Canada : Une charte qui divise le Québec

 La province du Québec vit, depuis plus de cinq mois, au rythme d’un débat polarisé autour d’un projet de loi qui interdit principalement le port du foulard musulman pour les fonctionnaires de l’Etat. 

 «Une distraction et une diversion aux relents électoralistes», accusent ses détracteurs dans un documentaire, La charte des distractions, qui est disponible sur internet à partir d’aujourd’hui.

Pas un, ni deux,  mais ce sont 14 intervenants dans le documentaire qui taillent en pièces le projet de loi 60 appelé la charte des valeurs québécoises. Le film de 52 minutes, donne la parole à des personnalités de la société civile québécoise de gauche opposées au projet du gouvernement provincial.

N’ayant pas les mêmes fonds publics que le gouvernement a pu consacrer à la promotion de son projet, 1.9 million de dollars,  les producteurs  99%Media, les Alter Citoyens et GAPPA -des médias indépendants- ont eu recours au socio-financement.

charte

Afin de faire face  aux médias de la droite nationaliste, et à leur tête le groupe Québecor, qui se sont alliés avec le Parti québécois au pouvoir, les initiateurs comptent sur les médias sociaux et Youtube pour faire circuler leurs arguments.  

Une tournée dans les régions en dehors de Montréal est prévue. Elle permettra d’initier des débats avec les pro-charte. Ce ne sera pas facile, certainement, tellement le débat est devenu passionné et polarisé.

Pour Widia Larivière, militante autochtone et féministe,  ce projet de loi sur les valeurs québécoises communes est «le reflet de la mentalité colonialiste du gouvernement. C’est un déni des peuples autochtones qui habitent ce territoire depuis des millénaires.»

Rémi Bourget, avocat spécialisé en droit constitutionnel, trouve qu’en tant que citoyen et juriste il ne pouvait pas « tolérer qu’on porte un si dur coup aux libertés et aux droits qui sont reconnus comme fondamentaux.»

Documentaire objectif  ?

On n’entendra pas un autre son de cloche le long de ce documentaire engagé. Sarra Guerchani, une des réalisatrices, assume ce choix. « C’est un documentaire. Ce n’est pas un reportage. Il ne s’agissait pas de mettre les pour et les contre. Un documentaire n’exige pas une objectivité. Notre but est de prendre la parole », nous explique celle qui a vécu une dizaine d’années en France. « Quand j’entends la Première ministre Pauline Marois prendre la France comme exemple, je n’en reviens pas. Ils sont en train de réétudier l’impact de leurs mauvaises politiques d’intégration ».

La militante autochtone, Melissa Mollen-Dupuis s’insurge contre l’uniformisation que va imposer cette charte aux différentes composantes de la société québécoise. « Cette approche a détruit notre identité, notre culture, notre langue. Justement parce qu’on voulait nous faire rentrer dans ce qui était les valeurs de l’époque», affirme-t-elle. Le projet de charte lui rappelle trop la politique appliquée aux Indiens d’Amérique.

 Ianik Marcil, économiste indépendant, déplore que le gouvernement veuille légiférer le vivre-ensemble au lieu de présenter la charte « comme un projet rassembleur pour intégrer l’ensemble de la société québécoise, notamment par des mesures d’éducation, de compréhension et de dialogue.»

Il est rejoint par Bochra Manai qui prépare un doctorat en études urbaines à l’INRS-Montréal. Elle s’intéresse aux Maghrébins de la métropole. Pour elle, le gouvernement « donne l’impression qu’il veut construire un club fermé et non une société ».

 L’alibi de la laïcité

Bien que le projet de loi mette de l’avant la laïcité de l’Etat, un seul article suscite le débat houleux depuis la fin de l’été. Il s’agit de l’interdiction des signes religieux ostentatoires pour les fonctionnaires. Concrètement, les femmes musulmanes qui portent le voile, bien que peu nombreuses dans la fonction publique, seront les plus touchées par cette mesure. Et toutes les autres qui travaillent dans le réseau des garderies pour enfants, seul secteur où elles trouvent du travail rapidement.

Le documentaire, donne la parole à Ryoa Chung, professeure agrégée de philosophie à l’université de Montréal. Pour elle la charte consacre la marginalisation d’une catégorie de citoyens.  « L’enjeu de tout ce débat public porte sur un article en particulier qui concerne l’interdiction des signes religieux ostentatoires », explique-t-elle. Elle affirme que c’est cet article qui l’a mobilisée contre ce projet de charte. « Je pense que ça reconduit la marginalisation et la stigmatisation. Une forme d’ostracisme politique inacceptable à l’endroit de certaines catégories de citoyens québécois, qui pour toutes sortes de raisons sont perçus comme citoyens de seconde classe », ajoute-elle.

Elle trouve « incroyable que les gens se laissent convaincre que cet article contient l’essence de la conception de la laïcité et de l’égalité des sexes, que l’on doit défendre et promouvoir au sein de la société québécoise ». Cette confusion pourrait s’expliquer par un mélange « d’idéologie et de rhétorique fallacieuse ». Ceci pourrait aboutir « à des conséquences qui peuvent être politiquement désastreuses, et moralement, totalement injustifiables », conclut-elle.

 Taper sur le musulman

 L’essayiste Jean-Marc Piotte est revenu sur les relations entre le PQ et la droite nationaliste. Pour lui, les stratèges du parti au pouvoir ont tout simplement reconduit la recette « gagnante » de la défunt Action démocratique du Québec (ADQ) qui a été propulsée d’un statut microscopique à plus de 40 députés en 2007 en adoptant un discours identitaire hostile aux immigrants.

A la veille d’une élection qui s’annonce pour les prochaines semaines, « Comment aller chercher des votes ? On fait comme l’ADQ. : taper sur les musulmans ».

Jean Dorion, militant indépendantiste et ancien président de l’organisation patriotique, la Société Saint-Jean Baptiste de Montréal, a affirmé samedi dernier lors des débats qui ont suivi la première du documentaire que « La charte n’est pas raciste mais elle offre un substitut qui occupe la même fonction que le racisme ».

Pour Maryse Potvin, sociologue, la laïcité telle que prônée par le gouvernement relève du discours assimilationniste : tout le monde doit être pareil.

« La dichotomie Nous et eux, c’est un des premiers pas vers le racisme. S’en suit une sorte de victimisation de soi qu’on voit s’installer. La personne se sent vraiment menacée par l’autre. Ca commence par des affirmations du genre, ils viennent chez nous et il faut qu’ils s’adaptent, et ça finit par: ils viennent nous imposer leur mode de vie », analyse-t-elle.

Après cette victimisation, il y a la diabolisation et la déshumanisation de l’autre. L’autre devient presque un ennemi. Il n’est pas juste différent. Il devient une sorte d’ennemi avec lequel on ne veut pas avoir de relations.

 Relations intercommunautaires

 Khadija Mounib, économiste d’origine marocaine qui a commencé à porter le foulard au Québec résume le sentiment des femmes qui sont dans la même situation qu’elle : « pour rien au monde je ne souhaite à quelqu’un d’être une femme musulmane aujourd’hui », dit-elle dans le documentaire.

De son côté, Cécile Rousseau, professeure titulaire au département de psychiatrie de l’université McGill s’inquiète de l’impact de cette loi sur les relations intercommunautaires au Québec. Car le projet de loi donne l’impression que le gouvernement a libéré le discours raciste anti-musulman.

« Je suis très inquiète car je pense que les relations intercommunautaires sont comme les relations de couples.  C’est fragile. Ce n’est pas parce qu’une relation de couple a été bonne qu’elle le sera toujours. Si on dit des mots qu’il ne faut pas dire, si on dépasse certaines limites, c’est très long de se réconcilier. La colère et le rejet suscitent la colère et le rejet. », affirme-t-elle.

« Les relations intercommunautaires peuvent dégringoler rapidement. Il n’y a qu’à voir ce qui s’est passé en Allemagne pendant la 2e guerre mondiale. En une décennie, on peut tomber rapidement très bas. », nous dit-elle. Sans aller jusqu’à prévoir des camps pour musulmans du Québec, Elle nuance son propos. « Il ne faut pas faire les prophètes de malheur et prédire les catastrophes. Mais, il ne faut pas se laisser endormir par le Plus jamais. Le plus jamais ne veut pas dire que ca n’arrivera pas. C’est pour nous rappeler que c’est toujours possible. ».

Pour elle, « la perception du musulmans s’est énormément simplifiée. Avant de s’attaquer à quelqu’un, on sur-simplifie son image. Il devient quelque chose d’autre qu’un humain. C’est un processus de déshumanisation. On verse dans l’anecdotisme. La radicalisation n’est pas que musulmane. Il y a aussi les radicaux anti-immigration. La question est comment faire sortir les gens non radicaux de ces dynamiques malsaines ».

Elle trouve scandaleux que le parti au pouvoir « laisse sur son blog des commentaires racistes sous prétexte d’expression populaire ». En clair, il « endosse le racisme. »

Finalement, il faudra peut-être se rendre à l’évidence que le parti au pouvoir est en train de se transformer tranquillement en Tea Party Québécois.

Un documentaire donne la parole à des opposants au projet de charte de la laïcité …..(Le Devoir)

Au-delà de la cassette de la Charte… (La Presse)

Par Samir Ben  Contactez moi

———————– Prière de prendre note que tout commentaire qui contient des insultes, des propos racistes, islamophobes ou anti-sémites sera systématiquement refusé. Signalez-le moi. Cet espace doit demeurer un lieu de débat contradictoire basé sur le respect de tout un chacun. ————————

copyright – 2012-2013 – Samir Ben

Advertisements

49 réponses à Canada : Une charte qui divise le Québec

  1. Pierre Cloutier dit :

    “Quand tu fais du bien à un cochon, il va venir chier sur ton perron”.

    M. Ben fait mal son travail de journaliste. C’est plutôt un agitateur. Pourtant les gens du journal El Watan sont des gens sérieux, honnêtes et professionnels. M. Ben donne une image très négative du Québec et met de l’huile sur le feu. On va faire une à son rédacteur en chef. Je n’ai jamais lu autant de haine sur ce blog contre le Québec qui accueille les gens du Magrheb depuis que le Parti Québécois a conclu un accord en 1977 avec le gouvernement fédéral. N’eut été du PQ, jamais les gens du Maghreb n’auraient pu entrer au Canada. Résultat? On nous chie dessus à pleines pages.
    ———————-

    Tout ce qui grouille, grenouille, scribouille, cela n’a pas vraiment d’importance, disait le général De Gaulle, celui-là même qui a donné l’indépendance à l’Algérie. Quoique que vous disiez, que vous fassiez, la charte sur la laïcité sera adoptée, parce que les québécois le veulent, exactement comme ils ont voulu la loi sur la langue française en 1977, malgré la haine du Canada anglais et des fédéralistes. Et si le Parti québécois va en élection sur cela, il va gagner.

    • bena dit :

      Notre ami -commun- Jacques Parizeau,

      Voici les arguments qu’il développe:

      •le Québec n’a jamais légiféré pour interdire des signes religieux;

      •la séparation de l’État et de l’Église est un état de fait. Les soutanes et les coiffes sont disparues en douceur sans lois ou règlements;

      •l’islamisme fait peur et il n’est pas étonnant que le premier réflexe soit d’applaudir devant un «soi-disant danger»;

      •les tenants de laïcité formelle sont embarrassés par les incohérences contenues dans la Charte qui permet à tout un chacun de s’en soustraire;

      •ce débat permet aux partis fédéraux de poser en défenseur des minorités;

      •l’interdiction des signes religieux devrait se limiter aux employés de l’État qui ont un pouvoir de contrainte;

      •le crucifix à l’Assemblée nationale pourrait être déplacé en toute discrétion.

      En entrevue avec Paul Arcand, il été plus incisif en parlant des «gros sabots» du gouvernement, d’un projet «plein de trous», déplorant qu’il soit «gênant» de cibler des musulmanes. Au passage il donne raison au Conseil du Statut de la Femme (et à sa présidente Julie Miville-Dechêne) qui réclame des études.

      Le gouvernement Marois peut ignorer la mise en garde Jacques Parizeau, aller de l’avant avec le projet de loi à peine retouché par rapport aux «propositions», quitte à provoquer une fracture au sein du mouvement souverainiste.

      Il pourrait, aussi, faire ce que dicte le gros bon sens et les partis d’opposition et maintenant Jacques Parizeau: faire passer la partie accommodements raisonnables et reporter la partie bannissant les signes religieux ostentatoires dans l’espace public.

      À moins bien sûr que le calcul du gouvernement soit d’ouvrir une fenêtre électorale en chauffant le débat identitaire et en menaçant les commissions scolaires, peu importe les conséquences sur le projet souverainiste.

      Cette fenêtre vient peut-être de se refermer sur leurs doigts avec la sortie de l’ancien chef péquiste.

      Bouchard, Parizeau et Dorion sont des hommes de principe qui savent reconnaître la montée du fascisme et s’y opposer quel que soit le nombre de moutons qui bêlent en rangs derrière Pauline Marois.

      .

    • Alfa dit :

      « C’est un principe démocratique. Tocqueville disait: tu n’imposes pas à une minorité ce que tu ne peux pas imposer à la majorité. La loi 101, par exemple, était imposée à tout le monde, les immigrants comme les canadiens français. (…) Mais là, avec la charte des valeur, qui ça vise? C’est pas les chrétiens, y’a pas grand catholiques qui se promènent avec un grand crucifix. Ça vise les musulmanes. Pourquoi ça vise les musulmanes? Parce que c’est payant, en terme électoral. Pour moi, ça, c’est du populisme de droite, que j’exècre, autant, encore plus peut-être que le populisme de gauche, lorsque qu’on joue sur les sentiments des gens, leur ignorance. »

      –Jean-Marc Piotte, professeur émérite en science politique de l’UQÀM–

    • Gilles dit :

      Est ce que De Gaulle a « donné » l’indépendance après 1 million et demi de mort ou avant?
      on ne donne rien après un génocide et ton ami dont tu es fier est un petit criminel de guerre, salue par les gens qui ne lisent pas l’histoire comme toi.
      Ensuite le Quebec n’est pas le Canada, nous sommes venu au Canada, il est loin de 200 km de Montréal! alors on va laisser le Quebec s’enfermer avec le parti Québecois, et on va respirer la liberté dans le côté Anglophone, de toute façon c’est le côté le plus developé et les gens plus chaleureux et l’économie se porte bien.

      • Pierre Clouutier dit :

        Tut Tut. Quand De Gaulle est revenu au pouvoir il a adopté beaucoup de mesures libérales et c’est lui qui a organisé le référendum en demandant aux Algériens de se prononcer sur l’indépendance. Il a failli être tué à plusieurs reprises à cause de cela. Voir ici : http://fr.wikipedia.org/wiki/Charles_de_Gaulle#Crise_de_l.27Alg.C3.A9ri
        Deuxio, si ce n’avait pas été du PQ qui a négocié un accord en ce sens avec le fédéral en 1977 pour faire entrer au pays les gens du Maghreb, jamais ils ne seraient entrés au Canada. JAMAIS.
        Troisio : je le dis et le répète : ceux et celles qui nous aiment, on les aime. Ceux et celles qui nous détestent, on s’en fout et bon voyage en Ontario. Ce n’est pas très loin d’ailleurs et vous m’en reparlerez dans 5-10 ans. Bon débarras.
        Quatro : Il y a un diction chez nous qui dit : « Quand tu fais du bien à un cochon, il va venir chier sur ton perron ».
        Mais, comme souvent, M. Ben va me censurer.

      • bena dit :

        Pierre, Vive le Québec Librrrre ?
        2 Gaulle/s sur le parvis de l’hôtel de Ville de Montréal.
        Je me souviens !

        Ben ne t’a point censuré. Tu amuses le peuple…

        (^_^)

        De l’Algérie d’hier au Québec de demain

        Québécois issu de l’immigration algérienne récente, je m’adresse ici très humblement à celles et ceux qui portent encore le rêve d’un Québec souverain; d’un État québécois indépendant seul garant de la survie économique, politique et surtout culturelle d’une nation québécoise fière de ses origines, de ses valeurs et de ses aspirations.

        Vous êtes, par votre nationalisme, la conscience vive de votre peuple. Vous portez en effet, au plus profond de vous-mêmes, sa mémoire historique et ses potentialités d’avenir. Je ne saurais donc oser revenir ici sur ce passé dont vous êtes, en quelque sorte, l’incarnation. Ça serait vous manquer de respect que de prétendre vous connaître mieux que vous ne vous connaissiez vous-mêmes.

        Je vous parlerai plutôt du présent que nous partageons, et à la lumière duquel aussi bien le passé que l’avenir de la nation québécoise pourraient se charger de significations indignes de l’épopée d’un peuple, le vôtre. Si cela devait arriver, vous en seriez à mon avis doublement responsables ; d’abord, parce que vous auriez permis l’avilissement d’une cause à tout égard noble, celle de l’indépendance de votre nation ; et ensuite, parce que cet avilissement n’est possible que si vous laissiez se dévoyer aux mains de certains les combustibles qui alimentent depuis maintenant des siècles le feu ardent de vos luttes indépendantistes : votre nationalisme et l’identité dont il est le promoteur.

        Mais avant de développer davantage sur cette double responsabilité, permettez-moi de traiter brièvement du passé et du présent d’un autre peuple, que je connais mieux, celui de mes origines, le peuple algérien. Lui aussi a connu les affres de la domination et lui aussi, non seulement a voulu, mais souhaite toujours se libérer de ceux qui le dominent. Un temps, il crut même avoir définitivement réalisé cette libération. Après une résistance culturelle d’un siècle et une guerre héroïque de sept ans, il pensait en effet avoir chassé le colonisateur à jamais ; qu’il redevenait, comme vous le rêvez pour votre peuple, « maître chez lui ».

        Cette lutte, le peuple algérien, comme le peuple québécois aujourd’hui, la mena d’abord et avant tout afin de préserver une identité qu’il se façonna et qui le façonna au gré des accidents de son histoire. Cette identité, comme d’ailleurs toute identité, était bien évidemment riche de sa pluralité même si, très naturellement, elle se présentait dans l’imaginaire des siens comme un socle commun et donc nécessairement homogène. Elle se voulait religieusement islamique, et elle l’était en effet profondément. Elle se voulait également culturellement et linguistiquement arabe, et elle l’était tout aussi bien. Mais elle n’était pas que cela. Elle était aussi, du moins chez certains de ses enfants, tout autant juive et chrétienne de conviction, berbère de langue et de coutumes.

        Plurielle, donc, dans son vécu, l’identité algérienne n’en fut pas moins réduite dans sa représentation à quelques-unes de ses dimensions. Pour les nécessités du combat pour la libération nationale, des chefs nationalistes sentirent le besoin de construire un discours identitaire qui, pour avoir été efficace, n’a pas moins été déformant voire niant la réalité sociale et culturelle qu’il disait pourtant défendre. En dépit de la richesse de ses contours identitaires, l’Algérie de ces révolutionnaires devint ainsi officiellement un bloc culturel arabo-musulman monolithique, ne tolérant l’expression d’aucune différence. Pire : on érigea ces différences, pourtant niées, en autant d’ennemis les unes envers les autres, en laissant croire que les unes ne pouvaient prospérer que si les autres périclitaient. En somme, des démagogues réussirent le tour de force de faire des différences constitutives de l’être algérien les ingrédients de son éclatement.

        Bien évidemment, ces antagonismes artificiels étaient loin d’être consensuels. Parmi les premiers révolutionnaires mêmes, plusieurs les contestèrent. Mais en vain. Car les mythes de l’uniformité et de la pureté identitaires de la nation algérienne s’imposèrent de toute la force de l’idéal que l’on avançait pour les justifier : l’indépendance de l’Algérie et la libération des Algériens.

        ….

        En ouvrant aujourd’hui ses portes à des voix islamophobes notoires, si ce n’est que pour les utiliser comme faire-valoir musulmans d’une stratégie politico-identitaire empruntée à la défunte ADQ, c’est-à-dire en adoptant un discours identitaire populiste et démagogique, le PQ de Madame Marois montre clairement qu’il est davantage intéressé à gouverner une province qu’à faire accéder la nation québécoise à la souveraineté. Car, il ne faut pas s’illusionner, la stratégie identitaire actuelle, quand bien même elle serait efficace pour offrir au PQ le gouvernement majoritaire qu’il convoite, ne pourra que faire fuir la majorité des membres des minorités confessionnelles du projet souverainiste.

        En effet, ces derniers ne peuvent s’associer à un projet qui promet un État laïciste et liberticide d’autant plus qu’il s’agit là d’un laïcisme à géométrie variable, intolérant à l’encontre des seuls symboles religieux des groupes minoritaires de la province. Au-delà des communautés musulmanes du Québec, beaucoup, parmi celles et ceux qui souhaitent vivre pleinement et leur quête spirituelle et leur citoyenneté québécoise, se détourneront sans l’ombre d’un doute d’un projet promu par un leadership souverainiste de moins en moins soucieux de représenter les véritables valeurs du Québec, c’est-à-dire les valeurs de l’ouverture, de l’hospitalité, de la justice et de la liberté. Un leadership qui se complaît en somme, de plus en plus, dans des calculs électoralistes peu honorables.

        Humblement donc, je tenais à rappeler à tous les nationalistes intègres du Québec que leur défi aujourd’hui, et le nôtre par ailleurs, est de sauver le nationalisme québécois des mains de la démagogie et de l’électoralisme ; de l’arracher à celles et ceux qui, dans leur course effrénée en vue de gouverner une province, risquent d’avilir durablement aux yeux de leurs concitoyens minoritaires le projet d’un État québécois d’abord juste et ensuite indépendant.

        Aziz Djaout.

        Con-citoyen montréalais

    • Nouar dit :

      de gaulle n a pas donne l indépendance aux Algériens cette indépendance a été arrachée aux prix forts,m, l avocat

    • Tarek dit :

      une petite parenthèse, De Gaulle n’a pas donne l’indépendance a l’Algérie, ils l’ont arraches après 7 ans de guerre laissant 1.5 millions de martyrs. Veuillez réviser vos cours d’histoire.
      quant a cette charte ce n’est pas digne d’un travail humain, mais plutôt un ramassis de texte pour légitimer un future état raciste avec la bénédiction des mangeurs de poutine.

    • Totally-Disillusioned dit :

      Il va sans dire qu’un Québécois est très mais vraiment très mal placé pour parler de l’indépendance de l’Algérie qui a couronné plus de 7 ans de lutte armée et 132 ans de résistance multiformes, alors que tout le monde sait qui est le seul peuple, de part le monde, à avoir voté à deux reprises CONTRE son indépendance, son émancipation!!
      Est ce parce qu’au fond tout le monde sait ce que vaut cette province sans le reste du Canada?
      Cette année le Québec a bénéficié de 55% de l’ensemble des fonds de la péréquation soit plus de 9 millards cette année faisant ainsi figure de la province la plus pauvre de la confédération (même Terre-Neuve a fini par mieux s’en sortir!) .
      Une manne venue du fédéral que certains ose traiter de  »prédateur » et des provinces de l’ouest sur lequelles ils (toujours les mêmes) ne cessent de crâcher toute honte bûe!
      Même avec cet apport financier massif le Québec continue à collectionner les déficits et les contre-performances mais surtout les scandales de tout genre.
      Quand à la charte (des râleurs?), à voir ce qui se dit à la commission Charbonneau, je crois qu’il aurait été plus idoine de proposer une charte des VOLEURS du Québec vu l’ampleur des magouilles et l’étendue de la gangrène.
      Quand aux valeurs, en dehors de l’ignorance de masse et de la xénophobie à fleur de peau, personne n’en voit d’autres.
      Personne n’est dupe! si vous continuez à accepter des immigrants, ce n’est pas par pûre bonté, mais c’est à cause du déclin démographique pour ne pas parler de choc (voir l’excellent article de radio-canada à ce sujet : http://ici.radio-canada.ca/nouvelles/Economie/2014/02/18/006-choc-demographique-quebecois-main-doeuvre.shtml ), et le péril de perte de poid politique au niveau fédéral ou le centre de gravité économique, politique et démographique ne cesse de se déplacer vers l’ouest (qui aurait pu imaginer que les conservateurs arriveront un jour à former un gouvernement majoritaire sans avoir besoin du Québec, ce qu’ils ont pu faire en 2011!).
      Mais ne vous en faites pas, la majorité des immigrants étant beaucoup plus instruits, et de loin, que la moyenne québécoise, n’ignore rien de tout celà. Ils sont de plus en plus nombreux à s’angliciser, à mieux se former, pour pouvoir aller faire le bonheur des provinces de l’ouest ou l’avenir se joue. Un avenir ou le Québec ferait certainement figure de … MOMIE qui n’intéresserait plus personne de raisonnable.
      Enfin, je trouve que l’humouriste Sugar Sammy avait raison de dire qu’il n’y a qu’au Québec que tu as une forte chance d’avoir un maitre/boss moins instruit et surtout plus pauvre que toi, ou ta seule job serait d’aller à la boite postale une fois par mois pour voir si le chèque (BS du maitre!!) est arrivé (must see :

      PS:
      Qui a dit que le Cirque du Soleil est le seul cirque au Québec? Moi j’en vois preque partout …

    • Totally-Disillusionned dit :

      Pierre Cloutier dit :
      février 19, 2014 à 3:30
      “Quand tu fais du bien à un cochon, il va venir chier sur ton perron”.

      Voici des propos qui en disent long sur l’auteur, un homme supposément de loi parait-il (à moins que ça ne soit de l’usurpation ou … de la prétention)! Ça a le mérite de faire tomber bien des masques.
      Après celà, vous venez claironner que vous n’êtes pas raciste comme l’a fait à plusieurs reprises le couple Pineaut-Caron, un échantillon représentatif d’une bonne partie de votre population, lors de leur célèbre intervention à l’assemblée  »nationale ». Une intervention qui a fait le buzz sur le net. Quelle risée!! Certains se demandaient même comment ça se fait que des personnes pareilles habitent en Amérique du Nord?!
      (must see:
      version courte: http://www.youtube.com/watch?v=RhFfkxTrkbw
      version intégrale: http://www.youtube.com/watch?v=opuEIAVcWEk
      )
      Pour se qui est de l’intégration voire assimilation (car c’est bien de celà qu’il s’agit au fond par fidélitè au modèle de vos cousins français) que vous exigez des immigrants, tout le monde sait que vos ancêtres ont bien donné l’exemple … en massacrant et en anéatissant les indiens et les autres autochtones!
      Il est vrai que le ridicule de tue pas surtout dans certaines contrées …

    • OTA dit :

      Monsieur Cloutier, en etes vous sur que c’est grace a cette loi, que nous sommes au Canada?
      1- Je vis en Ontario (je n’ai jamais vecu au quebec, et je ne veux pas y vivre)
      2- Prenant mon cas personnel, je ne suis pas passe par le Quebec pour immigrer, mais bien par le Canada directement
      3- Le Quebec m’a toujours refuse, alors que le Canada m’a ouvert grand ses bras
      Je vous remercirait de repondre a cette question.

  2. Ouenza dit :

    Sauf le barrage de la justice , la charte va passer et elle va être adoptée par le québécois , car on pris le soin de la superposer au hijab qui a été lui même superposé au terrorisme ! C’est là la grande magouille ! J’espère qu’un jour viendra où le peuple comprendra qu’il a été berné et que sa naïveté a été utilisée pour marcher sur le dos de ses concitoyens de confession musulmane pou atteindre enfin le but suprême du PQ qui est l’indépendance du Québec .
    Nonobstant les dessein final ,Nous avons l’impression que nous allons être utilisés comme de la chair à canon et c’est ce qui nous fait beaucoup plus mal!

    • Ovide dit :

      Salut,
      Dés le début de la présentation du projet de charte, je savais que celui-ci visait essentiellement les immigrants de confession musulmane. Savez vous, Monsieur, que Pauline Marois avait occupé plusieurs ministères auparavant ( quatorze en tout) et là où elle est passée, elle avait fait une démonstration flagrante de gouverner uniquement pour les québécois de souche en excluant
      toujours les autres catégories. Probablement, que la chef du parti québécois aurait une mince majorité lors des prochaines élections. Mais, elle sera totalement désavouée par les mêmes électeurs pour son projet souverainiste.

      Chao

  3. farid dit :

    le Parti Québécois, un parti séparatiste et nationaliste véhiculant une pensée raciste et xénophobe, est soutenu par un groupe financier puissant : Québécor appartenant aux Peladeaux. ce groupe qui finance et aide le PQ, utilise ce même parti pour s’acquérir une plus grande part de marchés en cas de l’indépendance du Québec. c’est donnant/donnant.
    le PQ n’est pas un parti d’idées constructives, c,est un parti basé sur l’appartenance ethnique qui défend les québécois de souche. son ascension résulte de la faiblesse du Parti Libéral du Québec, notamment les diverses bourdes de Phillipe Couillard concernant cette charte que j’appellerai aisément la Charte de la Suprématie Québécoise.
    les québécois, de nature renfermée et frileuse, sont facilement bernables surtout s’agissant de l’identité qui est sérieusement malmenée en Amérique du Nord (300 millions d’américains, 26 millions de canadiens, 8 millions de québécois dont une bonne partie est anglophone).
    aussi, un vieillissement chronique de la population, ajouté à la dénatalité caractérisé chez les québécois accroît ce sentiment de peur, d’appréhension et de méfiance à l’égard de tout ce qui est non québécois de souche. et c’est sur cette fibre que le PQ, en parfait opportuniste, joue.
    devant la dégringolade du Parti Québécois dans les sondages durant les derniers mois, il a constaté que sa seule bouée de sauvetage était un sujet identitaire à défaut de fournir des solutions aux problèmes économiques (la province est quasiment l’une des plus pauvres au Canada) aux problèmes de la création d’emploi (chaque mois le Québec en perd des milliers, surtout depuis l’accession au pouvoir du PQ)
    résultat : une remontée spectaculaire du PQ dans le sondage du 17 février réalisé par CROP : 40% contre 35% pour le PLQ.
    Le PQ a misé sur la peur, et il a réussi.
    ce qui est certain, c’est qu’avec un règne majoritaire de ce parti frisant le nazisme, le Québec plongera tête en avant dans des incertitudes sociales, dans un trou économique, dans des haines ethniques, et plombera la province durant plusieurs années.

  4. hadj naas dit :

    le pq copie point par point les idees racistes .xenophobes et islamophobes du fn francais.avec la charte des malheurs le pq a ouvert la boite de pandore et le pire est a venir pour les citoyens de confession musulmane..le quebec tolerant et acceuillant c,est du passe!jubilez maintenant les benhabib.akkouche.fatima pepin!!!!!!!

  5. Mandy dit :

    je vis au Québec depuis presque un an et je dois dire que j’ai du souci à me faire car même si je ne porte pas le voile, je sens que dans pas longtemps ce seront toutes les femmes de confessions musulmanes qui seront visées par cette haine aveugle, sans fondement et terrible de conséquences. et franchement quand des inépties pareilles sortent de l’esprit de gens qui ne connaissent rien de l’Islam que ce qu’ils veulent bien voir à la TV (surtout depuis le 11 septembre), sa ne me touche pas plus que sa. mais quand Djamila Benhabib tape et crache sur l’islam pour paraître bien aux yeux de ses nouveaux amies, et faire comme ces idiotes de Jeanette qui ont traitées de «folles» les femmes voilées, ah là j’ai envie de vomir!!!!!! et elle ose dire je cite «j’aurai voulu qu’il y ai au début des années 90 une charte comme celle ci dans mon ancien pays l’Algérie!» non mais oh!!!!! parce qu’elle croit qu’on aurait évité ce qui nous est arrivé?!!!!!! elle prend les gens pour des idiots oui! alors qu’elle a fichu le camp pour la france dés le début de la décennie noire, elle n’a rien vu ni vécu m alors qu’elle ait la décence de ne pas parler de sa en faisant des parallèles.

  6. bena dit :

    CORRECTION :

    Pourquoi ce titre CANADA….

    au lieu de QUÉBEC : Une charte qui divise

    S’il y a une pomme pourrie… on ne doit pas jeter toutes les autres provinces.

    Je dois te dire que tout l’exercice risque de se révéler finalement assez vain, puisqu’il est très peu probable que le projet de charte passe au travers de l’ensemble du processus législatif dans le contexte de cette administration minoritaire.

    (^_^)

  7. Cwein dit :

    L’Ontario est tout près ….

  8. Alfa dit :

    « C’est un principe démocratique. Tocqueville disait: tu n’imposes pas à une minorité ce que tu ne peux pas imposer à la majorité. La loi 101, par exemple, était imposée à tout le monde, les immigrants comme les canadiens français. (…) Mais là, avec la charte des valeur, qui ça vise? C’est pas les chrétiens, y’a pas grand catholiques qui se promènent avec un grand crucifix. Ça vise les musulmanes. Pourquoi ça vise les musulmanes? Parce que c’est payant, en terme électoral. Pour moi, ça, c’est du populisme de droite, que j’exècre, autant, encore plus peut-être que le populisme de gauche, lorsque qu’on joue sur les sentiments des gens, leur ignorance. »

    –Jean-Marc Piotte, professeur émérite en science politique de l’UQÀM–

  9. Durand dit :

    Certains ici sont désolants pas leurs propos fascisants sous couvert d’être contre la laïcité alors que la plupart ont quitté des pays de dictature où le droit même à l’expression est banni, le droit humain tout court est nié. Quand un intervenant dit qu’il va devenir une chaire à canon c’est attiser la haine alors qu’il vient d’un régime qu’il a fuit pour sa violence à l’égard des femmes, de la jeunesse etc ! d’autres citent Montesquieu, juste par une phrase alors même qu’ils ne l’ont jamais lu ni compris! cette charte s’applique à tout le monde, quiconque ne peut se présenter en tenue religieuse! je rajouterai jamais je ne pourrai vivre dans un pays ou la religion domine, je fuirai le plus loin possible .

  10. Yasmine dit :

    Encore du Bla Bla sur le charte!! Ce journaliste travaille avec le parti liberal ou je ne sais avec qui .. . il parle des gens contre mais il n’a jamais parler des gens ( de la comuunaute) qui sont pour la charte .. il n’est jamais objectif

    • Pierre Clouutier dit :

      M. Ben fait mal son travail de journaliste. C’est plutôt un agitateur. Pourtant les gens du journal El Watan sont des gens sérieux, honnêtes et professionnels. M. Ben donne une image très négative du Québec et met de l’huile sur le feu. On va faire une à son rédacteur en chef. Je n’ai jamais lu autant de haine sur ce blog contre le Québec qui accueille les gens du Magrheb depuis que le Parti Québécois a conclu un accord en 1977 avec le gouvernement fédéral. N’eut été du PQ, jamais les gens du Maghreb n’auraient pu entrer au Canada. Résultat? On nous chie dessus à pleines pages.

      • bena dit :

        Pas touche à notre Ben national.

        Au Franquébécois – toi pas faché (^_^)

        Je connais ton beau pays
        Ses grands bois et ses lacs
        j’en suis tombé en amour

        De Montréal à Tadoussac
        du Saguenay au lac Saint Jean
        Tout est harmonie et beauté

        Voir ce bout de la terre la Gaspésie
        Ou encore les îles de la Madeleine
        Les laurentides et les été indiens

        Et cette belle langue de vieille France
        Teintée de « maudzit » accent anglais
        Qui fais sourire et qui nous met en joie

        Et ces grands gaillards qui te regardent
        Droit dans les yeux avec simplicité
        Et qui te tutoient en toute amitié

        Alors je me suis dis que c’est bien là
        Que je viendrai passer mes vieux jours
        A force d’y rêver j’ai fini par y croire

        Quitter le soleil de l’Alérie beau pays
        Pour les froidures boréales
        (Tabarnac) d’autres l’ont déjà fait

        V’là t’il pas que de photos en ambassade
        Que je cours et que je me démène
        De banques en avoués (stie) que c’est dur

        Mais ça y est tout est déjà en route
        J’ai plus qu’à attendre le OUI de la fin
        Ils ne vont quand même pas me refouler

        Ces XXXXX québécois

        .

        Moukarzel

      • Moh dit :

        “Quand tu fais du bien à un cochon, il va venir chier sur ton perron”.

        Puis-je vous rappeler que si le Québec fait appel à l’immigration ce n’est pas pour sauver les gens de leurs misères comme vous le prétendez, mais parce qu’il en a BESOIN, parceque le peuple Québecois est sur la voie de l’extinction, parceque sans ces immigrants, votre économie s’écroule, vous en avez grand besoin, avouez-le, vous soulagerai peut être votre conscience! Vous faites trop semblant de ne pas comprendre cette réalité, car la vérité vous dérange! Vous vous sentez gêné de reconnaitre que  »ces cochons à qui vous faites du bien et qui viennent chier sur ton perron » sont des personnes qui sont séduites par vos compagnes de publicités mensongères faites par ci par là pour RECRUTER de la chair à canon!
        Vous devez corriger votre dicton!

      • Ouenza dit :

        Ça y est M cloutier revient a la charge ! Après une accalmie de quelques jours où il nous a même proposé son aide ,voilà qu’il se dévoile et déverse toute sa rancœur !
        Avec son insulte insidieuse celle qui pique au vif tout musulman : nous comparer a un porc ( qui chie sur le perron) il franchit la ligne rouge .El le comble de l’ironie il insulte notre glorieuse révolution , et réduit notre indépendance arrachée au prix fort , à un simple cadeau de De Gaulle! Mais là il n’épargne pas ses amis qui lui fourguent de fausses données sur notre histoire! Ce sont tous les algériens qu’il insulte! Sans distinction , sans dire sauf « ceux qui nous aiment »
        Savez vous M. Clouter combien de martyrs ont été sacrifiés pour cette indépendance ? Savez vous que jusqu’à pas loin de cette semaine , on découvre encore des charniers de victimes des paras de De Gaulle ?( fosse commune découverte près d’une mine de fer(Bou Khadra)) à l’est du pays ,la semaine passée .
        Oui nous sommes contre la charte , car elle est discriminatoire , car elle mettra en péril notre projet d’avenir de nos enfants, car elle nous fait vivre dans un climat de terreur où nous devons supporter le regard haineux d’une partie de nos concitoyens!
        Quant à votre fameux  » allez vous en  » , vous savez que c’est le destin qui nous a ramené ici , et nous n’avons jamais haï notre pays auquel nous tenons plus que tout au monde , et lorsque notre jour viendra , nous allons partir .
        On a été déçu , car on a cru un instant suite a vos propositions d’aide et tout ça , que vous êtes revenu à de meilleurs sentiments , que vous avez saisi le sens de notre combat , mais hélas non!
        Quant à notre journaliste M. Ben, nous saluons son courage, son abnégation, son dévouement à sa communauté et surtout son professionnalisme .

      • Ovide dit :

        Je lis vos commentaires depuis longtemps, et je n’ai jamais pu relever une seule critique de votre part contre les journalistes québécois. Pourtant, ces mêmes journalistes ont failli plusieurs fois à leurs tâches en écrivant des aberrations dans leurs journaux concernant l’accident qui s’est produit, récemment, dans le métro de Montréal. Vous ne pensez pas, monsieur l’avocat, que tout ce qui a été écrit jusqu’à présent dans les journaux ne véhicule pas un message négative et de haine contre vos concitoyens. De ma part, je vous dis ceci, soit vous manquez de discernement ou vous faîtes deux poids deux mesures.!

      • Maâyouf dit :

        Salem mon frère,
        Ce message s’adresse à Ouenza,
        C’est parce que certains arrivistes ont soufflé quelques mots à
        Monsieur Cloutier, que ce dernier croit avoir tout savoir et tout connaître sur l’Algérie. l’Algérie, malgré ses défauts, demeure l’exemple incontestable sur la scène internationale par le courage de ses hommes et ses femmes pour chasser le tyran français. Les algériens qui se prêtent à cet exercice de critiques contre leur propre patrie, pour moi, ne représentent pas le véritable esprit algérien. il est tout à fait normal qu’on assiste à ce genre de cirque sur le blog, lorsque vous avez un certain Mohamed ou Amel qui voudraient devenir Français ou Marie-Claude en évoquant le motif d’intégration. Tout cela vous donne une idée exacte quel type de personnes avec qui nous avons à faire…

        Chao mon Ami

      • Ouenza dit :

        @ Maâyouf,
        C’est vrai mon frère , mais ce qui est sûr est que quelqu’un qui connaît la moitié de l’histoire d’un peuple est plus nuisible qu’un autre qui ne connaît rien! Car le premier peut colporter des virus qui peuvent contaminer toute la matière !
        C’est dommage que certains de nos compatriotes pour avoir une minuscule place sur la mule , vendent leur dignité .

  11. hadj naas dit :

    ce journaliste est un pur algerien dhaa rgaz il defend la communaute contre les aleas de cette charte proposee par un parti qui tire essence des idees du fn francais au contraire de certains maghrebins qui par esprit regionaliste vengeur veulent defendre la charte et le pq….un adage populaire de chez nous dit

    • Durand dit :

      svp suffit de raconter n’importe quoi, vous donnez une très mauvaise image des Algériens , et puisque vous avez une si grde g…pourquoi vous ne dénoncez pas ceux qui vous ont obligé à vous exiler si loin ! et si d’où vous venez est un pays de rêve pourquoi ne revenez vous pas? Non bien sûr c’est tellement plus facile de l’ouvrir là où vous êtes que là où vous étiez!!!!!!! autre chose ne mélangez pas les serviettes et les torchons!
      quant à vous la mandy, vous déblatérez sans aucun discernement , bien sûr que non vous ne pouviez éviter la tragédie des années de plomb, puisque ce que vous avez subi n’est que le résultat de cette mentalité du système fasciste que vous colportez par bêtise et inconscience! vous êtes dénuée de tout sens critique et de recul. une société avance par des luttes sociales et politiques progressistes à la condition de savoir contre qui la lutte se fait et pour qui! Qui êtes vous pour leur reprocher d’être partis? Vous aussi vous êtes partie, vous savez très bien durant les périodes troubles les plus menacés dans le meilleur des cas ils fuient dans le pire ils sont assassinés!que la guerre soit de libération ou guerre civile , ce n’est jamais celle des humbles c’est celle d’un régime ou des régimes contre les peuples! revoyez votre histoire et vivez dans la réalité!

  12. citoyen7 dit :

    le pq a trouvé ces sbires racistes en la personne de certaines zélées algériennes sans racines , c’est normal que les musulmanes soient mises a l’indexe. ces femmes zélées pour briller en société d’ici , sont prêtes a manger du cirage. elles sont prêtes a vendre leur honneur juste pour plaire a leur maîtres d’ici , en livrant aux chiens , des femmes , qui ne demandent rien, que de vivre leur foi et leur convictions dans le respect de la liberté individuelle et de conscience et de croyance.
    rappelez vous , une chose que le laïcisme c’est la seule des maladies graves de ce siècle sans dieu , sans maître.
    je dirai aussi , que la vérité est dans mon chère pays profond l’ALGÉRIE éternelle.

    • Durand dit :

      OUI SANS DIEU NI MAÎTRE!!! T’AS UN PROBLÈME? CELA S’APPELLE : LIBRE PENSEUR!!!!! TU VEUX REMETTRE EN CAUSE CE PRINCIPE? ESSAYE TU VERRAS BIEN!

  13. citoyen7 dit :

    certaine pro gaulliste sur ce forum pour qui je doit leur rappeler que ce ex général de gaule , disait : JE VOUS AI COMPRIS …!!! » » , sur le balcon du parlais du gouvernement général de la france colonial , à ALGER. ( pour rappel , voir ,
    http://www.ina.fr/video/I00012428 ). chacun connais l’histoire de la guerre d’Algérie que certains historiens américains comparaient a une 3 ieme guerre mondiale, car elle a mobilisé les consciences internationales sur l’épineux conflit et question , que menait un peuple, une nation , un front de libération national algérien , une A.L.N , conte le pire empire colonial en décrépitude de ce 20 ieme siècle . elle a porté le coup de grâce a la 4 ieme république française, au rêve colonialiste de,,,, de gaule tant en ALGÉRIE qu’en Afrique en voie de décolonisation, car la marche inexorable du temps et la logique du monde durant cette deuxième moitié du 20 ieme siècle imposait cette réalité du monde, la décolonisation d’un continent et son affranchissement du plus féroce pays colonialiste, qu’est la france, libérée même par ces peuples indigènes du joug allemand de 1945.

    quand au prétendu , appel , de ce même de gaule, en 1967, c’était sur le balcon de l’hôtel de ville , a Montréal. :

    je voudrai dire a certains naïfs qui croient rêver encore , que ce jour la , le premier ministre du canada , a ordonné son , évacuation direct de ce même lieu vers l’aéroport mirabel , escorté par des policiers missionnés, car cet ex général, a commis un impair diplomatique grave contre un pays souverain , le CANADA. ce CANADA, qui a libéré hier même la france, oublieuse quand il s’agit de ses intérêts égoïstes, du joug nazi , et qui viens marcher sur les plates bandes d’un pays souverain gouverné par une cheffesse d’état , la reine d’Angleterre, ELISABETH II.

    Pire, ce président ex général , qui a prononcé , ce discours , était bien éméché la veille et donc c’est normal pour son age rendu , de débiter des bêtises, caressant ce rêve d’hier , a ALGER. sur le balcon du palais du gouvernement général en ALGÉRIE.

    DONC MORALITÉ : de gaule , avec un verre de vin , il se déguise en thermomètre,,,, surtout dans ce glacial jour , à Montréal….

    je voudrai dire, a une certaine gente , sur ce forum , d’arrêter de nous prendre pour des béotiens……

    Je dirai aussi , que si Charles martel avait arrêté les arabes a  »moitié » ( poitiers ) , alors qu’aujourd’hui , il y en a jusqu’à Lille.

    eh bien ,,,marre toi ….si tu veux…….

    recentrons le débat sur les enjeux de la charte des valeurs qui est plus une charte séparatiste et même pire une charte nihiliste pourfendeuse des valeurs de tolérance célèbre a ce grand pays qui nous a ouvert les portes , LE CANADA.

    AZUL FELLAWEN

    • Martin André dit :

      Azul Fallawen: tu fais erreur qusnd tu dis que le 24 juillet 1967,il faisait glacial.J’étais là devant le balcon de l’Hôtlel de ville. je sais ce dont je cause mouaaaaaaaa. Pas touaaaaaaa.
      La charte: dis toi que c’est le minimum du minimum: comptez -vous chanceux que l’on tolère les gamines d e10 ans en hijab toutes endoctrinées, sur la Catherine. Je ne vois même pas ça à Alger.

  14. Wina Akenni dit :

    et bla bla bla bla bla
    Si on ne veut pas adopter le mode de vie des Québécois, alors restons chez nous.
    Et bla bla bla , l’Algerie , un beau pays …Alors , pourquoi n restez-vous pas en Algerie ? et comme ça les vaches seront bien gardés !!!!

  15. Wina Akenni dit :

    En plus, permettez-moi juste de vous rappeler que nous autres algériens , on trouve toujours quelques choses à dire à propos des autres mais jamais ce que l’on fait chez nous. Connaissez-vous un algérien qui défendra la communauté chrétienne , (juive , même pas rêver), athée pour qu’elle vive sa confession totalement et librment en Algerie ?? Bien sûr que non. Alors , le jour où les algériens deviendront tolérants et avant que ma poule n’ait des dents, ce jour là oui et uniquement ce jour là, je me battrais avec toutes mes forces pour le Hidjab, le tchador et tout ce qui va avec meme si cela va à l’encontre de mes convictions religieuses musulmanes.
    Alors BASTA !!!!

    • Totally-Disillusioned dit :

      Voici le genre de commentaires qui me font honte de dire que je suis kabyle (car le pseudo en dit long sur l’auteur).
      C’est pathétique!!
      Sâches que pour les pures laine, comme ceux qui interviennent régulièrement sur ce blog, tu restes un ostie d’importé de maghrébin combien même tu t’efforces d’adopter leur mode de vie jusqu’à mimer leur moindres rèflexes.
      Ton à-plat-ventisme ne servira à rien si ce n’est qu’à te rabaisser à leurs yeux. J’en ai bien entendu des commentaires adressés à tes semblables (genre  »quoi? tu as renié ta race? »). Tu changeras d’avis le jour ou ces mots te seront adressés et là la disillusion risque d’être énorme.
      Les italiens, pour ne citer que leur exemple, se sont rendu à cette évidence depuis fort longtemps. Alors qu’ils sont beaucoup mieux placés pour s’intégrer à la société d’accueil (catholicisme, …) que toi. Ils ont fini par intégrer la communauté anglophone.

      Ma ad wigui id irgazen, a din ukavache!!

      • Yacine dit :

        Akavach c’est toi qui fait honte aux kabyles
        Wina Akenni parle de son expérience .. pour quoi cet acharnement … en plus ce qu il dit est vrai

      • Totally-Disillusioned dit :

        Yacine dit :
        février 21, 2014 à 4:39
        Akavach c’est toi qui fait honte aux kabyles

        Les  »kabyles de service » ont toujours existé, il n’y a rien de nouveau en celà.
        J’aurai aimé te voir argumenter, comme je le fais à chacune de mes contribution, au lieu de te limiter à ce que tu as dit.
        Encore une fois, pour les pûres laine tu es et tu resteras un ostie de maghrébin et ta  »kabylitude », voire ta totale assimilation n’y changeront rien.
        En tout cas, le profile psychologique qui est le votre, toi et winna akken, est bien connu … c’est pour celà que j’ai utilisé le terme  »pathétique » à juste titre d’ailleurs.

        Tesumsem tagwnit andaa t ruhem a les brobros yeqarsen !

        PS: Avec  »yacine » comme prénom, t’es très mal barré pour être accepté par ceux que tu défends ….

      • Ouenza dit :

        @Totally disillusioned
        Ce que tu dis est la pure réalité ! Certains de nos compatriotes font cette erreur et ne s’en aperçoivent qu’après coup ! Lorsqu’il est déjà trop tard et le train est parti, ils s’en mordent les doigts. Mais qu’est ce que tu veux , l’histoire revient toujours!
        Je pense aux vieux harkis qui se meurent dans la métropole et qui ont une envie folle ne serait ce que fouler la terre de leurs ancêtres et qu’ils ne pourront jamais le faire! Essayez d’imaginer ça ,c’est atroce!
        Mais il ne faut jamais se lasser de rappeler aux brebis égarés le droit chemin!

  16. Durand dit :

    Franchement tout ce bataclan pour une charte!!!!! elle se résume en une phrase : tout fonctionnaire dans l’exercice de ses fonctions ne peut arborer un signe ostentatoire religieux.

  17. citoyen7 dit :

    certes même s’il ne faisait pas froid ce jour la , sur le parvis de l’hôtel de ville de Montréal, eh bien , il faisait froid dans ton cœur par contre. alors je ne vais pas t’apprendre l’abécédaire petit béotien.
    et ton langage a un sou , garde le pour toi.
    quand au hidjab , tu ne sais pas la valeur de cet habit hautement honorable pour la femme musulmane.

    je répond a ce petit minus de lèche bottes , qu’il apprenne une chose, il est prêt a vendre sa femme sur le boulevard rosemont ou l’échanger. car ton cœur est froid…et t’a pas de nif imazighen…
    alors el fahem yefhem
    wel hmar ibat ikhemem

  18. citoyen7 dit :

    ni dieu , ni maître,
    et ça confirme ta charte des voleurs ….
    a bon entendeur salut….

  19. citoyen7 dit :

    la caravane passe

  20. Ouenza dit :

    Sans foi ni loi ! Ladin lamalla!

  21. HAFID dit :

    “Quand tu fais du bien à un cochon, il va venir chier sur ton perron”. ou autrement : « Tu fais du bien à Bertrand , il te le rendra en chiant. le Canada a un taux de natalité inférieur à 2. Donc sa population décroit . ILs ont besoin de vos enfants pas de vous .Cela ne sert à rien de changer de prenom ils ne vous aimeront jamais. ET tous ceux qui suivront ce que ces paysans de quebequois leurs dicteront finiront morts et sépareésde leurs femmes et enfants comme cet SDF qui était architecte dans son pays . Ne soyez matérialistes .Ayez la foie en vous.

    • Maâyouf dit :

      Je me rappelle très bien de la période quand Monsieur ( Trudeau) avait mis sur pied une commission sur l’immigration en 1976. À l’époque, les commissaires, dans leur rapport final, avaient insisté et souligner l’importance de l’immigration ouverte et diversifiée. Sans cela, le canada aurait été en danger de fermer tous ces centres de recherches et ce dernier au complet, compte-tenu la rigueur de l’hiver et le nombre décroissant de la natalité du canada. Si certains de nos compatriotes voit le canada comme le paradis terrestre en se débarrassant d’une partie de leur identité, à mon avis , ils font fausse route… S’ils pensent vraiment que changer de nom est un avantage pour eux, je crains que celui-ci sera de courte durée.

Laisser un commentaire

Entrer les renseignements ci-dessous ou cliquer sur une icône pour ouvrir une session :

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l’aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment ce contenu :