Montréal-Calgary : Jour 2…

Réveil à 6 :00 du matin en plein milieu de la réserve de Thessalon à quelques pas du Lac Huron.

Pas dérangé par les ours pendant la nuit. Michelle et son conjoint sont déjà debout. Le monde appartient aux lèves-tôt. Mickey le chien est déjà réveillé lui aussi.

indien003

Juste le temps de vérifier mes emails et essayer de mettre à jour mon profil facebook. Bien qu’on soit dans « le bois », on a l’accès à internet grâce à la 3G du iPhone de Michelle. Quand j’active le hotspot de son téléphone intelligent, elle est toute surprise que j’ai pu réaliser cette prouesse !

A Alger, le ministre des TIC, et soyons lucides, le pouvoir algérien, continue de gagner du temps en prétextant toutes sortes de raisons pour ne pas libérer l’internet mobile. Une  paranoïa de perte de contrôle qui ne devrait plus être de mise depuis que le printemps arabe, censé avoir été aidé par l’internet mobile, a abouti à une désillusion démocratique.

wifi

D’ailleurs sur le chemin de notre prochaine escale, Thuder Bay à un peu plus de 900 km à l’ouest de réserve, tous les terrains de camping, les hôtels, les motels, les restaurants ou autres lieu de pause mettent de l’avant la disponibilité de l’internet pour attirer une clientèle de plus en plus techno-dépendante. Sans oublier le logo Wifi sur tous les bus et trains de voyageurs !

La connexion avec le téléphone de Michelle  s’est bloquée au bout de quelques minutes et il était temps de partir. Donc, mise à jour du blogue et des statuts facebook attendra jusqu’au prochain accès internet !

Il est temps de partir. Michelle est au bout des larmes mais c’est une femme « tough » comme on dit au Québec.

Son chien a senti qu’on allait partir. Il affichait une mine un peu inquiète. La veille,je me suis comporté avec lui comme un goujat. Je ne lui ai pas prêté attention.  Sa maîtresse me l’a signalé en me lançant un « ça se voit que tu n’as pas de chien!!! ». Je me suis vite rattrapé en quelques caresses sincères. Et depuis, le chien m’a adopté …

17north

On a repris la 17 mais vers le nord. Il est 9 :00 du matin. J’attends depuis hier un signal de mon contact algérien à Edmonton qui n’a pas donné signe de vie depuis quelques jours.

Edmonton ne compte pas beaucoup d’Algériens mais un groupe facebook y est actif. Son administratrice compte organiser  un iftar de ramdan samedi prochain. J’espère y arriver à temps.

Edmonton a été aussi le théâtre d’une vraie histoire d’horreur d’un jeune couple d’Algériens. L’homme et la femme sont accusés de négligence criminelle qui a entraîné la mort d’une de leurs enfants. Ils sont actuellement détenus en prison en attente de leur procès. A Calgary, mon contact semble être solide.

route

La route vers Thunder Bay ( la Baie du Tonnerre!) se fait dans les montagnes et le long de lacs et rivières dont les villages avoisinants portent les noms…Une nomenclature qui me rappelle la toponymie des villages algériens (River et Oued!).

Je suis bluffé par les paysages. A des endroits, on descendait une pente qui donne l’impression qu’on plongeait directement dans le lac plus bas. La verdure et la proximité de l’eau me renvoyaient à la côte algérienne. Je le dis à mes compagnons de route. En bons Québécois fiers de leur province, ils me citent plusieurs endroits au Québec ou on peut voir les mêmes paysags comme dans la région de la Malbaie ou le Parc des Laurentides.

essence

L’essence. Ah, l’essence. Au Québec, on m’a convaincu que l’essence coûtait plus cher que dans la province voisine de l’Ontario. Oh que non ! Dans la région de White River, l’essence ordinaire coûtait, lors de notre passage, 1.47 le litre, Soit plus qu’à Montréal. La raison est que plus on va vers le nord plus les prix augmentaient, probablement à cause des coûts de transport.

En consultant la carte du Canada, Toronto que j’ai visitée au mois de juin m’a tout d’un coup paru loin au sud. Lors de mon séjour dans cette ville qu’on surnomme la ville reine, je ne regardais pas au nord et Thunder Bay me semblait loin, très loin et inaccessible!

Je n’arrêtais pas de prendre des photos et des notes. Ce qui ne manquait pas d’amuser Julien et Sylvain. Ce dernier me dit qu’il voudrait bien voir ce que je vais mettre sur le blog avant publication ! me voilà avec un rédacteur en chef dans la voiture !

Je reçois un SMS de mon contact d’Edmonton. Ouf! Un peu soulagé.

On passe devant un secteur qui a l’air d’avoir été reboisé. Sylvain se rappelle du milieu des années 1970 quand il était étudiant,  plantait des arbres lors d’opération de reboisement pendant les vacances….c’était comme en Algérie mais lui il était payé, pas comme les étudiants algériens qui le faisaient bénévolement sous le contrôle de l’UNJA et du FLN…

Il n’y a pas un seul type d’arbres. On trouve de tout : pins, pinèdes noirs, sapins, bouleaux…

J’ai du mal à imaginer que toute cette verdure et cette vie cédera sa place à la neige et à la glace pendant l’hiver rigureux du Canada.

Juste après, au milieu de nulle part une mine de la Barick.

La 17 qui alterne route et autoroute a une particularité à mes yeux d’Algérien : on ne trouve pratiquement pas de déchets, de bouteilles ou de canettes sur les acotements. Toujours pour Sylvain, qui on l’aura compris parle plus que Julien, ceux qui jettent le plus de déchets sur les routes canadiennes sont les « mangeux de Mc Donald’s !». Il propose à la compagnie américaine de lancer une campagne de sensibilsation envers ses clients pour les inciter à respecter l’environnement !

Le discussion va dans tous les sens : la religion, le développement personnel, l’éducation des enfants, l’immigration et bien sûr … l’islam et même le tristement célèbre pseudo-imam montréalais Said Djaziri qui a causé beacoup de tort à l’image des musulmans du Québec avant que le gouvernement canadien ne l’expulse vers sa Tunisie natale.

accident

Soudain, une voiture dépasse dangereusement un camion semi-remorque. Le chauffeur du camion, en bon conducteur, pour lui éviter une catastrophe serre un peu droite mais son mastodonte commence à tanguer…Tout le monde dans la voiture criait à la catastrophe…je n’arrivais pas à allumer mon appareil photo tellement j’étais sous l’émotion de ce que je voyais devant moi. Finalement, le camion a repris son équilibre et tout est rentré dans l’ordre.

thunder001

19 :40, on est arrivés au camping KOA de Thunder Bay . On va y passer la nuit. Mise à jour du blogue et facebook.

Au compteur de la voiture, 1 869 km. Il nous reste 2 000 km pour Calgary.

Demain matin, direction Winnipeg dans le Manitoba. La traversée de l’Ontario nous aura pris 2 jours et demi. On n’est pas encore arrivés!

par Samir Ben  Contactez moi

———————–
Prière de prendre note que tout commentaire qui contient des insultes, des propos racistes, islamophobes ou anti-sémites sera systématiquement refusé. Signalez-le moi. Cet espace doit demeurer un lieu de débat contradictoire basé sur le respect de tout un chacun.
————————

copyright – 2012 – Samir Ben

Advertisements

Une réponse à Montréal-Calgary : Jour 2…

  1. HAFIZ DJAFFAR dit :

    Bonjour
    j’y ai vécu 15 belles années et j’ai toujours voulu traversé le Canada jusqu’à Vancouver.
    Je vais suivre votre admirable parcours avec beaucoup d’intérêts merci pour le partage.
    Djaffar d’Alger.

Laisser un commentaire

Entrer les renseignements ci-dessous ou cliquer sur une icône pour ouvrir une session :

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l’aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment ce contenu :