Afghanistan, 2001-2014

        What Pakistan Knew About Bin Laden

        http://www.nytimes.com/2014/03/23/magazine/what-pakistan-knew-about-bin-laden.html?hp”&_r=0

        This article is adapted from “The Wrong Enemy: America in Afghanistan, 2001-2014,” to be published next month by Houghton Mifflin Harcourt.

        .

  6. Farid dit :

    C’est triste de donner un tel espace à quelqu’un qui a toujours privilégié ses intérêts, allant même jusqu’à cautionner les pires politiques de ses idoles du PQ dont tout le monde voit le racisme primitif et l’arrogance sans gêne.

    • Ouenza dit :

      Il a toujours fait montre d’arrogance envers ses compatriotes ! Dans ce tumulte il essaye de tirer son épingle du jeu. C’est vraiment désolant de lui offrir cette honnête tribune!

  7. Maâyouf dit :

    @ Mr Cloutier,
    S’il y avait eu un risque d’une islamisation de la société québécoise, nous serions les premiers à le combattre et vous le savez très bien monsieur Cloutier. J’aimerais vous confirmer que la majorité des algériens sont ici pour contribuer et vivre en harmonie avec la société d’accueil. Vous parliez des messages de haine et de mépris anti-québécois que vous avez lus dans ce forum et dans d’ autres. Mettez vous un peu à la place de ces gens-là qui avaient fui la terreur et l’injustice, accepteriez vous qu’on vous catalogue, qu’on vous persécute et qu’on vous diabolise et qu’on vous présente comme un ennemi de la société? En tant que démocrate, je suis archi sûr que vous allez me répondre NON. Par ailleurs, je ne suis pas pour autant d’accord avec tout ce qui a été dit dans ce forum que ce soit de la part de certains de mes compatriotes ou de votre part. Je vous conseille d’évacuer de votre esprit toutes sortes de ragoûts qu’on vous raconte autour d’un plat traditionnel algérien sur notre communauté.

Laisser un commentaire

Entrer les renseignements ci-dessous ou cliquer sur une icône pour ouvrir une session :

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l’aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment ce contenu :