On danse avec Mohamed Allaoua …

Le chanteur kabyle Mohamed Allaoua était programmé à Montréal pour début septembre.  Mais son concert a été décallé pour ce soir à cause d’une heureuse raison familiale !

L’organisateur, NCP spectacles Montréal, nous a habitués aux gros câlibres de la chanson algérienne (on se rappelle du dernier concert de Takfarinas à Montréal).

On lui reconnaît aussi la bonne organisation.

Mohamed Allaoua

Je pense que ce soir, il ne faillira pas à saréputation et à son engagement !

Rendez-vous est donc donné ce soir à 20:00 au Centre Pierre Charbonneau

3 000 Rue Viau – Montréal (Sortie Nord Métro Viau)

Quelques photos du Concert :

Mohamed Allaoua – Montreal 10.11.2012 © M. Belmellat

Mohamed Allaoua – Montreal 10.11.2012 © M. Belmellat

Mohamed Allaoua – Montreal 10.11.2012 © M. Belmellat

Mohamed Allaoua - Montreal 10.11.2012 © M. Belmellat

Mohamed Allaoua – Montreal 10.11.2012 © M. Belmellat

Lire dans ce qui suit la contribution de La journaliste Djamila Addar qui a assisté au spectacle :

————————————————————————-

Alloua aussi!

 

Le chanteur kabyle Mohammed Alloua a été l’invité du NCP en ce 10 novembre 2012. Il a chanté devant plus de 2000 personnes au centre Pierre Charbonneau de Montréal. Si la prestation de l’artiste vedette est à la hauteur des attentes de son public, l’organisation de ce genre de méga spectacle mérite d’être améliorée voire revue.

 

Alloua : la longue attente

Alloua est un grand artiste d’ambiance. Il s’est démarqué des autres chanteurs de fête par ses belles mélodies et son imposante présence sur scène. « Il a même réussi à détrôner le rai en Kabylie et même ailleurs en Algérie. Je le respecte rien que pour ça », dira Djamal Aissaoui venu spécialement de Gatineau pour partager un moment agréable avec ses amis de Montréal en ce 10 novembre 2012. Donc, ce sont presque 2000 personnes qui se sont déplacées pour voir leur artiste préféré malgré la distance et le froid. Cependant, le spectacle, prévu pour 20h, a été décalé de plus d’une heure. Selon l’organisateur, le spectacle a été décalé pour permettre aux gens coincés à l’extérieur d’arriver à la salle.

D’ailleurs, le public était arrivé au lieu du spectacle bien avant 20h, mais il a été retenu par les tracas du parking de la ville de Montréal et son mode paiement. En effet, on y voit vers 19h, des files impressionnantes devant chaque point de paiement sans oublier la grande file devant l’entrée de la salle Pierre-Charbonneau pour l’achat des billets. Une fois la dette qu’il devait à la ville réglée, le public pressait le pas pour ne pas rater la soirée. Il est déjà 21h passée.

L’ouverture du spectacle a commencé par une série de danses kabyles suivie de deux jeunes chanteurs de rap en playback avant de voir la courte prestation de Rezki Grim. Ce dernier qui allait entamer sa deuxième et dernière chanson a été interrompu pour on ne sait quelle raison.

L’artiste, d’un calme exemplaire, a salué le public et quitta la scène. Contacté par nos soins au lendemain du spectacle, il dira : «  Je ne comprends pas ce qui s’est passé. C’est la première fois qu’une telle chose m’arrive. Aucun artiste ne mérite ce que ces organisateurs ont fait ».

Mouloud Kacher, l’un des membres de NCP, organisateur de l’évènement, dira : «  Rezki Grim est un artiste que je respecte beaucoup. J’ai même joué de la musique avec lui. Nous étions serrés dans le temps. Il y avait trop de pression de la part du public. Donc, il fallait que Alloua commence ».

Zahia Belaid qui a animé modestement la soirée, car visiblement dépassée par la tournure des évènements,  a annoncé d’une façon expéditive l’entrée de Alloua. Le public respire et explose en même temps que les instruments de musique et la voix de leur vedette. C’était la symbiose totale entre le chanteur et son public.

Les fans chantaient en chœur avec Alloua et parfois, l’artiste laissait le public reprendre des couplets de ses chansons en les écoutant avec admiration et reconnaissance. Les deux dernières heures étaient extraordinaires.

 

L’autre culture à l’honneur

Parallèlement au spectacle, plusieurs personnes ont échangé quelques propos avec l’écrivain Karim Akouche qui dédicaçait des exemplaires de son dernier roman ‘’ Allah au pays des enfants perdus’’ aux acheteurs.

Il  y’avait également le poète, écrivain et parolier Lhacène Ziani qui a présenté ses œuvres. Le peintre Kamel Benijer a quant à lui exposé ses toiles : «  J’en ai vendu quelques unes », a-t-il souligné avec sa bonne humeur légendaire.

Il y avait enfin Mehana Amrani, universitaire et écrivain, qui a exposé son dernier livre sur ‘’La poétique de Kateb Yacine’’ : « S’il n’y avait pas les massacres du 8 mai 1945, disait Kateb Yacine, je serais resté un poète obscur. Kateb Yacine a choisi de faire de son propre vécu traumatique un poste d’observation des événements qui agitaient alors le monde colonial. Il construit, en mimant le modèle sociologique de l’observation participante, une sorte de poétique participante. Ce livre se propose justement de mettre au jour les facettes de cette poétique en montrant qu’elle est largement alimentée par une si singulière autobiographie. », pourrait-lire dans la présentation de l’ouvrage édité par L’Harmattan.  Une œuvre sur laquelle on reviendra sous peu.

 

Encore un effort messieurs les organisateurs!

Dans toutes les cultures du monde, il y a des genres musicaux pour tous les goûts. Ce qui est tout à fait normal voire légitime.  Cette année 2012, la communauté kabyle a été bien servie. Nouara et Ait Menguellet à l’Olympia pour les amoureux du verbe et des mélodies douces et apaisantes. Ali Amrane au théâtre Le Château pour les fous du rock et du métissage culturel et enfin Takfarinas, Rabah Asma et Alloua pour les âmes dansantes ou les fêtards. Chaque évènement, en ce qui concerne ces trois derniers artistes, a eu ses moments de succès, mais aussi son lot d’imperfections. En effet, avec un peu de recul, le succès de chaque spectacle revient définitivement à la prestation de l’artiste vedette. Les imperfections quant à elles, elles relèvent systématiquement de la gestion des organisateurs, du choix des salles notamment et de l’attitude du public. Attiré par la qualité de l’artiste et rongé par la nostalgie et l’exil, ce dernier se rue la tête baissée vers les spectacles. Donc, de ce point de vue, les organisateurs pourraient être satisfaits. Cependant, à la fin de chaque dit spectacle, les gens expriment leur frustration et leur mécontentement quant à la qualité de l’organisation et/ ou de la salle choisie.

D’abord, le spectacle de Takfarinas organisé par le NCP. Plus de 4000 personnes ont été voir cet artiste dynamique et sympathique au collège Marie Victorin. La prestation de Tak était magnifique, mais le désordre régnait en maître absolu dans le grand espace. Les enfants courraient dans tous les sens, les vas-et-viens étaient tellement nombreux et bruyants que certaines personnes avaient décidé de rentrer chez elles. « C’en était trop! », diraient deux femmes qui voulaient apprécier en paix le spectacle. Ensuite, le spectacle de Rabah Asma au CEGEP Ahunstic. Organisé l’Association des Berbères du Canada, cet évènement a également frustré le public. L’organisateur a choisi une salle dépourvue de piste de danse. Les inconditionnels de la danse kabyle ont investi la scène pour danser. Ce qui a failli provoquer l’irréparable et qui a indisposé l’artiste pendant un moment. Ajouter à cela, cette mauvaise habitude de certains parents de laisser leurs enfants jouer ou même dormir n’importe où et auprès de n’importe qui sans se soucier de ce qui pourrait leur arriver. Un spectateur a affirmé qu’un enfant de 3 ans avait dormi à côté de sa femme pendant 20 minutes sans que ses parents ne s’en rendent compte : «  Heureusement qu’on n’a pas encore de pervers dans notre communauté », dira-t-il. À une spectatrice de rajouter : «  Une maman que je ne connais même pas, m’a demandé de garder son bébé pour qu’elle puisse aller danser ».   Et enfin, le show de Alloua. Ce dernier a une immense piste de danse, mais le désordre a également régné.

Le public qui est venu pour s’éclater a subi une série de failles, notamment le retard et l’incident qui a provoqué une brève panique devant la scène où des mamans et des enfants courraient dans tous les sens. Ce qui l’a écœuré au plus haut point.

Mouloud Kacher dira : «  L’organisateur n’est pas responsable du parking qui relève de la ville de Montréal et non pas du Centre Pierre Charbonneau. La bagarre qui a eu lieu a été maitrisée par le service de sécurité. D’ailleurs, celui qui a fracassé le nez à un homme devant sa femme est devant la justice. Il y a certes des imperfections, mais on apprend toujours de nos erreurs ».

 En somme, les organisateurs de ce genre d’évènement doivent améliorer leur gestion pour offrir des prestations de qualité. Aussi, le public doit faire sa part et se comporter  comme tous les publics qui consomment la culture. Si le fait de ramener des enfants en bas âges nous renvoient aux fêtes des villages kabyles, la discipline et le respect des spectateurs qui aspirent apprécier des moments de détente doivent être de mise. À méditer!

 

Djamila Addar

—————————————30——————————-

Par Samir Ben Contactez moi

———————–
Prière de prendre note que tout commentaire qui contient des insultes, des propos racistes, islamophobes ou anti-sémites sera systématiquement refusé. Signalez-le moi. Cet espace doit demeurer un lieu de débat contradictoire basé sur le respect de tout un chacun.
————————

copyright – 2012 – Samir Ben

Advertisements

19 réponses à On danse avec Mohamed Allaoua …

  1. kader dit :

    quel organisation avec un gala dans un gymnase froid et disuet ajoute a cela une sonorisation archaique decidement qui se cache dans ce ncp ,et comment taxer les gents a 35dollars ds un gym alors que si cest serieux pouquoi?ce ncp ne loue pas une salle digne de tout les galas artistique du monde!!!! pourquoi ils prennent des gents pour des valises!!!!moi je denonce ce marchandage nous sommes au canada meme si on veut avancer la culture berbere mais pas en marchandant sur les pauvres gents deja exacerber par le la vie chere au canada

    • Kamal ALMI dit :

      Les gens ne sont pas taxés (de force) : un spectacle leur est proposé à un prix donné, ils achètent ou pas, c’est tout.
      Tu as parfaitement raison : on veut bien payer un certain prix, mais que l’on nous donne pour notre argent dans des conditions respectables.
      Voici le lien vers les tarifs de location des salles de la Place des arts : Salle Wilfrid-Pelletier (3000 places), Théâtre Maisonneuve (1400 places), Théâtre Jean-Duceppe (750 places), Cinquième salle (entre 300 et 400 places) et le Studio-Théâtre de 120 places. Détails au : http://laplacedesarts.com/microsite/divers/Conditions-de-location-2012-2013.pdf
      C’est bien que de plus en plus de gens organisent des spectacles à Montréal et ailleurs, mais il est vrai que la plupart font dans l’improvisation. À moins que ce ne soit «le métier qui rentre»…

      • Malika dit :

        Ces organisateurs connaissent Montréal comme le fond de leurs poches. Ils ont juste opté pour la salle la moins chére ,question de se remplir les poches sans avoir rien à offrir
        Mr ALLAOUA a eu l audace de ne pas s`éxcuser auprés de son public aprés deux heures de retard.De plus ,aucun mot de bienvenue sauf un Azul plat.S il n avait pas eu de temps mort durant l entre-acte,il n y aurait pas eu le regrettable incident(bagarre).Ici ,personne ne parle de la personne malmenée et menotée devant tant de famille et d enfants.Quant à la prestation de Allaoua ,FRANCHEMENT JE NE TROUVE PAS DE MOTS !!!!!!!!!!!!!!!!!!!!

  2. nadia dit :

    En tous les cas, moi c’est la dernière fois que j’assisterai à des concerts bidon comme ca. Allah Ghaleb, l’organisation c’est apparement pas notre fort, hier j’ai eu 40 deg de fièvre aprés le spectacle et mes enfants ont assisté, malheureusement, à une bagarre en live, je ne pensais pas que le manque de civisme etait compris dans le 35$. Bien à vous et adieu….

    • Nadia Ali-Ouelhadj dit :

      Je trouve déplorable de faire payer les gens 35$ pour un spectacle de Allaoua et de voir support presque 2 heures d’attente avant le début du spectacle et devoir subir des chanteurs amateurs, pour qui je souhaite beaucoup de succès, qui n’étaient pas compris dans le prix et que nous avons du subir comme un calvaire.

      Effectivement que nous avons le choix d’accepter ou de refuser un prix proposé ou une salle de spectacle, c’est selon. Ce que je trouve dommage, c’est le mensonge dans le marketing. Payer pour voir Allaoua, ce n’est pas payer pour voir des danses kabyles, que je trouve for belles (là n’est pas le propos) ou des chanteurs amateurs.

      • cable dit :

        Je suis une Québécoise qu a assisté au GALA , personnellement je salue les organisateurs pour leurs efforts, j’ai vu a l’extérieure ils y avaient beaucoup de gens qui voulaient rentré sans payé, il y avait quelqu un qui m’a demandé mon billet c’est fou!!!! Moi personnellement, j’étais satisfait avec mon copain kabyle Hakim on a dansé cri fort quelle belle ambiance. SVP soyez tolérant .Arrêter de critiquer tout, faite preuve d’intelligence et encouragé le bon monde. Moi , j’ai appris dans la vie à me mettre dans la peau des autres .Alors on arrêté de voir le mal partout .Au Québec j’ai assisté au concert de Michael Jackson et le monde a critiqué. Alors personne n’est parfait.

      • l hocine dit :

        35 $ 35 $ 356$ 35$ 35$35 $ 35 $ 35$ 35$ 35$35 $ 35 $ 35$ 35$ 35$35 $ 35 $ 356$ 35$ 35$35 $ 35 $ 356$ 35$ 35$
        on dirait que votre vie est liée à 35 $ incroyable les gens payent 1000 $ pour un spectacle ou ils se mettent quasiment à 150 mètres de la scène .tu ne vois que la silhouette du chanteur plus le chahut le brouhaha la drogue les inter -cations plein d affaires ..j ai assisté a un show des Roling stones au stade d auteuil PAris je ne voyais même pas les musiciens derrière Mike Jagger j étais a 150 mètres ..j avais payé 200 euros ..c est quoi cette mesquinerie WAKE UP .. Madame je suis prêt a vous rembourser vos 35 $ et faites comme si vs n avez jamais été voir Mohamed Allaoua je vous le jure que je suis près a vs les remboursés .. WHAT A SHIT ..CHEB KHALED COUTE 70 000 EUROS POUR LE VOIR TU DOIS PAYER 100 EUROS ..LES NOTRE ON LES CLOCHARDISENT A 25 ET 35 $$..je suis sure que si vs étiez encore en Algérie vous ne verrez jamais Allaoua durant toute votre vie MÊME SI VOUS SEREZ PRÊTE A PAYER 200 $ EH OUI

      • Célia dit :

        Quelle danses Kabyle ..mais pourquoi elles doivent pas passer pour ouverture d un spectacle..dans le monde entier tous les spectacles font l leur ouverture avec d autres artistes ou troupes pour leur donner la chance d exister c tout ..il y a eu un 30 minutes de retard du a une situation technique et puis les choses sont rentrées dans l ordre pourquoi vs vs attaquer à la trouve de danse , mais c n importe quoi ..vous n avez pas payer 35 $ pour voir la danse ah oui heureusement que le monsieur dans le message précédent est prêt à vous rembourser ..
        PAUVRE VOUS.

  3. Lailla et Boualem dit :

    Bravo Madame.Wow, 35$ pour un spectacle c’est un prix ridicule c est un cadeau c est meme ship
    (pensé au cash de Allaoua il a chanté au mariage de ma sœur c est un prix dérisoire) . J’ai payé 85$ pour chab Khaled avec une ancien ex-copine pour lui faire plaisir a l’époque , il a chanté 4 chansons .Les chanteurs américains,jE SUIS UN KABYLE qui vient de New York, Au USA, tu payes plus de 100$ pour mettre uniquement tes pieds a l’interieurs d’une salle .J ai toujours pensé que les kabyles une fois à l’étranger ils vont voir les choses autrement mais sans succès le système unique est planté ,On n’est pas si différents des arabes. C’est incroyable. Le parti unique ainsi que la pensée unique est inculqué dans notre esprit . Pauvre nous. Merci aux organisateurs d’avoir l’audace de le produire à Montréal.A Tizi-ouzi il chanté pour 50 millions de dinars au mariage de ma soeur. Alors , j imagine a Montréal.

  4. NCP dit :

    Les critiques constructives font avancer les choses et elles sont toujours les bienvenues , mais dans ces messages particulièrement , je trouve un mot qui reviens toujours ..ces organisateurs ..ce ncp etc.. on dirait que c est plus une attaque qui vise des personnes ..pour qu’elle raison ?? souvent de la connaissance ..ou d autres choses ..c est très fréquent dans notre société. j ai lu un message positif le Lundi matin et je ne le trouve plus dans les commentaires qui s y trouvent maintenant??
    Monsieur Kader évoque cette phrase ..pourquoi CE ncp n organise pas dans des salles autres et plus que ça taxer les gens de 35 $ ..La salle citée n est pas un gymnase , c’est une salle multifonctions ..chercher un peu sur le net vous allez trouver tous les spectacles qui se sont produits dans cette salle Québecois ou autres et ceux qui vont se produire dans l avenir proche .
    Le choix d une salle est liée directement au profil de l artiste ..il y a des spectacles de mouvements et des spectacles d écoute ..les gens n iront pas dans salle ou il n y a pas d espace de danser pour un artiste comme Allaoua ou Takfarinas et l inverse c est que les gens n iront pas dans une salle qui a une piste de danse pour voir Ait Menguellet ou Idir ..c est fou comment les jugements tombent facilement quand on connais pas les dessous de l organisation .
    Les salles citées par le lien Monsieur Kamel Almi existent effectivement et je vous rajoutent qu elles moins chères que Charbonneau vous pouvez même le vérifier , alors ???
    Pour ceux qui ont des fièvres ce n est pas de la faute de l organisation et sur 2000 personnes il y a eu 1 personne..une bagarre et là aussi le comportement des gens ou leur impulsivité n est pas de la responsabilité de l organisation ..la responsabilité c est mettre en place une sécurité qui va faire face à ce gens de situations, en passant la personne menottée avait fracassé le nez d une autre personne devant sa femme et ses enfants ..alors vous voulez savoir son sort .. c est la justice.
    EN tout cas ça c est du déjà vu , heureusement que la majorité des personnes présentes ont eu une soirée agréable ..les imperfections existent , mais elles n ont pas été évoquées dans la plupart des commentaires ..ce que je vois c est que certains s attaquent aux organisateurs pour des raisons..d autres à l animatrice..d autres aux danses d autres à d autres ..
    On est pas sortis de LAKHMISS AN VOUHAMOU BIEN QU ON EST À 10 000 km .. en passant le dernier message parle de TOLÉRANCE il faut se poser la question ..
    Merci à vous et au plaisir d améliorer certaines choses dans les spectacles avenir.
    NCP

    • Lynda dit :

      Cher NCP,
      J’ai eu l’immense regret d’assister à ce concert et permettez-moi de vous contredire en vous disant que les critiques que vous dénoncez et dont vous ne semblez pas tenir compte sont fondées et d’une nature plus que constructive. Elles mettent tout simplement en relief, l’insatisfaction d’une clientèle dont vous n’avez pas su mesurer les besoins ni gérer les attentes. A ce sujet, j’aimerais bien connaitre votre définition du « constructif » ?! Si vous entendez par ce mot l’expression « caresser dans le sens du poil », permettez-moi de vous dire que vous n’irez pas loin en tant qu’organisateurs d’événements.

      Je travaille depuis six ans dans le service à la clientèle et je dois vous avouer que je ne me suis adressée à mes clients de la façon dont vous venez de réagir. Un évènement raté, ça existe, tout comme un produit, une robe, un examen , …etc. La salle était comble en début de spectacle et à moitié vide à mi-chemin de la clôture ! Au lieu, de vous conforter dans vos lacunes et tenter de justifier l’injustifiable, apprenez donc à les reconnaitre et à travailler dessus en toute humilité. Nos concitoyens ne visent aucune personne en particulier mais un organisme, le votre. Il est regrettable de constater que vous ne parvenez pas à le voir. Ne prenez pas ces critiques comme personnel mais voyez y un moyen de devenir meilleur, ainsi avance le monde.

      Avec toute l’humilité qui vous sied!

      Cordialement,

      Une concitoyenne

    • rachid dit :

      A la sortie d’un spectacle,le public en sort soit satisfait ou insatisfait.Dans le cas de votre prestation,le public n’a pas été satisfait, comme en atteste la sortie des gens avant la fin du spectacle. Le public n’ a pas à entrer dans des considerations liées à de possibles contraintes d’organisation.
      En professionnel avisé, vous auriez du vous excuser serait-ce pour le retard de près de deux heures. Ce manquement traduit une manque flagrant de respect du public. Ces excuses seraient de mise meme en « territoire«  de LAKHMISS AN VOUHAMOU, tant les règles élémentaires de civilité sont universelles.
      Le public montréalais n’est pas aussi exigeant que vous le suggerez. Il a bien été satisfait avec d`autres artistes qui se sont produit durant l `année.
      Je partage l’avis de Linda sur la notion de « critique constructive« . Ce concept rappelle d’ailleurs, aux gens de ma génération, de bien mauvais souvenirs……

  5. montrealdz dit :

    On m’a assuré que l’attente a été de 30 minutes pas de 2 heures.
    Bien à vous tous.

  6. aghioul@yahoo.fr dit :

    a ceux qui se sont taillés au Quebec et qui crévent la dalle et coptent le moindre kopeck revenez en Algérie ici vous aurez Allaoua et les autres pour le prix d’un café a l’étranger vous voulez le beurre ,le fermière et l’argent du beure

  7. lama dit :

    Le ridicule ne tue pas !!!!!!!!!!!
    Le progres ISTI ISTI
    Fini les idées régessif .
    Moi et ma blond on passé une belle soirée.

  8. karim dit :

    Je suis d’accord, spectacle mal organisé. je m’attendais à une belle salle avec des tables et des chaises, et non pas à un stade. où on devait faire le tour pour aller denser. les gens etaient assis par terre, ça marche pas. les femmes etaient habillées en tenu traditionnelles, chic, ça fait plaisir et il faut encourager ça (malheureusement, elles ont eu droit à cet endroit). j’ai eu l’occasion d’assister à d’autres spectacles de chez nous (hamidou…) c’etait mille fois mieux, dans d’assez belle salles, où les gens etaient tres bien accueillis et bien assis confortablement et pour le meme prix! en plus de ça y avait un service (thé, café, biscuits, et de l’eau).

  9. Le Repentignois dit :

    Azulus mes ami(e)s,

    Tout d’abord permettez moi de partager avec vous tant soit peu à ce débat que j’estime commence à sortir de son cadre !
    Oui j’avoue que l’organisation est un peu défaillante et qu’il faut revoir certains aspects de ce volet important de gestion des grands évènements, oui messieurs dames, c’est un grand évènement et ce genre d’évènement justement, une défaillance de ce coté n’est pas à écarter.
    Et puis mes amis soyez un peu indulgent envers cette jeune équipe qui est à son deuxième grand spectacle, vous avez tous lu la contribution de NCP dans ce blog ou il reconnut qu’ils s’amélioreront à l’avenir, justement c’est des compatriotes qui essaient de faire leur maximum pour nous faire vivre un petit moment de bonheur et de plaisir et ainsi rapetisser le fardeau de l’exil et de déportation (excusez moi du terme !) en voyant devant nous en chair et en os les Nouarra, Ait Menguellet, Takfarinas et autres, des ténors de la chanson berbère rien que pour nous seul dans la belle province.
    Chers amis, encourageons ces personnes à s’améliorer à l’avenir et pour cette histoire de peso (idhrimens) vous savez tous que tout travail mérite salaire !
    À bon entendeur Salut !

    Le Repentignois

Laisser un commentaire

Entrer les renseignements ci-dessous ou cliquer sur une icône pour ouvrir une session :

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l’aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment ce contenu :