Rabah Driassa sur les rives du Saint-Laurent…

Que ce soit clair : Rabah Driassa ne viendra pas à Montréal ! Mais on écoutera certainement une de ses chansons  sur les quais du Vieux Port de Montréal à l’occasion du festival Orientalys qui se déroulera du 10 au 12 août prochain.

Marie Trezanini – chanteuse franco-québécoise
De la musique juive yéménite à Rabah Driassa.

L’auteure-compositrice et interprrète franco-québécoise, Marie Trezanini, me l’a annoncé aujourd’hui lors du dévoilement de la programmation de ce festival.

Qu’est-ce qui a poussé Marie Trezanini à aller chercher dans le répertoire du chanteur que nous avons connu il y a longtemps à travers, entre autres, ses chansons à la gloire de la révolution agraire – du temps du socialisme irréversible en Algérie ?

Cette globe-trotteuse de la musique orientale a parcouru pratiquement tout le monde arabe et se spécialise depuis 2010 dans la musique juive yéménite – Ceux qui connaissent la chanteuse israélienne Ofra Haza savent de quoi je parle.

Lors de ses recherches sur la musique traditionnelle dans différents pays arabes dont l’Algérie, elle est tombée sur  Rabah Driassa. « J’ai adoré la chanson -Wentia Derti Elhenna- (Tu as mis le henné) qui raconte l’histoire d’un amour tragique ou un homme doit assister de loin au mariage de sa bien aimée.. »

Moi de mon côté, je redécouvre Rabah Driassa. Quand j’étais jeune, disons plus jeune, je le trouvais ringard et vieux jeu…mais finalement, en le réécoutant sur Youtube, je découvre qu’il était tout sauf superficiel !

Plus d’informations sur Marie Trezanini sur son site web…

La programmation d’Orientalys au vieux port de Montréal…

Par Samir Ben Contactez moi
———————–
Prière de prendre note que tout commentaire qui contient des insultes, des propos racistes, islamophobes ou anti-sémites sera systématiquement refusé. Cet espace doit demeurer un lieu de débat contradictoire et non un crachoire pour frustrés de tous genres.
————————

copyright – 2012 – Samir Ben

Advertisements

Une réponse à Rabah Driassa sur les rives du Saint-Laurent…

  1. Epsilone dit :

    M’lih que tu redécouvres Deriassa. Je te recommande son  »Kbir el foum » ainsi que sa version de  »Hayzia », ma préférée…

Laisser un commentaire

Entrer les renseignements ci-dessous ou cliquer sur une icône pour ouvrir une session :

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l’aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment ce contenu :