Requiem pour Matoub Lounès : un hommage loin de tout folklore…

juin 21, 2012

Il y a 14 ans, Matoub Lounes tombait sous des balles assassines sur le chemin qui le menait de Tizi Ouzou à son village natal.

A Montréal, la troupe théatrale La Traversée fondée par le jeune romancier, dramaturge et poète Karim Akouche et Hace Mess lui rendra un hommage ce 30 juin. Un hommage qui est tout sauf folklorique…

Communiqué de la troupe la Traversée :

 »Il y a 14 ans que Matoub Lounès, l’un des artistes les plus courageux du 20esiècle, a été lâchement assassiné en Algérie.

Pour célébrer sa mémoire, ses idéaux et sa poésie, et dans le but d’inscrire son œuvre dans l’universalité, au-delà de tout folklore, la troupe la Traversée invite une pléiade d’artistes de divers horizons au Théâtre Rouge du Conservatoire de musique et d’art dramatique de Montréal.

Au menu :

projection d’un film inédit sur la vie et l’œuvre de Matoub Lounès, réalisé par Hacemess (texte de Karim Akouche dit par la comédienne Crystal Racine) ;

Chorégraphie, Transe pour Matoub Lounès, avec la danseuse et comédienne Adrienne Medjo, le musicien Iv, la chanteuse Zahia, la peintre Thanina Slimani et l’auteur Karim Akouche ;

texte de Matoub Lounès joué par Crystal Racine ;

poèmes de Nelly Roffé, Arab Sekhi, Gary Klang et Josaphat-Robert Large à la mémoire du chanteur ;

musique avec Zahir Ouali, Smaïl Hami, Zahia, Mourad Itim, Rezki Grim, Nacer Hamlat, Salah Ait-Gherbi et Mourad.

Toutes et tous pour que Lounès renaisse en Amérique du Nord !

Le poète assassiné ne meurt pas, ses vers gagnent en puissance. (Pablo Neruda)

 Information : 438 764-9315 / 438 321-0405  »

————-fin du communiqué———-

Par Samir Ben Contactez moi

copyright – 2012 – Samir Ben


Requiem pour Matoub : samedi 30 juin 2012 au conservatoire…

juin 20, 2012

Matoub Lounès entre au
Conservatoire de musique et d’art dramatique de Montréal

Un hommage à la hauteur du Rebelle
Production de la troupe la Traversée
Le 30 juin 2012 à 20h00

Il y a 14 ans que Matoub Lounès, l’un des artistes les plus courageux du 20e siècle, a été lâchement assassiné en Algérie.
Pour célébrer sa mémoire, ses idéaux et sa poésie, et dans le but d’inscrire son œuvre dans l’universalité, au-delà de tout folklore, la troupe la Traversée invite une pléiade d’artistes de divers horizons au Théâtre Rouge du Conservatoire de musique et d’art dramatique de Montréal.

Au menu :

  • Projection d’un film inédit sur la vie et l’œuvre de Matoub Lounès, réalisé par Hacemess (texte de Karim Akouche dit par la comédienne Crystal Racine) ;
  • Chorégraphie, Transe pour Matoub Lounès, avec la danseuse et comédienne Adrienne Medjo, le musicien Iv, la chanteuse Zahia, la peintre Thanina Slimani et l’auteur Karim Akouche ;
  • Texte de Matoub Lounès joué par Crystal Racine ;
  • Poèmes de Nelly Roffé, Arab Sekhi, Gary Klang et Josaphat-Robert Large à la mémoire du chanteur ;
  • Musique avec Zahir Ouali, Smaïl Hami, Zahia, Mourad Itim, Rezki Grim, Nacer Hamlat, Salah Ait-Gherbi et Mourad.

Toutes et tous pour que Lounès renaisse en Amérique du Nord !

Le poète assassiné ne meurt pas, ses vers gagnent en puissance. (Pablo Neruda)

Information : 438 764 9315 / 438 321 0405
 
Par Samir Ben Contactez moi

copyright – 2012 – Samir Ben


Les musulmans, les autres victimes du post-9-11…

juin 16, 2012

La journaliste et documentariste algéro-canadienne Nadia Zouaoui vient de vendre à Al Jazeera Documentary les droits de diffusion de son dernier documentaire Post-9-11 … Peur, Colère et Politique qui traite de la montée de  l’islamophobie aux Etats-Unis.

Les musulmans ont été les victimes colatérales des attentats du 11 septembre 2011. Cela a commencé par le Patriot Act..

 »Dix années après les attaques du 11 septembre 2001, la guerre contre le terrorisme a crée beaucoup d’injustices dans les communautés musulmanes aux États Unis.
Tout en mettant des visages sur l’islamophobie, ce film essaye aussi d’expliquer le travail de sape des islamophobes qui cultivent cette peur de l’islam pour faire avancer leur propre agenda politique. »
 

Post 9-11 ..Fear, Anger and Politics – de Nadia Zouaoui

J’ai eu le privilège d’assister aujourd’hui au visionnement avec une trentaine de personnes ( amis et connaissances de la journaliste) à la salle de conférence de l’association Le Centre culturel algérien (CCA) de Montréal.

Nous avons suivi religieusement l’histoire de 3 musulmans, parmi des centaines, qui ont été victimes colaétrales des attentats du 11 septembre. 

Le documentaire sera probablement diffusé sur la chaîne qatarie à l’automne. 

 
Par Samir Ben Contactez moi

copyright – 2012 – Samir Ben


La France prend l’Algérie pour une république bananière…

juin 10, 2012

C’est un avocat canadien, Me Alexandre Bergevin qui l’affirme, ce n’est pas moi qui le dis. Je l’ai rencontré dans son bureau sur la rue Saint-Antoine dans le vieux Montréal.

Me Alexandre Bergevin – photo: Samir Ben

Le jeune est brillant avocat criminaliste défend un algéro-canadien, Abdelhakim Bouarfa, qui se bat contre une décision d’extradition vers la France pour deux affaires de drogue.

Les faits se sont déroulés en France. Il a été condamné par contumace par la justice française. Arrêté en Algérie, il a été jugée par la justice algérienne avec l’accord de la France qui a collaboré avec les autorités algériennes. La justice algérienne l’innocente.

J’avoue que le fond de l’affaire n’est pas l’objet de mon intérêt. Ce qui m’intéresse c’est le comportement du système judiciaire français.

La France, apparemment, non satisfaite de ce verdict, passe par le Canada pour le récupérer. «La France prend l’Algérie pour une république bananière et accepte uniquement les verdicts qui l’arrangent.», m’affirme Me Bergevin.

Je pense que les relations entre l’Algérie et la France n’ont plus été d’égal à égal depuis une certaine année 1830. Et l’Affaire Abdelhakim Bouarfa ne semble pas bousculer cet état de fait mis en place par cette première violence de l’Etat français…

Lire mes articles sur cette affaires :

Acquitté en Algérie : Un Algéro-Canadien se bat contre son extradition vers la France…

Me Alexandre Bergevin : «La France semble ne pas reconnaître la convention qui la lie à l’Algérie»

Par Samir Ben Contactez moi

copyright – 2012 – Samir Ben


Lounis Ait Menguellet : « Ils veulent me tuer ! »

juin 5, 2012

Qu’on se rassure, Lounis Ait Menguellet va bien et dit qu’on a voulu le « tuer  virtuellement » après le bruit qui a couru sur un prétendu malaise qu’il aurait eu à Montréal.

Lounis Ait Menguellet à l’Olympia de Montréal (1er juin 2012) – photo : M. Belmellat

Comme il fallait s’y attendre, la rumeur qui accompagne tout événement algérien s’est mise en branle après le concert montréalais de Lounis Ait Menguellet.

Il m’a accordé cet entretien express dimanche dernier après la séance de dédicace où près de 500 personnes sont venues se faire signer les CD du chanteur au café Tikjda sur la rue Bélanger.

J’ai abordé avec lui deux points : La rumeur qui a circulé en Algérie sur son prétendu malaise et bien sûr les raisons de l’annulation du concert qu’il devait donner à Montréal en 2007 et l’affaire qui oppose son ex-agente à Mourad Mahamli, l’organisateur du concert annulé.

ENTRETIEN

Samir Ben : Après votre concert à Montréal, une rumeur prétend que vous avez eu un malaise ? Qu’en est-il réellement ?

Lounis Ait Menguellet : Ce n’est pas la première fois qu’on lance des rumeurs. Cela fait longtemps qu’on m’a lâché mais là on dirait que ça revient.  On vient de se rappeler que j’étais vivant. Il y a certainement des imbéciles que ça dérange. Ils veulent me tuer, du moins virtuellement !

Ma famille était affolée, mes amis. Les gens m’ont appelé d’Algérie et d’ailleurs pour s’enquérir de mon était de santé alors qu’il ne s’est rien passé. Je ne suis même pas allé dans une pharmacie pour acheter des médicaments. Ceci aurait pu être déformé. Actuellement, je suis dans une situation où, Dieu merci, je ne prends aucun médicament.

Samir Ben : Est-ce que ceux qui sont derrière cette rumeurs ont des intentions malveillantes ?

Lounis Ait Menguellet : On ne peut pas inventer une chose pareille sans qu’il y ait malveillance derrière. Quand on aime quelqu’un on ne lui fait pas un coup pareil.

Samir Ben : Plusieurs versions circulent sur les raisons de l’annualtion du concert prévu en 2007. Qu’en est-il réellement  ?

Lounis Ait Menguellet :  Il n’y a qu’une seule version des faits pour ce qui s’est passé en 2007. Il y a eu un terrible malentendu créé par l’organisateur. A l’époque et à quelques jours du concert, j’ai eu un problème d’oreille qui ne me permettait pas de prendre l’avion. Le médecin m’avait interdit de prendre l’avion Alger-Paris qui ne dure que deux heures.  Alors quand je lui avais parlé de Montréal, il m’a dit qu’il n’en était pas question.  Dans le contrat signé par mon ex-agente avec l’organisateur, il est stipulé que pour des raisons de santé le concert peut être annulé.

S’il avait été intelligent, il aurait pu me proposer une autre date et j’aurais dit oui. Il est monté rapidement sur ses grands chevaux, selon l’agente  et a lancé un processus  judiciaire. D’ailleurs, elle vient de nous annoncer qu’il a perdu encore une fopis en appel.

C’est quelqu’un que je ne connais ni d’ève ni d’adam. Il me cite tout le temps alors qu’il avait négocié avec mon ex-agente. L’agente sait très bien que je ne suis pas en cause. Elle ne m’a jamais impliqué dans cette histoire. Mais lui me cite tout le temps.

Samir Ben : Mais l’organisateur du gala annulé de 2007 veut récupérer l’argent qu’il a dépensé..

Lounis Ait Menguellet : Il a prétendu avoir déboursé des sommes astronomiques mais n’a pas pu le prouver devant la justice française qui l’a débouté [il brandit l’email de l’agente, NDLR]. D’ailleurs moi, je n’ai rien touché. S’il a dépensé son argent, il ne l’a pas fait pour moi. J’ai su plus tard qu’il aurait prétendument avancé de l’argent pour l’agente…

Samir Ben : Que demandez-vous à l’organisateur du gala 2007 ?

Lounis Ait Menguellet : Qu’il arrête les frais parce que je vais finir par prendre les choses au sérieux et l’attaquer en justice dès qu’il citera mon nom de façon malveillante. Il aura un procès sur le dos aussi bien au Canada qu’en Algérie. Les gens me connaissent et connaissent le sérieux avec lequel je fonctionne.

FIN DE L’ENTRETIEN

Réaction de Mourad Mahamli, organisateur du concert annulé de 2007

On est rendu aux menaces. Le mépris n’a pas de limites.

Je m’interroge 5 ans après l’événement « avorté » si monsieur Ait Menguellet est réellement au courant de ce qui se passe et se trame autour de lui ou du moins ce que son entourage « professionnel »  choisit de lui dire ou ne pas dire?

Je sais que je ne suis pas aussi intelligent que lui et pourtant pendant une année, même plus, je n’ai pas arrêté de demander une nouvelle date à sa manager et son régisseur qui était notre contact avant l’arrivée de cette dernière.  N’ayant pas de nouvelle et comme je ne suis pas intelligent,  j’ai essayé à travers plusieurs de ses amis et connaissances  de m’assurer qu’il n’ ya pas de malentendu et surtout de le rencontrer et lui expliquer et l’entendre aussi.

affiche du concert annulé de 2007

Ca a commencé un 8 mars 2007 à radio Soummam ( une semaine avant l’événement annulé de Montréal) où je suis resté tout le long de l’émission de 18h00 (heure d’Algérie) à minuit dans l’espoir d’avoir une écoute et par la suite plus  d’une dizaine de tentatives dont la dernière date de son dernier concert a l’Olympia de Paris.

Une petite mise au point , et pour information : le procès contre la productrice de l’artiste  s’est soldé en juin 2011 par la condamnation de cette dernière a rembourser la somme avancée par l ‘organisateur ainsi que des dommages, mais elle a porté  la cause  en appel , et habituellement ce genre de cause prend de six a douze moi pour avoir un jugement en appel.

Donc soyons patients

 Je ne suis pas intelligent mais je vérifie mes informations et mes sources.

Fin de la réaction

Séance de dédicaces

J’aime et j’apprécie chez Lounis Ait Menguellet sa sagesse et son courage de dire aux siens la vérité telle qu’elle est. Une sagesse qui lui coûte cher mais qu’il ne troquera pas pour tout l’or du monde contre tout consensus au détriment de la vérité.  On peut lui reprocher tout ce qu’on veut sauf être un traître à la cause berbère.

Lire mon article sur le concert du vendredi 1er juin Concert-événement de Lounis Aït Menguellet à Montréal (Canada) : Retour après 17 ans d’absence

Lire mon compte rendu sur Lounis Ait Menguellet et Takfarinas Lounis Ait Menguellet défend Takfarinas

Le site de Lounis Ait Menguellet http://www.aitmenguellet.net

Par Samir Ben Contactez moi

copyright – 2012 – Samir Ben


Le 50ème au Canada : notre ridicule intolérance…

juin 3, 2012

Si nous ne sommes pas un peuple intolérant, nous avons sûrement des intolérants parmi nous.

Le comble est que ces mêmes intolérants se recrutent aussi chez ceux des nôtres qui vivent à l’extérieur du pays et qui sont supposés cotoyer quotidiennement d’autres cultures, d’autres religions , d’autres façons de vivre et envoient leurs enfants dans des écoles où ils apprenent autre chose que la Fatiha (la première sourate du coran).

Les mêmes qui connaissent ce que veut dire être victime de racisme, de discrimination…et qui, à la première occasion venue, dépassent les Lepen et cie dans l’intolérance…

De quoi je suis en train de paler ?

Du tollé soulevé par l’annonce de la participation d’un non-algérien dans l’oganisation d’une grande fête à Montréal (sur l’Ile Sainte Hélène du Parc Jean Drapeau) à l’occasion du cinquantière anniversaire de l’indépendance de l’Algérie. Mon Dieu ce que nous pouvons ête ridicules et xénophobes.

La participation d’un non-Algérien devrait être une fierté pour nous. Un signe que nous sommes ouverts, forts et sans aucun complexe.

Non seulement, nous ne suffisons pas d’être intolérants on adore aussi la théorie du complot et les rumeurs et bruits de couloirs….Car comment expliquer cet entêtement à vouloir corire coûte que coûte que la fête du parc jean drapeau est sous la coupe du gouvernement algérien.

N’a-t-on pas encore appris après des années au Canada que l’initiative privée, ça exite ?

Lire mon article sur la fête prévue le samedi 7 juillet   :  Montréal : 15 000 personnes attendues pour le cinquantième anniversaire de l’indépendance de l’Algérie

Par Samir Ben Contactez moi

copyright – 2012 – Samir Ben